Jeux vidéo, ménage, bricolage… Ce que l'on fait réellement en réunion Zoom

Florilège de nos activités secrètes pendant les réunions en visio

Une étude américaine, réalisée par le site de recrutement Zippia, s’est intéressée à ce qu’il se passe lorsque les collaborateurs désactivent leur micro ou leur vidéo en réunion… Dans les activités les plus courantes, on retrouve : répondre à des e-mails, travailler sur d’autres projets, grignoter, se faire un café ou encore envoyer des messages personnels. De leur côté, nos lecteurs nous ont partagé d’autres occupations… plus ou moins avouables. Qui a dit que l’être humain n’était pas multitâche ?

Attention, la lecture de cet article n’est pas recommandée aux enfants de moins de 16 ans (ils pensent encore, naïvement, que le monde du travail est for-cé-ment plus intéressant qu’un cours d’algèbre). Ainsi qu’à votre boss (il pense encore, naïvement, que vous l’écoutez toujours en réunion).

Florilèges d’activités plus ou moins insolites

Les salariés Français passent, en moyenne, 4,5 heures par semaine en réunion. Un chiffre qui double pour les cadres. Mais la moitié d’entre elles seulement sont considérées comme productives et utiles. Alors que de nombreuses personnes profitaient déjà des réunions pour lire leurs e-mails ou travailler sur d’autres sujets, le travail à distance a ouvert le champ des possibles…

Jouer aux Sims… ou tout autre jeu vidéo

« Je le reconnais, il m’arrive régulièrement de jouer aux Sims pendant les réunions. Et comme mon PC n’est pas suffisamment puissant pour faire un Skype ET jouer en même temps… j’emprunte l’ordinateur de mon copain », raconte Mélodie. Et si Mélodie était simplement en avance sur son temps ? Certaines entreprises proposent déjà à leurs collaborateurs de se réunir virtuellement DANS des jeux vidéos. Mais en attendant de convaincre votre boss de réaliser vos points hebdomadaires à travers Fortnite ou Animal Crossing, pensez à couper votre caméra lors des parties de Wii avec votre petit frère. Car il serait difficile de justifier vos gesticulations quand votre boss est en train de présenter le reporting trimestriel.

Se faire un masque à l’argile… ou tout autre soin de beauté

« Depuis le confinement, je me fais souvent les ongles ou les sourcils pendant les réunions à distance. Un jour, j’ai frôlé la catastrophe. Je me suis connectée à Teams alors que je laissais poser un masque à l’argile (verte, tant qu’à faire) et ma caméra s’est activée pendant une fraction de seconde… heureusement, j’étais dans les premières et personne n’a rien vu. J’aurais eu l’air maligne… », partage Sonia. Entre les soins du visage, les coiffures improbables et les traces de l’oreiller sur les joues, certains sont passés à côté d’une nouvelle photo très originale pour le trombinoscope de l’entreprise.

Faire des fleurs en papier… ou tout autre activité de loisirs créatifs

« Cela peut sembler paradoxal, mais j’ai toujours eu besoin de m’occuper les mains pour rester concentrée sur une personne en train de parler. Généralement, je gribouille sur une feuille car c’est tout ce que j’ai sous le coude au boulot. Mais avec le confinement, j’ai pu m’en donner à cœur joie : j’ai fait des fleurs en papier crépon, et même fabriqué des petits bijoux fantaisie. Et la vérité, c’est que j’étais réellement attentive à ce qui se disait ! », confie Valentine. C’est toujours mieux que de faire cliqueter son stylo pour s’occuper, n’est-ce pas ?

Promener son chien… ou tout autre animal domestique (hors poissons rouges et rongeurs)

« J’ai un Golden Retriever et je vis en appartement, donc je le sors au moins deux fois par jour. Et cela me prend forcément du temps. Généralement, je le fais pendant les réunions internes quand je sais que je dois intervenir mais que je n’ai pas besoin de présenter un support ou de prendre des notes. D’ailleurs, certains collègues sont au courant et jusqu’ici cela n’a dérangé personne », partage Emilien. Si votre boss le découvre et réprouve, avancez que l’air frais vous rend plus créatif (argument évidemment plus pertinent pour un directeur artistique qu’un comptable).

Peindre la chambre de son bébé… ou tout autre activité de bricolage

« Je suis enceinte et je travaille beaucoup. Alors j’optimise mon temps. Peindre un mur est une activité assez silencieuse donc ça reste facile de se concentrer sur mes interlocuteurs. Le vrai challenge, c’est simplement de descendre de l’échelle rapidement pour activer mon micro quand quelqu’un me pose une question », rigole Mylène. Une slide, un coup de pinceau, une slide, un coup de pinceau… c’est un rythme à prendre, mais c’est possible.

Aller… aux toilettes.

« J’ai lu quelque part que c’était plus courant qu’on ne le croit. Et c’est vrai, il m’arrive souvent de faire un détour rapide aux toilettes. Je m’arrange pour le faire quand je suis sûr à 100% que je n’aurai pas à parler, je vérifie toujours plusieurs que le micro est bien désactivé et je colle un scotch sur la caméra, même si elle est off. On n’est jamais trop prudent ! », confie Pierre-Antoine. Et si on vous sollicite malencontreusement au mauvais moment, fermez votre ordinateur et prétextez une coupure de courant. C’est plus sûr.

Découvrez notre série Arts of Meetings, sur Welcome Originals

et apprenez à mieux gérer vos réunions grâce à notre expert qui soigne la "réunionite".
En savoir plus

3 conseils pour ne pas se faire griller

Si la meilleure idée pour ne pas se faire griller reste d’écouter avec une attention religieuse… certains collègues repoussent les limites de la monotonie et sont très créatifs lorsqu’il s’agit de se réunir autour de sujets futiles.

Puisque vaquer à d’autres occupations en réunion, c’est mal, mais que tout le monde le fait… comment le faire correctement ? Car gardez en tête que vous n’êtes qu’à un clic d’un moment potentiellement très embarrassant. Trois conseils clés, satisfait ou remboursé, pour ne pas être découvert.

1. Désactivez votre caméra

C’est la base de tout resquilleur qui se respecte. Les excuses peuvent être variées : la caméra ne fonctionne plus, vous n’avez pas suffisamment de bande passante, vous n’avez pas eu le temps de faire la mise à jour de votre ordinateur ou du logiciel utilisé. Pour les plus malins, il est également possible de coller un scotch noir sur votre caméra et de prétendre que « vous ne comprenez pas, pourtant elle est bien activée dans les paramètres » avec un air innocent, voire légèrement embêté. Il est même possible d’envoyer une capture d’écran pour le prouver. Et si vous n’avez aucuns scrupules, profitez-en pour négocier un nouveau PC plus performant.

2. Désactivez votre microphone… mais restez sur le qui-vive

Il est rarement nécessaire de justifier que vous coupiez vôtre microphone, mais si besoin, vous pouvez prétexter : des travaux bruyants dans la rue, le chien de votre voisin qui aboie, votre compagnon qui fait une conférence téléphonique à proximité. Voire les trois, si vous souhaitez susciter la compassion de vos collègues. En revanche, gardez une oreille en veille pour intervenir rapidement lorsque vous êtes sollicité(e). Et si vous n’avez pas écouté la question, le traditionnel « Excuse-moi Michel, ça a coupé juste quand tu parlais. Que voulais-tu savoir ? », fonctionne généralement très bien.

3. Intervenez de temps à autre

Comme lors d’un appel téléphonique un peu long avec vos grands-parents (ou tout autre membre de votre famille dont la principale activité est l’observation des allées et venues des voisins et la lecture de la rubrique nécrologique du journal local), simulez votre intérêt de manière régulière. Un simple « Oh, incroyable » ou « Ah, vraiment ? », peut paraître louche : pourquoi réactiver votre microphone pour une simple onomatopée ? Alors, n’hésitez pas à utiliser la technique dite « du perroquet » qui consiste à répéter le dernier mot de votre interlocuteur avec un air surpris, suivi d’un blanc. (« … en hausse de 15% ?! ») Conseil également valable pour un rendez-vous Tinder lorsque vous n’avez plus rien à dire.

« Je ne peux pas traiter ta demande, je suis complètement sous l’eau », vous dit un collègue. À la lecture de cet article, vous pourriez fortement le soupçonner d’être simplement en train de prendre un bain. Alors, le collaborateur Français est-il soudainement devenu tire-au-flanc ? Probablement pas. En revanche, il exploite différemment son temps lorsqu’il est convié à des réunions mal préparées ou dans lesquelles il n’a pas de valeur ajoutée. Et il a bien raison.

Les péripéties décrites ci-dessus sont réalisées par des professionnels. Welcome to the Jungle se dédouane de toute responsabilité quant aux bonnes et mauvaises idées que pourraient inspirer cet article.

welcome originals

Welcome Originals

Essayez gratuitement

7 jours d'essai gratuit, puis 3,99€/mois

Apprenez des meilleurs. Boostez votre carrière.

Découvrez des contenus exclusifs pour développer votre potentiel en apprenant des meilleurs.

  • Chaque mois, des contenus inédits haute-définition
  • Regardez partout, quand vous voulez
  • Développez de nouvelles compétences avec nos challenges quotidiens.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo d’illustration by WTTJ

Marlène Moreira

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Télétravail : le guide ultime

Retrouvez tous nos articles sur le télétravail : règles, conseils, astuces, études...etc.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :