Faut-il choisir son stage pour le poste ou pour l’entreprise ?

Faut-il choisir son stage pour le poste ou pour l’entreprise ?

Les beaux jours arrivent, avec leur lot de recherches d’offres, de candidatures et d’entretiens… L’objectif : décrocher un stage pour l’été ou une alternance pour la rentrée. Mais, un peu perdus, vous tergiversez, sans vraiment passer à l’action ? Entre les conseils de vos parents qui vous invitent à privilégier un grand groupe pour “vous faire un CV”, vos copains qui vous poussent à tester l’univers start-up ou encore vos professeurs qui vous incitent à privilégier la fiche de poste… C’est vrai que ce n’est pas facile d’y voir clair. Alors, vous êtes là, devant votre ordinateur, à surfer entre jobboards et petites annonces de votre école, sans savoir quels critères sélectionner dans la barre de recherche… La grande question qui reste sans réponse, c’est : faut-il choisir son stage en fonction du poste ou plutôt de l’entreprise ? Pour le savoir, nous sommes allés à la rencontre d’étudiants qui se sont posés les mêmes questions… avant d’en trouver eux-mêmes les réponses. De quoi, on espère, vous aider dans votre réflexion !

Option 1 : l’entreprise avant tout

À chacun sa stratégie pour décrocher le bon stage ? Pas pour certains étudiants, pour qui le choix de l’entreprise est un élément primordial et ce, pour de nombreuses raisons.

Pour rejoindre une entreprise reconnue et ajouter une belle ligne sur son CV

C’est la stratégie qu’a suivie Pierre, futur ingénieur, au début de son parcours étudiant : « Je suis rentré chez General Electric, puis j’ai fait un autre stage dans une grande entreprise en ingénierie. Il s’agissait de grosses enseignes, je me suis dit que cela pouvait être un plus pour mon CV. » En effet, la tactique peut être payante et vous aider à décrocher un second stage plus facilement : si votre CV est vide, vous serez peut-être soulagé d’y mettre une jolie première ligne, de quoi gagner en crédibilité pour la suite de votre parcours !

Pour Sybille, étudiante en géosciences, le choix d’une entreprise plutôt que d’un poste est surtout “compréhensible” pour ceux qui ne savent pas trop ce qu’ils veulent. « Pour beaucoup d’étudiants, c’est vraiment compliqué de savoir ce que l’on veut faire dès le début. Alors on a tendance à réfléchir en terme de renommée d’entreprise, en cherchant à rejoindre une boîte reconnue, avec le bon état d’esprit, la bonne équipe… » Une façon, en somme, de se donner des repères et des objectifs clairs quand on ne sait pas encore exactement quel genre de poste on recherche !

Pour mettre un pied dans un grand groupe et y progresser sur le plus long terme

Au-delà de la renommée d’une organisation, le choix d’un grand groupe peut vous ouvrir des portes… en interne ! En effet, un premier stage dans une grande entreprise peut être une opportunité d’évoluer au sein du groupe sur d’autres postes, dans un autre service ou sur un autre site. C’est ce qu’a fait Anna, aujourd’hui diplômée d’école de commerce, lorsqu’elle a rejoint LVMH pour un stage : « Au début de mes études, je n’avais aucune idée du métier qui pouvait m’aller. Mes parents m’ont poussé à postuler dans le luxe, parce qu’on avait un proche dans un grand groupe de parfums. C’était plus facile d’y décrocher un stage court. Mon stage de licence s’est bien passé, et cela m’a permis d’y rester en alternance lorsque je suis arrivée en Master. En fait, les équipes m’avaient recommandée en interne ! ». Efficace, non ? Attention, cependant : si vous prévoyez de faire plusieurs stages au même endroit, mieux vaut être sûr de votre choix car vous aurez alors une expérience très spécialisée !

Pour découvrir une PME ou une start up, de l’intérieur

À l’inverse du choix de la grande enseigne, certains étudiants se focalisent plutôt sur les petites structures, ou les start up. Entre attrait pour l’innovation ou envie d’une organisation à taille humaine, les motivations ne manquent pas pour rejoindre une petite entreprise, comme nous l’explique Alexandre, diplômé d’école de communication : « J’ai réalisé deux stages en start-up pour pouvoir comprendre un peu mieux comment fonctionne une entreprise et comment elle fait pour grandir… La hiérarchie étant moins importante et parce que j’allais travailler avec toute la boite dans le même open space, je me suis dit que je pourrais être plus proche des décideurs de l’entreprise et mieux comprendre la stratégie. » Ces structures sont en effet souvent l’occasion de faire des stages très opérationnels, à la croisée des chemins entre plusieurs métiers et services. Bref une bonne manière de découvrir, de l’intérieur, comment fonctionne une entreprise et ses différents départements !

Pour définir l’environnement qui nous convient, en testant différents types de structure

Si vous avez l’opportunité de réaliser plusieurs stages durant votre cursus, cela peut être intéressant d’essayer différents types de structures et de vous faire une idée du type d’environnement dans lequel vous vous sentez à l’aise. Plutôt que de vous baser sur des idées reçues, vous vous ferez ainsi votre propre avis : « Rejoindre une grande structure m’a permis d’apprendre beaucoup, mais j’ai constaté sur terrain qu’il y avait une inertie très grande aussi. Pour faire aboutir un projet, cela a été très compliqué » explique Pierre, qui n’a pas trouvé que des bons côtés au sein des grandes entreprises.

Anna, quant à elle, a carrément décidé de changer d’environnement à l’issue de son diplôme : « Je suis arrivée chez LVMH par hasard, j’ai beaucoup appris, mais finalement, je n’ai pas du tout poursuivi dans ce type de structure. Ces expériences étaient super, elles m’ont aidé à discerner que ce modèle d’entreprise n’était clairement pas fait pour moi ! »

Option 2 : mettre le focus sur la fiche de poste, quelle que soit l’entreprise

Évidemment, dans toute recherche de stage, la fiche de poste a son importance et il n’est pas conseillé d’en faire totalement abstraction, même quand votre priorité reste le choix de l’entreprise. Mais pour ceux dont le projet pro se dessine avec plus de précision et ceux qui veulent tester un maximum de métiers, cette fameuse fiche de poste peut devenir un élément central sur lequel baser ses recherches de stage.

Pour prendre de l’avance

Vous avez déjà un projet clair qui se construit dans votre tête, ou vous êtes intéressé par un métier en particulier ? Il est temps de mettre la main à la pâte ! En effet, si vous avez déjà en tête la carrière que vous envisagez, vous faire les dents dès le stage dans le métier ou le secteur qui vous fait envie vous permettra de prendre de l’avance et de mieux mettre le pied à l’étrier une fois sur le marché de l’emploi. La fiche de poste est alors primordiale pour affiner votre projet et devenir un expert. Et c’est d’autant plus vrai pour un stage de fin d’études… En effet, n’oubliez pas que cette dernière expérience en tant qu’étudiant est une rampe de lancement pour votre entrée dans la vie active !

Pour découvrir et apprendre le plus possible

Si l’avenir est encore un peu flou pour vous ou nécessite encore d’être précisé, vous pouvez vous tourner vers des stages “à la croisée des chemins”, où les missions s’annoncent multiples et variées. « Ce qui a été important pour mes recherches de stages, c’était le contenu des missions, mais surtout la polyvalence dans la fiche de poste, témoigne Pierre. Quand j’étais en recherche d’apprentissage, je voulais apprendre le plus de choses possibles, ne pas faire toujours la même tâche pour découvrir au maximum un métier et les métiers annexes. » Une stratégie qui s’est avéré très efficace pour Pierre qui a aujourd’hui trouvé sa voie dans l’amélioration continue !

Pour essayer, quitte à écarter une option : la méthode par élimination

Si vous n’avez pas d’idée de métier, il peut être intéressant de vous lancer dans une période de test… Quitte à rectifier le tir ! Vous pouvez par exemple choisir le métier à la base de votre formation : faire un stage en vente, pour les étudiants en école de commerce, ou tester de travailler en production, pour ceux qui font des études plus techniques…. Ces essais seront toujours pertinents pour vous permettre de connaître mieux le métier de prédilection de votre branche et savoir s’il vous correspond !

C’est, en tout cas, la suggestion que souffle Pierre à tous ceux qui ne sauraient pas trop dans quelle direction s’orienter : « Je conseille un stage de terrain, même si c’est une expérience qui n’est pas toujours facile au quotidien. C’est très enrichissant de découvrir la base d’un métier, ça peut aussi être l’occasion de déceler ce qu’on ne veut pas faire. » Pour l’étudiant qui a fait un Bac pro technicien d’usinage, la découverte du métier d’ouvrier a été déterminante : « Cela m’a permis d’apprendre plein de choses sur moi, un peu dans la violence, mais c’est une forme d’apprentissage, de réaliser un expérience qui ne nous plaît pas pendant six mois. Cela m’a motivé pour poursuivre mes études. »

BONUS : Prendre en compte d’autres critères de choix : secteur, localisation, ambiance, etc.

Alors, cibler plutôt l’entreprise ou le poste ? Il semblerait que la solution soit dans le bon dosage de chacun de ces deux critères. D’ailleurs, pour nos étudiants et anciens étudiants interrogés, postes et entreprises ne sont pas les seuls qui entrent en compte dans la décision finale : il y a aussi le secteur, l’ambiance, l’encadrement, l’équipe… La plupart du temps, mission et environnement de travail sont indissociables, comme le rappelle Sybille : « Ce qui va être le plus important, c’est la mission, mais elle dépend toujours un peu de l’entreprise… Est-ce que je vais me sentir bien sur le poste ? C’est tout aussi important de rejoindre une bonne équipe, un bon maître de stage et trouver les missions qui m’intéressent, afin de m’assurer que je me sentirai utile. »

Si vous n’avez pas de penchant pour un poste ou un type d’entreprise, vous pouvez par exemple faire vos recherches par secteur, en fonction de vos centres d’intérêt : voulez-vous travailler dans la mode, l’aviation, l’hospitalité, l’environnement ? Réfléchir à ce qui vous plaît, vous intéresse de manière générale, tel est le conseil que donnerait Pierre à tous ceux qui sont dans le flou : « Essayez de choisir un milieu qui vous attire, car si c’est dans un domaine où il n’y a aucune accroche, le temps risque d’être long. Cela peut être soit le domaine de l’entreprise, soit le poste en rapport avec vos centres d’intérêt et en lien avec votre formation. »

Choisir de rejoindre une structure pour y évoluer ou cumuler de l’expérience métier, découvrir un secteur et rejoindre une super équipe, nos critères de choix pour une recherche de stage varient surtout en fonction de nos objectifs personnels… Alors avant de choisir, mieux vaut être au clair sur nos attentes ! Et c’est peut-être la question à vous poser pour avancer : de quoi avez-vous besoin pour cette prochaine expérience ? D’un beau nom pour construire votre CV ? De découvrir un métier, un univers particulier ? D’une expérience généraliste pour vous aider à explorer les options de carrière ? D’une entreprise sécurisante pour votre apprentissage ? Chacune de ces raisons sont valables, et c’est à vous d’établir votre liste de critères !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter  pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo d’illustration by WTTJ

Cécile Pichon

Psychologue du travail, Coach et Consultante RH

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Postuler

C’est le moment de postuler ! Voici toutes les infos à connaître et les conseils à suivre pour faire la différence auprès des recruteurs.

Photo sur le CV, pour ou contre ?

L'habit de ne fait pas de le moine mais on reconnaît le moine par son habit ! Sur le CV, faut-il révéler son apparence ou se la jouer mystérieux ?

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :