Networking : comment constituer son réseau professionnel quand on est étudiant ?

Étudiants : comment construire votre réseau professionnel ?

On pense souvent que les réseaux professionnels se construisent tout au long de la carrière, mais en réalité nos premiers contacts sont ceux qu’on établit lors de nos années d’études. Et puis, loin d’être réservé aux profils expérimentés, le networking est un outil précieux quand on est étudiants. Sachez qu’il peut vous aider à trouver un emploi et à élargir la vision que vous avez de votre domaine d’activité. Alors demandez-vous : qui sont ces premiers contacts qui en fait font partie de votre réseau et en quoi peuvent-ils vous aider ?

Les autres étudiants, les professeurs, les maîtres de stage… Toutes ces personnes avec qui vous avez été en contact ces dernières années dans le cadre de vos études sont une occasion de créer des liens et de favoriser votre insertion professionnelle. On vous explique comment.

1. Anciens collègues de promo et associations étudiantes

Si vous êtes encore étudiant, c’est le moment idéal pour constituer un premier cercle de contacts pour vos futures relations professionnelles. N’hésitez pas à :

  • Garder de bonnes relations avec vos collègues de promo, et pas uniquement vos amis mais aussi ceux qui s’orientent vers des professions ou secteurs proches de vos envies
  • Devenir membre des associations étudiantes de votre école ou université pour créer des liens forts, basés sur vos centres d’intérêts

Profitez des cours, des conférences, des assemblées ou encore des soirées pour rencontrer et tisser des liens avec les étudiants et les diplômés. Et si vous avez déjà terminé vos études, les associations d’anciens élèves sont un bon moyen de renouer contact avec vos anciens camarades de promo et de rencontrer de nouvelles personnes. Il s’agit de réseaux hétérogènes rassemblant des personnes ayant des visions et des expériences très diverses au sein desquels les membres peuvent discuter d’éventuelles opportunités de stages ou d’emplois en tout genre.

Vous ne savez pas par où commencer ? Suivez cette série de recommandations :

  • Tissez des liens. Rejoignez les groupes de l’association sur les réseaux (LinkedIn ou Facebook par exemple) et publiez régulièrement. Le but est de promouvoir la communication et de développer l’esprit d’équipe.
  • Partagez vos connaissances, vos expériences et vos inquiétudes avec les autres membres de l’association.
  • Montrez vous également disponible pour les autres. N’oubliez pas que si vous pouvez tirer profit de l’association, les autres membres devraient aussi être en mesure de solliciter votre aide.
  • Favorisez la visibilité du groupe pour attirer de nouvelles recrues et multiplier les opportunités pour l’ensemble des membres de l’association.

Lire aussi dans notre rubrique : Students

Alternance : nos 5 conseils pour gérer le rythme intense et la pression

2. Les professeurs de votre école

Le corps enseignant qui vous a suivi tout au long de votre cursus est l’un de vos meilleurs alliés pour votre future carrière professionnelle. Les professeurs sont non seulement en lien avec les réseaux universitaires, mais ils gardent aussi souvent contact avec leurs anciens élèves. Il est donc très important que vous réussissiez à conserver une bonne relation avec eux et à les tenir informés de votre projet professionnel au fur et à mesure de son évolution.

La meilleure chose à faire est peut-être de profiter des heures de permanence des professeurs pour aller leur poser toutes les questions que vous avez en tête. Mais pour qu’ils puissent vraiment vous aider à réaliser vos objectifs professionnels, vous devez identifier en amont ce qu’ils pourraient vous apporter et ce que vous aimeriez leur demander :

  • Des informations sur le contexte actuel du métier que vous briguez et ses opportunités professionnelles
  • Des informations sur les parcours qui pourraient être intéressants pour vous (masters, formations post-diplômes, cours de spécialisation, etc.)
  • Les possibilités de financement ou de bourses en fonction du secteur
  • Les conférences, réunions et rencontres dédiées à ce secteur
  • D’éventuels contacts professionnels
  • Des conseils pour rédiger votre CV ou votre lettre de motivation
  • Une recommandation pour un éventuel poste

Si la relation se passe bien, soyez proactifs et tentez d’établir une relation de mentorat avec les professeurs qui vous soutiennent le plus. En essayant de faire des points réguliers, en les tenant au courant de vos avancées de carrière, mais aussi en les remerciant pour leur aide.

3. Les contacts d’une expérience Erasmus/à l’étranger

Aujourd’hui, face au grand nombre de contrats à durée déterminée et précaires, un séjour à l’étranger peut vous aider à tirer votre épingle du jeu lors d’un process de recrutement. Pourquoi ? Parce que vous avez travaillé avec des personnes d’autres cultures et acquis des compétences en communication, en pensée critique et en résolution de problèmes. Mais ce n’est pas tout !
Vous vous souvenez de vos copains étudiants avec qui vous avez passé ces six mois à Varsovie ? Et de ce professeur qui répondait à vos mails en un temps record ? Si vous avez encore leur contact, c’est un gros plus. Utilisez les réseaux sociaux pour garder contact avec les autres étudiants et les professeurs, afin de :

  • Justifier votre expérience internationale
  • Renforcer votre profil professionnel
  • Vous tenir informé des tendances et opportunités professionnelles dans les autres pays
  • Rester en contact avec des personnes d’autres cultures et d’améliorer vos capacités de communication
  • Leur demander des lettres de recommandation ou les solliciter pour laisser une appréciation sur votre profil LinkedIn.

En réalité, nombreuses sont les entreprises qui cherchent à s’internationaliser et ont de nombreux projets en dehors de leur propre pays. C’est pourquoi les profils qui connaissent d’autres pays, langues et cultures bénéficient d’un grand avantage compétitif.

4. Vos maîtres de stage

Compter sur le soutien de vos contacts universitaires est fondamental, mais en tant qu’étudiant, vos premières expériences professionnelles sont également des occasions parfaites pour alimenter votre réseau. Si vous terminez bientôt vos études ou si vous les avez finies récemment, la meilleure carte à jouer est celle de vos stages, effectués dans le secteur qui vous intéresse.

Lorsque vous choisissez vos stages, réfléchissez aux missions que vous effectuerez, au type d’entreprise que vous souhaitez connaître et au secteur dans lequel vous aimeriez acquérir de l’expérience, mais aussi à qui seront vos futurs contacts ! Pensez aux personnes qui vous connaissent dans le travail comme vos collègues et maîtres de stage qui sont plus à même de mettre en avant vos compétences, d’expliquer comment votre expérience peut être une valeur ajoutée à votre CV, de vous écrire une lettre de recommandation pour un premier emploi ou de vous aider à vous orienter vers les bonnes entreprises. Et qui sait ? Ce sera peut-être ces mêmes personnes qui vous aideront à décrocher un poste dans l’entreprise au terme de votre stage.

5. Bénévolat, cours ou concours

Votre recherche de soutiens est déjà presque finie. Élargir votre réseau professionnel grâce au networking est aussi l’occasion d’obtenir des feedbacks de personnes qui connaissent bien votre secteur. Par conséquent, tout cours, bénévolat ou concours auquel vous participez deviendra une parfaite occasion pour établir des relations.

Vous pouvez faire connaître votre passion et votre talent pour l’écriture lors d’un concours d’écriture, prendre la parole lors d’une conférence et poser des questions aux intervenants sur un sujet dans lequel vous êtes spécialisé/passionné, être bénévole dans un festival pour rencontrer d’autres travailleurs de ce secteur, etc.

Tous ces exemples développeront considérablement votre réseau de contacts et vous offriront divers autres avantages :

  • L’accès à différentes offres d’emploi spécifiques émanant d’ONG, de festivals de musique ou d’organisations pour lesquels vous avez été bénévole.
  • Une aide et des conseils de professionnels de votre secteur
  • Une meilleure capacité à travailler en équipe

Vous savez désormais qu’il n’est pas nécessaire d’attendre le début de votre carrière professionnelle pour vous familiariser avec un secteur précis du monde du travail et pour être toujours au courant des opportunités qui peuvent se présenter. N’oubliez pas cependant qu’avoir toujours une attitude honnête et être reconnaissant envers votre environnement de travail vous aidera à vous forger une bonne réputation et à renforcer vos relations avec les contacts de vos réseaux : ces derniers seront toujours prêts à vous soutenir, si vous en faites de même pour eux.

Article traduit de l’espagnol par Sophie Pronier.

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :