À la rentrée, tous déprimés ? Nos conseils pour éviter le coup de blues

Coup de blues de la rentrée : 10 conseils pour l'éviter

Chaque année, c’est la même chose : à la fin des vacances estivales, c’est le vague à l’âme que l’on retourne au bureau… Et cette année, après plus d’un an et demi de pandémie, l’effet risque d’être décuplé. Mais rassurez-vous, rien qu’on ne puisse surmonter ! Car si retrouver les bureaux encore dépeuplés, la grisaille septembrienne ou encore la monotonie du télétravail est loin de nous mettre en joie, on peut tout à fait mettre en place des choses simples pour lutter contre le fameux “coup de blues” de la rentrée.

Comment expliquer le “coup de blues” de la rentrée ?

L’abattement qui marque la fin des vacances est un ressenti aussi courant que passager. Pour le surmonter, il ne s’agit pas de l’ignorer mais de trouver des astuces pour le gérer au mieux.

Ce vague à l’âme éphémère, qui peut prendre la forme d’une grande fatigue accompagnée d’une humeur maussade voire dépressive, est principalement dû au changement de rythme radical entre le programme des vacances, centré sur nous et nos envies, et le rythme imposé par le cadre professionnel avec la reprise des responsabilités et autres obligations. Cette adaptation est parfois brutale, mais avec un peu de bienveillance envers nous-même, elle peut se faire en douceur. Il suffit de bien l’anticiper pour en atténuer les effets !

Lire aussi dans notre rubrique : Workers

Les conseils de la science pour (vraiment) se ressourcer pendant les vacances

Éviter le blues : pour ceux qui ne sont pas encore rentrés

1. Déconnecter

Vous êtes encore en vacances ? Petit·e chanceux·se ! Afin d’être plus serein en rentrant il faut avoir mis à profit cette pause en se déconnectant au maximum afin de recharger complètement les batteries. L’activité est en général plus modérée pendant la saison estivale, alors aucune raison de vous stresser pour le travail. Alors on éteint dès que l’on peut son portable professionnel et autre boîte mail pour ne pas être pollué pendant ses congés. Il s’agit de vraiment couper la communication et d’essayer de ne pas culpabiliser. Plus vous serez reposé·e à la reprise, plus vous serez efficace. On profite donc de ce moment pour se recentrer sur soi, prendre un rythme où l’on s’écoute et où on se fait du bien.

2. Se préparer mentalement, petit à petit

Ce n’est pas non plus en vous enfermant dans le déni pendant vos vacances que le retour au travail sera plus facile… Ainsi, il vaut mieux préparer et anticiper son retour pour qu’il se passe au mieux. Pour ce faire, on conseille de rentrer quelques jours avant la reprise (deux ou trois) afin de reprendre un rythme, de retrouver sa routine et ainsi mieux se projeter dans la première semaine de travail qui nous attend. Cela vous permettra aussi de faire un grand ménage chez vous, de faire quelques lessives et de vous livrer à des activités qui vous plaisent et qui vous avaient manqué pendant les vacances…

3. Reprendre le travail en milieu de semaine

Et, pourquoi ne pas planifier sa date de retour au bureau non pas le lundi, mais en milieu de semaine, le mercredi par exemple ? Comme ça, les premiers jours filent plus rapidement jusqu’au week-end. La reprise du rythme n’en sera que moins intense et douloureuse.

4. Anticiper votre to-do list pour limiter le stress

Lorsqu’on part quelques semaines en vacances, on finit par oublier ses dossiers en cours, ces petites tâches qu’on doit réaliser en rentrant, ces réunions auxquelles nous sommes attendus à notre retour… Alors le premier jour, nous perdons un temps fou à nous remettre à jour, et surtout, nous avons tendance à stresser avant même d’avoir ouvert notre ordinateur. La solution : prioriser. Si vous n’êtes pas encore parti en vacances, profitez de votre dernier jour pour concevoir une “to-do list” réalisable pour la rentrée.

Si vous n’avez pas eu le temps de vous organiser avant de partir et que le stress pré-rentrée est insurmontable, octroyez-vous un peu de temps pendant vos vacances pour faire le point et échafauder votre to-do. N’y passez pas plus de trente minutes et ne le faites que si vous sentez que cela peut soulager votre charge mentale et vous aider à mieux profiter de vos derniers jours de congés. Mais attention aux “to-do” plus longues que votre bras ! On a dit réaliste et réalisable, le but : s’organiser, sans se stresser. Vous ne pourrez pas rattraper deux ou trois semaines de travail en quelques jours, et c’est bien normal !

Échapper au blues : pour ceux qui ont déjà un pied dans la rentrée

1. Prendre de nouvelles résolutions

La rentrée, c’est l’occasion de faire le point sur nous-même, sur nos envies de changement et nos besoins. L’idéal : repartir sur de nouvelles bases après avoir fait un petit bilan de notre année et se fixer les objectifs que nous aimerions atteindre pour celle à venir. Mais attention aux résolutions impossibles à tenir : si vous souhaitez vous en fixer, il faut que la liste soit courte (pas plus de deux ou trois) et qu’elles soient en lien avec vos motivations profondes. Il est ainsi toujours bon de se demander si nos résolutions viennent de nous ou de ce que l’on pense devoir faire au regard de notre environnement social ou professionnel. N’oublions pas que les résolutions ont pour objectif de nous aider à nous recentrer sur ce qui est important pour nous.

2. S’aménager un autre rythme

Il est aussi vivement conseillé de s’organiser autrement en se prévoyant des vrais temps de pause dans notre journée. Cela peut être quinze minutes de marche dans le quartier, ou encore prendre au moins trente minutes de temps de pause déjeuner pour manger et se changer les idées (donc pas devant son ordinateur !), organiser sa journée pour finir un peu plus tôt… La reprise sera ainsi plus douce et vous serez plus connectés à vos émotions, sans les subir.

3. Se prévoir un “planning plaisir”

Pour anticiper un moral en berne, il est bon de planifier dès le retour de vos vacances quelques dates dédiées au plaisir entre amis ou en famille. On se prévoit donc des week-ends, des expos, des sorties… Et surtout, on évite de rester seul à la maison et on se change les idées !

4. Oser se lancer dans de nouvelles activités

La rentrée, c’est peut-être aussi l’occasion de se lancer dans de nouveaux projets. Vous avez toujours rêvé de vous mettre à la boxe, de jouer d’un instrument, de vous former à une nouvelle compétence ou encore de vous concentrer sur ce projet qui vous attire depuis un bail au sein de votre entreprise ? Et si en septembre vous arrêtiez de rêver ? Comme quand vous étiez encore à l’école, faites le tour des activités qui s’offrent à vous et… lancez-vous !

5. Organiser ses prochaines vacances

Rien de mieux pour chasser le blues de la rentrée que de prévoir d’ores et déjà son prochain trip. Planifier un voyage aide à se projeter dans l’avenir et à relativiser sa reprise d’activité. Alors n’hésitez pas à déjà organiser votre future aventure, même s’il ne s’agit que d’un court week-end pour rendre visite à vos parents !

6. Éviter de se comparer

En période de vacances, assaillis par les images des autres venant étaler leur bonheur sur les réseaux sociaux, nous avons la fâcheuse tendance de nous comparer… Et le retour au bureau n’arrange pas les choses : tel collègue est parti avec sa bande de copains et a apparemment passé le meilleur moment de sa vie alors que vous, vous vous êtes crêpé le chignon tous les jours avec les vôtres pour des histoires de vaisselle ? Cet autre collègue a gravi une montagne en randonnée alors que vous avez hésité à appeler un hélicoptère pour venir vous secourir sur le chemin pour les calanques ? Et alors ? De retour de vos vacances, tenez-vous à distance d’Instagram, les images que vous voyez ne reflètent pas toujours la réalité, et surtout, apprenez à vous satisfaire de ce que vous avez vécu !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo by WTTJ

Psychologue du travail et psychologue clinicienne

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

C'est la rentrée mais c'est ok

Le guide ultime d'une rentrée heureuse.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :