Lettre de motivation : stop aux modèles copiés-collés et aux formules bateaux !

En finir avec les templates et modèles de lettres de motivation

« Fort de trois ans d’expérience dans la vente, c’est avec motivation que je vous adresse ma candidature pour le poste de… » Vous avez tout bien fait : intro de présentation, développement, conclusion avec une belle formule de politesse : « Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie, Monsieur, Madame, de bien vouloir recevoir mes plus respectueuses salutations. » Simple, efficace. Pour être sûr de ne pas trop mal vous y prendre, vous vous êtes inspiré de modèles de lettres de motivation trouvés sur Internet, vous avez demandé à un ami qui vient d’obtenir un bon poste de vous envoyer sa dernière lettre de motivation, bref, vous avez pioché à droite à gauche… Vous vous sentez plutôt serein sur la forme de votre candidature, mais est-ce vraiment comme ça que vous sortirez du lot ? Je vous le dis en tant que chargée de ressources humaines : il y a peu de chances.

Cet article est un plaidoyer pour le retour de la spontanéité dans nos candidatures. Il est temps d’en finir, enfin, avec templates et les formulations toutes faites ! Il est temps de raconter votre histoire…

Parce que cela rend le travail des recruteurs très ennuyeux

Si écrire et relire votre lettre de motivation vous parait rébarbatif, imaginez le recruteur qui lit des candidatures à la chaîne… Si vous avez déjà baillé et relu plusieurs fois d’affilé la lettre de motivation qu’un ou qu’une amie vous a demandé de relire parce que vous n’arriviez pas à accrocher, alors vous comprenez certainement un peu plus ce que doivent vivre les recruteurs. Quand les lettres se ressemblent toutes, contiennent les mêmes formules toutes faites « dynamique, motivé, sérieux… » - comme si quelqu’un pouvait se targuer d’être « mou, démotivé et indigne de confiance » - cela peut être terriblement ennuyeux pour eux… Résultat, noyé dans la pile de courrier, vous passez à la trappe…

La situation est classique : on cherche un emploi, on a peur de mal faire, alors on part d’un modèle, qu’on modifie. On change les mots. On met le nom de son entreprise, on adapte les lieux, les compétences, comme on compléterait un exercice avec des phrases à trous dans un cahier de vacances. Il en ressort une lettre identique à tant d’autres, puisque calquée sur tant d’autres. Ce ne sera peut-être pas éliminatoire, mais ce n’est en aucun cas le moyen de sortir du lot ! 

Pour vous assurer de n’être ni banal ni barbant, mettez-vous à la place de la personne qui va vous lire. Il peut être intéressant, par exemple, de partir d’une page blanche, où vous couchez spontanément vos idées avec vos mots, en expliquant qui vous êtes, ce qui amène à postuler et ce qui vous intéresse dans le poste, quitte à aller vérifier après coup auprès de modèles s’il ne vous manque pas des informations ! Soyez bien vigilants, évitez les formules toutes faites et les phrases qui n’apportent aucune information précise ni personnelle ou qui auraient pu être écrite par n’importe quel candidat. Par exemple, lorsque vous écrivez « actuellement à la recherche d’un emploi, je vous fais parvenir ma lettre de motivation car je suis très intéressé par le poste », on voit finalement qu’il n’y a pas tellement d’informations cruciales dans cette phrase : le recruteur s’en doute et ce n’est pas très attractif. Alors que si vous mettez en avant, dès l’accroche, le fait que vous ayez découvert l’entreprise grâce à une conférence à laquelle vous avez assisté, ou que vous avez travaillé dans une société concurrente ou enfin que vous êtes passionné par le secteur de l’entreprise depuis que vous êtes enfant, vous éveillerez la curiostié du recruteur.

Si vous avez du mal à vous défaire des formules un peu standardisées, vous pouvez essayer de passer par l’oral. Vous enregistrer, par exemple, ou écrire sous votre propre dictée, peut vous aider à garder un langage naturel et précis, plus sincère que des formules plaquées. Vous utiliserez peut-être des mots plus simples, mais ce seront les vôtres ! 

Parce que ça ne dit rien de vous

Le recruteur cherche avant tout à vous connaître, il a besoin d’éléments pour décrypter votre personnalité et voir si vous pourriez vous intégrer sur le poste, dans l’équipe, dans l’entreprise… Si votre candidature est le premier contact que vous avez avec lui, la lettre de motivation et le CV sont les deux éléments que vous mettez à sa disposition pour qu’il se fasse une première impression de vous. En lui servant une lettre de motivation copiée-collée d’une autre, aussi réussie soit-elle, la seule impression que vous allez lui donner est une impression de “déjà vu” ! 

Personne ne vous reproche d’essayer de respecter au mieux les règles techniques de la lettre de motivation, mais attention, si vous n’y mettez pas un peu du vôtre, c’est-à-dire du personnel, ce sera perdu, car un tel courrier ne dira rien de vous. Pire, cela pourrait vous desservir, car partir d’un modèle tout fait, répéter des formules vues et revues peut faire un peu scolaire, voire donner l’impression que vous n’êtes pas très impliqué, que vous rédigez des candidatures à la chaîne, sans conviction ni motivation …. Tout l’inverse de votre objectif ! 

Faites le pari d’exprimer votre style, favorisez la simplicité et préférez la sobriété aux phrases pompeuses et excessivement formelles. Après tout, il s’agit en quelque sorte de raconter une histoire, votre histoire, celle qui vous amène à postuler, alors pourquoi ne pas y mettre quelques anecdotes personnelles pour commencer à créer un lien ? Voici un exemple de ce que l’on pourrait dire : « L’année passée, j’ai eu un déclic, je ne voulais plus travailler dans des entreprises qui n’étaient pas sensibles à la protection de notre planète. Alors quand j’ai vu qu’une entreprise écoresponsable comme la vôtre recrutait, cela a fait tilt, il a fallu que je vous envoie cette candidature. »

Ces récits sont l’occasion d’expliquer votre cheminement, vos choix de secteurs, d’entreprises, de domaine. Évitez tout de même les histoires tires-larmes, mais osez-vous livrer un peu plus. Votre lettre doit être à votre image, restez sincère et spontané(e), vous n’en serez que plus fier et convaincant !

Parce que cela ne répond pas à la question

Cessons de détourner la lettre de motivation de son but premier. Une lettre de motivation doit pouvoir exprimer ce qui vous amène, c’est d’ailleurs pour être sûres d’avoir la réponse à cette question que quelques entreprises demandent aux candidats de réaliser une vidéo de présentation ou exigent de répondre directement à des questions en ligne en postulant. 

C’est étonnant, car si les recruteurs semblent à la recherche d’une certaine originalité, les propositions toujours plus nombreuses de modèles de lettres de motivation en ligne tendent à davantage standardiser les candidatures : « 10 modèles de lettres originales », « Les meilleures formules pour conclure une lettre de motivation », etc. Les offres payantes fleurissent jour après jour, mais elles oublient à chaque fois une chose. De telles propositions se concentrent sur la forme sans jamais interroger le fond. Qu’est-ce qui vous attire dans le poste, quel est le pourquoi derrière cette candidature ? La réponse ne peut être qu’individuelle, unique et personnelle. 

Avant même d’écrire quoi que ce soit, posez-vous d’abord les questions suivantes : 

  • Pourquoi vous voulez ce poste ? Vous cherchez du boulot certes, et le poste semble sympa, mais qu’est-ce qui vous fait dire ça ? En quoi le projet de l’entreprise vous motive et a du sens à vos yeux ? Pourquoi vous prendriez plaisir à exercer ce job ? Pourquoi est-ce cohérent avec votre histoire ?
  • En quoi pensez-vous que vous pourriez correspondre au poste et répondre au besoin de l’entreprise ? Que disent de vous vos anciens managers et collègues ou encore votre entourage à propos de vos qualités ? Comment pourriez-vous illustrer vos réussites ? Et même vos échecs ? Ne soyez pas avare de détails.

Une fois que vous aurez répondu à ces questions, vous pouvez commencer à rédiger ! Si cela vous facilite la tâche, appuyez-vous encore une fois sur l’oral, en vous imaginant que vous présentez votre projet de candidature à quelqu’un. Allez droit au but et restez authentique ! Si vous n’êtes pas inspiré, surtout restez concis : une lettre de motivation n’a pas à dépasser une page ! 

Si la lettre de motivation prend une part importante dans l’impact qu’auront vos candidatures, ne vous laissez pas effrayer par l’exercice de style. Bien que la forme ait longtemps eu son importance, les règles s’assouplissent peu à peu au profit du message de fond, comme c’est le cas de nombreuses conventions dans le monde du travail. Plus de liberté et de souplesse dans la rédaction vous donne vraiment l’occasion d’exprimer votre singularité, sans pour autant négliger syntaxe et orthographe. Il n’y a pas de recette miracle, la lumière reste cependant à placer sur le message que vous voulez transmettre, alors allez à l’essentiel et osez affirmer votre personnalité.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo d’illustration by WTTJ

Cécile Pichon

Psychologue du travail, Coach et Consultante RH

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Postuler

Conseils et informations de première main sur la candidature pour enfin briller auprès des recruteurs.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :