Welcome to the Jungle - Logo

Étudiants, comment profiter de l'été pour affiner son projet pro ?

6 conseils pour affiner son projet professionnel cet été

Ces dernières années, c’était la course. Entre les périodes de cours, celles de stages et les petits boulots durant les vacances, vous n’avez eu que trop peu de moments pour souffler. Mais l’été, qui arrive à grands pas, s’annonce inédit, car pour la première fois depuis bien longtemps, vous vous trouvez dans la situation contraire. Conséquence indirecte du coronavirus, le stage que vous deviez réaliser n’aura pas lieu, vous ne savez pas non plus si vous pourrez trouver un job d’été, ni même partir en vacances tout court (adieu, voyage initiatique en Amérique du sud). Cela faisait longtemps que vous attendiez d’avoir un peu de répit, certes, mais vous n’en demandiez peut-être pas autant !

Malgré ces circonstances exceptionnelles, vous pouvez toujours tirer profit de cette période estivale - que vous pouvez préparer dès maintenant - pour renforcer votre projet professionnel et prendre du recul sur ce que vous voulez faire. 6 conseils pour avancer dans son projet durant l’été.

1. Faire le point sur ses envies

Du collège au bac+3 ou au bac+5, on a parfois l’impression d’avoir suivi une route toute tracée, sans se poser de questions. Parce qu’on a été conditionné par son environnement familial, ou parce qu’on a subi - sans s’en rendre compte - une pression sociale, on est nombreux à s’être lancés dans les études en pilote automatique, en enchaînant les années les unes après les autres, sans avoir le temps de prendre du recul sur notre parcours. Mais cet été, qui s’annonce peu chargé, pourrait être le moment idéal pour réfléchir au chemin parcouru et à la direction que vous souhaitez prendre pour la suite. Posez-vous et faites le bilan de vos études : quels sont vos cours préférés ? Ceux que vous aimez moins ? Est-ce que vos stages vous ont apporté ce que vous espériez ? etc.
Prenez ce temps pour analyser ce qui compte vraiment pour vous, les valeurs qui sont les vôtres et leur compatibilité avec votre futur métier.

Il existe différentes techniques pour mieux organiser ses idées et parvenir à trouver plus facilement sa voie, mais parmi les plus connues, vous trouverez sans doute la méthode Ikigaï et le mind mapping. La première est une technique japonaise permettant de trouver sa “raison d’être” en répondant à 4 questions simples puis en observant ce qui se trouve au croisement de vos réponses. Elle peut être facilement appliquée au domaine professionnel et vous aider à trouver votre métier idéal. Quant au mind mapping, c’est-à-dire le fait de coucher une carte mentale sur du papier, il constitue un bon moyen de mettre à plat sa réflexion. En organisant vos idées en arborescence et en les hiérarchisant, vous parviendrez plus aisément à avoir une vue d’ensemble sur ce qui vous correspond le mieux.

Si vous constatez qu’il vous manque certains éléments dans votre apprentissage professionnel (la découverte d’un secteur particulier, une compétence, une expérience de terrain…), réfléchissez aux façons de les intégrer. Ayez un regard éclairé sur votre carrière en devenir et (re)prenez la main dessus.

2. Faire des formations en ligne

En faisant le point sur vos études et votre projet pro, il se peut que vous identifiez des hard skills qui complèteraient à merveille votre profil. Et si les vacances d’été vous offraient l’occasion de développer une compétence qu’il vous manquait jusque-là ? Car vous le savez sûrement, les stages et les cours ne sont pas le seuls moyens d’apprendre : entre les formations en ligne, les MOOC, les tutos vidéo, ce ne sont pas les ressources (payantes ou gratuites) qui manquent. Vous pourrez ainsi, par exemple, devenir en l’espace d’un été un véritable pro de Photoshop, percer les mystères ducodeHTML, ou améliorer votreniveau d’anglais. De quoi rajouter une ligne supplémentaire sur votre CV qui fera peut-être la différence dans vos prochaines recherches de stage ou d’emploi. Si vous n’avez pas d’idées concernant le sujet de votre formation, étudiez les offres d’emploi qui vous intéressent et notez les compétences requises sur lesquelles vous pensez pouvoir vous améliorer.

3. Networker

Vous vous en apercevrez rapidement au début de votre carrière - ou c’est peut-être déjà le cas-, le networking est très, très important dans le monde professionnel. Selon les chiffres de l’ifop, 46% des recruteurs classent leur réseau personnel et professionnel parmi les canaux de recrutement leur donnant le plus de satisfaction. Il est donc primordial de cultiver le sien pour augmenter ses chances d’avoir accès à des opportunités professionnelles plus tard.

Pour cela, gardez contact avec les professionnels de votre secteur que vous avez croisé sur votre chemin. LinkedIn est évidemment votre principal outil de “réseautage”. Assurez-vous également d’être bien connecté à vos camarades de promo et à vos anciens collègues. Ne négligez pas vos professeurs et intervenants car ils auront sûrement eux-mêmes un important réseau auprès duquel ils pourront peut-être un jour vous recommander ou vous mettre en contact si vous les sollicitez intelligemment. N’hésitez pas à entretenir les relations que vous réussirez à nouer, en prenant des nouvelles auprès de votre ancien maître de stage ou en informant votre réseau de vos différents accomplissements, comme votre mémoire ou l’obtention de votre diplôme.

Essayez également d’être actif sur l’incontournable réseau social professionnel. Likez, commentez, partagez du contenu qui vous intéresse et montrez ainsi ce qui vous définit en tant que professionnel. Votre compte n’en sera que plus visible et d’autres personnes pourront rejoindre votre réseau. Qui sait, ce sont peut-être ces petites actions qui vous permettront un jour de trouver le job de vos rêves… Alors pourquoi ne pas commencer cet été ?

4. Interroger des professionnels

Même si cela peut aussi, d’une certaine façon, participer à élargir votre réseau, nous vous conseillons d’envisager ces entretiens comme un moyen d’affiner votre projet professionnel. Interroger des professionnels pour avoir un meilleur aperçu du quotidien qui pourrait être le vôtre vous aidera à savoir si une voie vous correspond ou non. Repérez sur LinkedIn un acteur de votre secteur qui exerce le métier que vous visez ou une profession susceptible de vous intéresser. Envoyez-lui une invitation et un petit message pour proposer un rendez-vous téléphonique en expliquant votre démarche. Soyez concis et pensez à préciser pourquoi vous l’avez sélectionné(e). Vous adorez l’entreprise qui l’emploie ? Vous avez fait la même école/université ? Ou vous êtes simplement admiratif de son parcours ? Alors dites-le, pour créer du lien et lui donner une bonne raison de vous aider. Parler de soi est en général un plaisir alors il est peu probable qu’il ou elle refuse sèchement votre sollicitation. Lorsque vous aurez la personne au téléphone, demandez-lui de vous parler de ses missions et de son quotidien de façon concrète, ainsi que des qualités requises du métier et n’hésitez pas à demander des conseils !

5. Progresser dans un domaine spécifique grâce un job d’été bien choisi

Les embauches sont un peu moins nombreuses en ce moment, c’est vrai, même si les offres commencent doucement à repartir en hausse. Mais si vous le pouvez, essayez de trouver un job d’été qui vous permettra de travailler une compétence spécifique que vous souhaitez développer. Vous aimeriez être plus organisé ? Postulez pour des missions de secrétariat. Vous avez peur du téléphone ? Faites un mois en centre d’appel ou à l’accueil d’une entreprise, vous verrez, tout n’est qu’une question d’entraînement. De quoi balayer rapidement les quelques lacunes qui sapent votre confiance ou vous faire découvrir de nouveaux points forts à mettre en avant.

6. S’inspirer

Vous êtes quand même en vacances alors essayez d’utiliser ce temps pour mettre de côté votre quotidien chargé d’étudiant. Lisez, regardez des films, des documentaires, soyez curieux et avide de nouvelles découvertes. Il est important, d’autant plus en début de carrière, de répertorier des entreprises, des parcours ou des personnalités qui vous inspirent et qui serviront de modèles au futur professionnel que vous serez. C’est en enrichissant vos centres d’intérêts et en développant des passions insoupçonnées que vous obtiendrez davantage d’indices pour décider de votre orientation professionnelle.

Vous l’avez vu, même sans stage ni cours, la période des vacances d’été est formidable pour réfléchir différemment à votre orientation. Vous avez des tas de moyens alternatifs pour arriver à la rentrée avec une nouvelle vision et même avec de nouvelles compétences. À vous de jouer !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo d’illustration by WTTJ

Alexandre Nessler

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Partir travailler à Singapour

Et si on découvrait cette fois-ci Singapour où la "cité-jardin" ? Petit guide pour profiter au mieux de cette aventure qui vous attend !

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :