Candidature : comment prouver sa capacité à bien télétravailler ?

Candidature : comment prouver sa capacité à bien télétravailler ?

Depuis 2020, le télétravail a gagné progressivement du terrain. Et les avis à son sujet divergent : il y a ceux qui se réjouissent de cette flexibilité nouvellement acquise et les frileux qui subissent une baisse de la productivité et un étiolement des relations professionnelles. Malheureusement, satisfaits ou non, depuis la pandémie, le télétravail n’est plus une option. D’un bénéfice accordé par les entreprises les plus agiles, le télétravail est devenu un mode d’organisation presque systématisé. Du côté des employés, chacun a dû s’y mettre, et c’est même à distance que de nombreuses personnes ont intégré, cette année, de nouveaux postes. Alors comment montrer à un futur employeur son aptitude au télétravail à travers sa candidature dans ce contexte ?

Télétravail, la nouvelle donne

Avec l’épidémie de coronavirus et les différents confinements, le télétravail s’est imposé comme la forme de travail par défaut partout où cela était possible. Ce nouveau mode de tavail pourrait bien s’imposer de manière durable, puisqu’un an après le début de la crise, les télétravailleurs seraient encore en moyenne à la maison 3,6 jours par semaine (Baromètre annuel du télétravail 2021 de Malakoff Humanis).

Survivre et continuer en cas de crise

En fait, avec l’irruption soudaine de la pandémie, les entreprises qui testaient prudemment la mise en place du télétravail depuis une dizaine d’années à raison de quelques journées par mois se sont vues obligées de basculer en distanciel complet du jour au lendemain, parfois dans la douleur et le désordre le plus total. Pour ne pas revivre le chaos du 17 mars 2020, lorsque le télétravail était nouveau pour la plupart des salariés et des managers, elles ont davantage souhaité anticiper la mise en place du travail à distance, et ce, dès l’embauche de nouveaux collaborateurs.

Nouvelles aptitudes clés

L’aptitude au télétravail pourrait bien s’imposer comme nouvelle compétence clé pour les travailleurs de demain. Selon une étude menée en décembre 2020 par Willis Towers Watson, cabinet de conseil en ressources humaines, le travail à distance pourrait bien rester la norme, même après la pandémie : « Les entreprises européennes prévoient que dans trois ans, près d’un tiers de leur effectif (29 %) travaillera encore à domicile, ce qui ne constitue pas un grand changement par rapport au niveau actuel de 38 %, dû à la pandémie. » Un réel changement de paradigme, quand on sait que seuls 6% des salariés avaient recours régulièrement au télétravail avant la crise du Covid-19. Certaines entreprises ont même été jusqu’à interdire aux salariés de se rendre dans leurs locaux sans raison valable, quand d’autres ont carrément osé se défaire de leurs bureaux !

Les salariés s’habituent à travailler depuis chez eux. Pas le choix, il faut être aussi efficace à la maison qu’au bureau. On constate que, pour qu’il soit productif et vivable, le télétravail ne peut être une simple transposition de décor et nécessite une réelle adaptation du mode de fonctionnement des équipes et des personnes.

Des objectifs clairs et de la confiance

Le travail à distance remet à l’honneur l’importance de la confiance entre employeurs et salariés. Rien de très différent du travail en présentiel direz-vous ? Patricia Wendling, auteur de Télétravail, mode d’emploi, partage cet avis : « La confiance est le pilier du télétravail comme du travail” confiait-elle à la chaîne B Smart en novembre 2020, « il est temps dans notre culture managériale qu’on remplace la montre par les objectifs, par confiance. » Un travail orienté résultat plutôt que jaugé uniquement au temps passé nécessite de se fixer des objectifs clairs et bien calibrés. Confiance et objectifs, les clés du télétravail réussi ? Mais comment valoriser ces aptitudes dans vos candidatures ?

Lire aussi dans notre rubrique : Candidats

Quand la pandémie accélère la vocation des jeunes pour l’armée

Mettre en avant son aptitude au télétravail dans sa candidature

Puisque vous avez de grandes chances d’être intégré dans votre futur poste à distance, autant montrer que vous comprenez les exigences de telles situations dès vos candidatures. Les recruteurs ont avant tout besoin d’être rassurés, pour être sûr qu’une fois embauchés, vous saurez vous intégrer dans une équipe dispersée et monter rapidement à bord du projet, même depuis chez vous. C’est souvent dès l’annonce d’emploi diffusée que vous aurez des informations sur les conditions de la prise de poste. À 100% en télétravail ou en temps partiel, mieux vaut savoir à quoi s’attendre, pour convaincre le futur employeur que vous maîtrisez le cadre et les outils nécessaires à de telles conditions !

Les outils pour rester connecté

Le premier élément susceptible de rassurer votre futur employeur est votre maîtrise des outils digitaux devenus indispensables au travail à distance. Vous avez déjà utilisé des planificateurs de tâches (type Trello, Monday.com…), agenda et dossiers partagés, outils de réunions (type Zoom, Teams,…), chat d’entreprise (Slack, etc.) ? La maîtrise de ces outils de travail collaboratif doit clairement être mise en avant dans la catégorie “compétences techniques” de votre CV. C’est parfois bien plus instructif que de noter votre maîtrise du Pack Office ! Pour illustrer ces compétences, n’hésitez pas à évoquer dans vos lettres de motivation vos expériences à ce sujet, notamment si vous avez eu l’habitude d’interagir avec des équipes ou des clients à distance, en France ou ailleurs dans le monde… A priori, on se dit que si vous l’avez déjà fait, c’est que vous en êtes capable !

En réalité, votre maîtrise des outils de travail à distance se voit dès vos échanges avec le potentiel recruteur : mieux vaut y être vigilant ! Semblez-vous à l’aise dans les échanges de mail ? Êtes-vous rapidement opérationnel si l’on vous propose un entretien en visio, que ce soit via Zoom, Teams, Google Meet ou Skype, à bloquer via un agenda en ligne ? Parvenez-vous à bien transmettre vos idées par écrit ? Chaque étape du processus est à soigner. Et pour montrer votre implication, n’hésitez pas à poser des questions sur le mode d’organisation et les outils en vigueur dans l’entreprise pendant l’entretien d’embauche !

Autonomie, autodiscipline, pour rester impliqué

Autre élément déterminant pour les futurs employeurs : votre capacité à ne pas vous disperser et rester efficace depuis la maison… Pour mettre en avant ces qualités d’auto-discipline, rien de mieux que de le prouver par votre expérience. N’hésitez pas à évoquer dans votre lettre de motivation les projets que vous avez menés seul(e) ou depuis chez vous. Mémoire de fin d’études, projets personnels ou entrepreneuriaux, défis sportifs, autant d’exemples concrets pour illustrer le fait que vous savez planifier des projets par vous-même avec succès ! Priorisation, bonne gestion du temps et de l’énergie, détermination, ils sont de belles illustrations de votre capacité de vous organiser et de vous auto-motiver.

En télétravail, nulle question de faire bonne impression en vous agitant et en prenant de la place dans les locaux, seuls les résultats obtenus comptent : il est important alors de démontrer votre capacité à vous organiser en fonction d’objectifs fixés. Dans vos candidatures, essayez de rester bien synthétique pour illustrer cette qualité d’efficacité. Si vous décrochez un entretien, n’hésitez pas à très simplement évoquer la manière dont vous avez organisé votre travail durant le confinement de printemps 2020, que ce soit dans ses bons moments et ses difficultés. Ces exemples seront très parlants pour beaucoup d’employeurs ! Être conscient des avantages et défis que pose le télétravail et mettre en place de bonnes habitudes et rituels pour y remédier est une preuve de prise de recul qui saura sûrement convaincre les recruteurs.

Qualités de communication, pour soigner les relations

Enfin, l’élément qui fait la différence pour le travail à distance, ce sont vos qualités de communication. Pour éviter les non-dits et les quiproquos dans une équipe qui ne se voit que peu, les recruteurs préfèrent s’assurer de recruter de bons communicants. Montrez dès vos candidatures que vous savez utiliser les différents canaux de communication et anticiper les difficultés que le travail à distance pourrait amener.

Une candidature simple, sans phrases alambiquées et bien claires sur les étapes de votre parcours est déjà gage de vos qualités de communication. Faire preuve de transparence en osant évoquer certains de vos questionnements ou de vos difficultés peut être un moyen de montrer votre simplicité et votre capacité à évoquer les sujets même les plus délicats. Si vous avez déjà fait du télétravail - et il y a de grandes chances -, n’hésitez pas à mettre l’accent sur votre expérience pratique en montrant que vous avez du recul sur ce qui fonctionne et ce qui fonctionne moins bien pour vous : points réguliers ou distants, conversations instantanées ou non, etc..

C’est aussi dans vos échanges avec le recruteur que vous pouvez mettre en œuvre cette aptitude : votre façon d’être joignable par mail et par téléphone, d’être réactif si on vous propose un cas pratique ou de faire un retour en synthétisant les éléments après un entretien sont autant de bons points qui marqueront positivement les employeurs. Si vous postulez à un poste de manager, n’hésitez pas à mettre en avant vos qualités d’écoute d’empathie, des qualités essentielles pour manager à distance…

Que vous rencontriez ou non l’employeur en physique durant la phase d’embauche, l’ensemble du processus peut être l’occasion de lui montrer votre professionnalisme à distance. Maîtrise des outils, rigueur, qualités de communication sont autant d’éléments qui montrent de façon claire et précise que vous saurez être digne de confiance. Les entreprises recrutent souvent un potentiel, elles ont besoin avant tout de savoir que vous saurez faire preuve d’engagement et d’efficacité, même depuis votre canapé. La façon dont vous gérez vos candidatures est finalement un bel indicateur de ce que vous pourriez faire en télétravail !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo by WTTJ

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Télétravail : le guide ultime

Retrouvez tous nos articles sur le télétravail : règles, conseils, astuces, études...etc.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :