6 conseils simples pour (enfin !) déconnecter cet été

Déconnecter du travail en vacances : nos conseils

Que vous soyez plutôt camping et rando au fin fond des Alpes, farniente sur la Côte d’Azur ou semaine en famille en Bretagne, les vacances, ça doit surtout être… dans votre tête ! Car partir loin, c’est bien, mais si on ne fait que penser au travail, ça ne sert pas à grand chose… Nos conseils pour parvenir à déconnecter en vacances.

1. Partir le cœur léger

Bien préparer son départ

Si pour certains, cela semble être le B.A-ba, il faut tout de mème le souligner : rien de pire que de partir du travail avec des incertitudes et des questions en suspens, alors pour éviter tout désagrément, prenez vos dispositions :

  • Évitez de prendre de nouveaux dossiers ou de nouveau projets lors de votre dernière semaine.
  • Deux semaines avant le grand départ, faites le point sur vos tâches en cours et à venir. Ainsi, vous serez suffisement en avance pour rattraper votre retard sur une tâche importante ou que vous ne pouvez pas déléguer par exemple.
  • Préparez impérativement vos messages automatiques d’absence en prenant soin de rediriger les personnes qui vous contacteront vers un collègue à vous.
  • Apprenez à déléguer et choisissez un back-up de confiance au bureau qui saura réagir en cas d’urgence sans avoir à vous appeler.
  • Préparez en avance votre to-do list de la rentrée, ainsi, les futures missions qui pourraient vous encombrer l’esprit pendant votre temps de repos seront toutes regroupées sur un bout de papier.

Anticiper son retour

Pour éviter le fameux “coup de blues de la rentrée”, rien de tel que de vous laisser quelques surprises ! Faites-vous livrer un bouquet de fleur ou un colis au bureau, prévoyez de déjeuner avec un collègue que vous serez heureux de retrouver, un rendez-vous chez le coiffeur entre midi et deux… Chouchoutez-vous !

2. Téléphone, notifications : couper tout lien avec le travail

Après avoir bien aménagé son terrain de déconnexion, il va s’agir de la mettre en place concrètement, et à ce moment là il va falloir être drastique ! Dites adieu à tout ce qui pourrait vous faire “replonger”, comme Gmail, Slack, Evernote, LinkedIn, Shapr et toute autre appli, qui pourrait vous pervertir. Dites bonjour à la détente. Vous avez un téléphone professionnel ? Laissez-le au bureau. Vous utilisez votre téléphone personnel ? Désynchronisez vos mails ou autre notifications. Essayez-même de vous en libérer quelques jours : sans réseaux sociaux, vous profiterez souvent plus librement de vos moments de vacances.

3. Se lancer dans une nouvelle activité

Pour déconnecter un maximum, la science nous apprend que des activités créatives et sportives seraient très efficaces pour se changer les idées. Elles généreraient des endorphines, nous plongeraient dans un état de concentration intense et feraient jaillir nos émotions. Bref, un cocktail parfait pour oublier les tracas professionnels.

Longue marche, atelier de dessin, plongée sous-marine, poterie… Tout est bon pour s’occuper l’esprit ! C’est aussi le moment de vous lancer dans des activités que vous ne connaissez pas du tout, idéales pour casser la routine.

4. Oublier la productivité

Nul besoin de vous mettre la pression à regarder ces films “à voir”, à visiter ces expos “à ne pas manquer”, ni à lire des livres ou magazines plus ou moins liés à l’univers professionnel (pour se perfectionner ou apprendre). Faites surtout ce qui vous fait plaisir à vous ! Laissez votre cerveau faire une pause pendant quelques jours voire quelques semaines et suivez votre instinct, vos envies et vos intuitions. Penser à ce que vous “devriez faire” plutôt qu’à ce que vous “aimeriez faire” vous plongera dans une logique de rentabilisation de votre temps de vacances qui n’engendrera que du stress. Alors, faites-vous plaisir ! Si vous avez envie de regarder des séries sur Netflix plutôt que de (re)lire Guerre et Paix de Dostoievski, personne ne vous en voudra.

5. Faire le tri !

Deux ou trois fois par an, on ne sait pas pourquoi, l’envie de faire un grand tri à la maison surgit, tout naturellement. Et c’est souvent le cas à la fin du mois d’août. Ces activités de rangement stimulent notre concentration et nous empêchent dont de nous laisser envahir par des pensées parasites. En plus, elles font appel à notre mémoire: chaque objet déplacé et rangé fait resurgir des souvenirs et nous plonge dans une douce nostalgie. Parfait pour aborder l’été indien et se concentrer sur nous, et rien d’autre !

6. La jouer slow

Coupez votre réveil, prenez du plaisir à vivre les choses lentement, sans forcément prévoir et en profitant au jour le jour, ne regardez pas l’heure, et tentez de passer du temps avec des personnes qui ne vous rappellent pas le travail (et qui ne parlent pas “boulot” !) Même si vos collègues sont devenus vos amis et que vous avez envie de les voir, une cure collective ça fait du bien aussi !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo by WTTJ

Noémie Lambert

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :