Managers, 10 conseils pour créer une relation de confiance avec son équipe

  • June 25, 2019

Au travail comme en amour, la confiance est le pilier fondamental d’une relation saine, riche et durable. Au sein d’une équipe, elle installe un climat serein, génère de la cohésion, suscite le dépassement de soi et contribue par conséquent à de meilleurs résultats. Mais de quoi se nourrit-elle ? Managers, quelles sont les bonnes attitudes à développer ? Voici 10 conseils pour instaurer une bonne relation de confiance au sein de votre équipe.

1. Restez naturel

L’authenticité est primordiale pour nouer une relation de confiance. Assumez qui vous êtes et ce que vous pensez. Ne cherchez pas à tout prix à plaire ou à prouver votre légitimité. Restez vous-même avec les valeurs et le style qui vous sont propres. En jouant un rôle, vous cherchez certainement à séduire mais vous prenez le risque d’être apprécié ou au contraire critiqué pour quelqu’un que vous n’êtes pas. Toute votre équipe est emballée par le visuel choisi pour illustrer votre prochaine campagne publicitaire, sauf vous ? Ne feignez pas. Exprimez et argumentez votre pensée. Assumer un point de vue à contre-courant de l’avis général montre que vous croyez en vous et en ce que vous dites : ainsi se définit la base d’une relation de confiance.

2. Acceptez les autres tels qu’ils sont

Dans votre équipe, chacun est unique compte tenu de son parcours, de ses compétences, de ses qualités et de ses défauts. Ne jugez personne. Apprenez à connaître vos collaborateurs et à cerner les différents types de personnalité. Essayez de vous mettre à la place de vos collaborateurs pour comprendre leurs points de vue et leurs réactions. Ces éléments d’analyse vous permettront d’adapter votre comportement et votre management. Votre aptitude à être à l’écoute des membres de votre équipe et votre capacité de discernement augmentent l’indice de confiance, de même que votre sens de l’équité envers chacun.

3. Rassemblez régulièrement votre équipe

La confiance se nourrit de dialogue. À l’occasion d’un temps d’échange collectif, qu’il soit quotidien, hebdomadaire ou mensuel, réaffirmer les objectifs et faire le point sur les actions menées et celles à venir montre que vous savez où vous allez et que vous êtes pleinement au service de la réussite de votre équipe. Ne négligez pas non plus les entretiens individuels qui indiquent au salarié que vous êtes à son écoute, disponible et impliqué dans son quotidien et son évolution.

4. Soyez transparent

Dites ce en quoi vous croyez, mais veillez dans tous les cas à argumenter. Soyez factuel dans vos prises de parole. Sans dévoiler d’informations confidentielles, optez autant que possible pour la transparence. En communiquant avec clarté sur ce que chacun doit faire, pour qui et dans quel but, vous donnez un sens au travail de vos collaborateurs et augmentez ainsi leur motivation à suivre ce que vous leur dites. Évitez en revanche les approximations qui ne font qu’alimenter les doutes et les incompréhensions. Dans tous les cas, ne mentez pas. Si vous êtes démasqué, regagner la confiance des autres vous demandera énormément de temps et d’énergie.

5. Adoptez un regard franc

« Les yeux sont le miroir de l’âme », dit le proverbe. En réunion ou en face-à-face, regarder son auditoire ou son interlocuteur dans les yeux donne le sentiment d’une personne droite et sincère. Attention cependant à ne pas exagérer. Un regard trop intense et trop fixe peut mettre mal à l’aise et donner l’impression de chercher à dominer la relation. Selon une étude, présentée par le psychologue américain Alan Johnston en mai 2015 et menée auprès de 400 participants, la durée idéale est de 3,2 secondes. Au-delà, le regard peut être pour beaucoup perçu comme gênant. Sans qu’il soit question de se chronométrer, il s’agit surtout d’y penser.

6. Posez des questions

Intéressez-vous à vos collègues, si votre démarche est sincère bien entendu et si vous écoutez réellement la réponse : « Comment s’est passé ton rendez-vous chez ce client ? » ; « Quel est ton plan pour résoudre le problème avec ce fournisseur ? » ; « As-tu besoin d’aide ? » Ce genre de questions montre *votre intérêt pour le travail et le bien-être de votre collègue et votre capacité à l’accompagner. En cas de difficultés, il/elle pourra compter sur vous. Vous pouvez également vous autoriser des questions plus personnelles et empathiques, notamment après un retour de congés ou une absence.

7. Adaptez votre vocabulaire

Soyez clair dans votre expression orale (et écrite, bien sûr). Employez un vocabulaire adapté à votre interlocuteur. S’il n’est pas technicien alors que vous l’êtes, ne l’abreuvez pas de votre jargon. Un discours fluide et simple génère la confiance et l’adhésion.

8. Déléguez

En tant que manager, vous ne pouvez vous occuper de tout, tout seul. Gardez à l’esprit que déléguer vous permet non seulement de vous concentrer plus sereinement sur le cœur de votre activité, mais également de valoriser vos collaborateurs, de renforcer leur implication et leur confiance. Déléguez régulièrement des missions à vos collègues en leur laissant suffisamment d’autonomie pour les mener à bien, tout en restant à leurs côtés s’ils ont besoin de votre aide. Cela constituera une preuve de la confiance que vous leur accordez. Vous gagnerez la leur en retour.

9. Tenez parole

Quelle que soit votre promesse, tenez-la ! Et de manière générale, ne formulez un engagement que si vous êtes en mesure de le respecter. Vous risquez sinon de perdre tout crédit auprès de votre équipe ou de passer pour un beau parleur. Avant d’annoncer une rallonge budgétaire pour votre service, par exemple, assurez-vous que celle-ci soit actée par votre hiérarchie !

10. Levez les doutes

Dans toute relation, des moments de doute peuvent surgir, notamment en cas de difficultés dans la vie du service ou de l’entreprise (changement de stratégie, coupes budgétaires, conflit interpersonnel…) Ne laissez pas la situation dégénérer. Parlez-en avec vos collaborateurs, en privé ou de manière collective, si la situation concerne l’ensemble de votre équipe. Invitez-les à poser leurs questions et répondez-y avec autant de transparence que vous le jugez possible. Cela montrera que vous êtes à l’écoute, disposé à apaiser les doutes et à préserver le dialogue et la confiance.

En somme, obtenir et cultiver une relation de confiance demande du temps, de la régularité, de l’authenticité et de la proximité. La confiance ne se décrète pas ; elle se gagne aussi lentement qu’elle peut se perdre en un instant. Être sincère dans sa démarche, montrer l’exemple en toute situation, se mettre à la place de l’autre requiert une attention au quotidien. C’est un état d’esprit exigeant mais dont les résultats paient, aussi bien en matière de qualité de vie au travail que de productivité.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et LinkedIn pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

Géraldine Baraud

Journaliste - consultante éditoriale @rubrik-communication.com

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :