Souffrez-vous d’hyperconnexion ? Le test d’un expert en digital détox

Test : souffrez-vous d'hyperconnexion ?

Qui n’a jamais bingé de série netflix en quelques jours, répondu à des mails de boulot au lit ou encore consulté Instagram au plein milieu de la nuit ? Alors que les écrans sont devenus nos nouveaux doudous et rythment nos quotidiens à coup de lumière bleue, il est de plus en plus difficile de s’imposer des limites ou d’imaginer faire sans, rien que quelques heures. Et peut-être encore davantage depuis que le télétravail a fait irruption dans nos vies, floutant toujours plus la frontière entre l’usage professionnel et personnel de ces outils.

Malheureusement pour nous, cette consommation numérique n’est pas sans conséquence et à mesure que les écrans se multiplient, les risques pour notre santé augmentent. Stress, problèmes de sommeil, troubles de la vision, maladies cardiovasculaires… Leurs effets touchent aussi bien le corps que l’esprit. Aussi, il serait à l’origine d’un nouveau mal appelé hyperconnexion, soit le fait de pratiquer de manière excessive le numérique sous toutes ses formes. Mais si nous consommons tous des écrans, savez-vous réellement à quel point vous êtes accro ? Thierry Le Fur, expert en comportements numériques et addictifs, et animateur d’ateliers de « détox numérique » pour les télétravailleurs, nous donne des astuces pour mesurer notre dépendance et des idées qui pourraient enfin nous aider à décrocher !

1. La première chose que vous faites au réveil :

A - Vous vous étirez, rêvasser, prenez une douche et soin de vous
C - Vous consultez votre téléphone ou ordinateur depuis votre lit
B - Vous prenez un café, allumant distraitement un écran (TV, Smartphone)

2. Votre journée démarre. Les notifications sur votre téléphone sont :

C - Toutes activées, et vous y jetez un coup d’oeil toutes les 5 minutes
B - Partiellement activées et vous les regardez toutes les 30 minutes
A - Souvent désactivées, vous les scrutez environ toutes les heures

3. Que pensez-vous des pauses-café ou bien-être (bouger, respirer, rire…) déconnectées ?

A - Vous aimez. D’ailleurs vous avez établi une routine bien-être et dans ces moments vous oubliez votre smartphone
C - Très peu pour vous : pas le temps de quitter l’écran !
B - Vous essayez les pauses-ressource quand votre emploi du temps vous le permet

4. Vous devez répondre à une demande ‘’dite’’ urgente :

B - Vous êtes tenté de répondre par mail, mais vous essayez souvent de temporiser
C - Vous la traitez immédiatement
A - Vous allez voir votre collègue (s’il est proche) ou vous l’appelez

5. Au travail, vous communiquez :

C - Jour et nuit
A - Entre 9 et 18 heures
B - Il arrive que vous répondiez à un mail/sms en dehors des heures ‘’ouvrées’’

6. Pendant les périodes de confinement votre espace de travail c’était surtout :

A - Une pièce ou un lieu délimité uniquement consacré au travail
C - Un ordinateur ou smartphone que vous baladiez entre le lit et le salon
B - Un mix lit-salon et espace ou pièce de télétravail

7. Dans les transports en commun :

C - Vous pianotez sur votre smartphone, toujours en alerte.
A - Déconnecté(e) : vive les paysages, la paix ou un bon livre !
B - Ça dépend des jours !

8. Quand vous regardez un film :

B - Vous gardez un œil sur votre téléphone ou tablette
A - Vous êtes concentré sur l’intrigue
C - Vous répondez à des textos, réseautez, surfez, jouez…

9. Le week-end et pendant les vacances :

A - Vous profitez de vos amis, de la nature.
C - Vous travaillez une bonne partie du temps
B - Vous checkez vos mails et répondez parfois

10. Quand vous partez en vacances, votre destination :

C - Doit obligatoirement disposer d’une BONNE connexion au réseau Wi-Fi
A - Peut se trouver en zone blanche sans problème !
B - Peut être « déconnectée », mais avec une zone de connexion pas trop loin…

Résultats

Vous avez obtenu une majorité de réponse A : Vous arrivez à maîtriser votre consommation… voire, vous êtes un ascète digital

L’analyse de Thierry Le Fur : Dans ce monde hyperconnecté, on peut dire que vous êtes un(e) champion(ne) de l’équilibre digital ! Vous savez prendre le temps de vous déconnecter et vous n’éprouvez d’ailleurs aucun mal à le faire.

Les conseils de l’expert : Si vous n’avez que des A : vous pratiquez même ce que l’on appelle l’art de l’ascétisme digital. Dans ce cas-là, je n’ai qu’une seule recommandation à vous faire : renouvelez le test de temps en temps pour vérifier que vos « doses digitales » n’augmentent pas. Un ou deux B ou C traînent dans votre résultat final ? Profitez-en pour les transformer en challenge. Lorsque vous télétravaillez, vos pauses vous semblent indissociables des écrans ? Remplacez-les par de petites balades dans votre quartier pour vous aérer l’esprit. Vous ne bougez pas assez ? Tentez le défi des 10 000 pas par jour (votre smartphone peut les compter pour vous !). On vous sollicite au-delà de vos heures de bureau ? Mieux vaut attendre le lendemain et limiter l’usage des réseaux sociaux pour ne pas être tenté d’y répondre.

Vous avez obtenu une majorité de réponse B : Vous êtes un peu trop connecté

L’analyse de Thierry Le Fur : Comme vous êtes un poil trop connecté, optez pour une stratégie de « Digital Detox » light. Attention à ne pas vous attaquer à toutes les problématiques en même temps et passer du tout écran à rien : la privation risque d’être trop importante et la défaite encore plus déprimante.

Les conseils de l’expert : Commencez par des petites victoires agréables. Par exemple, prévoyez la veille pour le lendemain un petit déjeuner qui vous fera plaisir, sans travailler depuis votre lit. Faites des exercices de respiration entre plusieurs usages intensifs d’écran au bureau ou en télétravail, (re)trouvez un ou plusieurs amis pour une activité non digitale plus motivante à plusieurs. Mais aussi, ayez le réflexe de mettre votre téléphone en mode avion au moins une heure avant de dormir pour éviter tout risque d’intrusion professionnelle qui déréglerait votre sommeil… Votre stratégie sera plus facilement lancée et de façon durable si elle repose sur des petits efforts parsemés ici et là. À présent, prenez une feuille pour y noter les rituels-ressources agréables qui vous viennent à l’esprit. Ces notes vous serviront de base dans laquelle puiser le moment venu !

Vous avez obtenu une majorité de réponse C : Vous souffrez d’hyperconnexion !

L’analyse de Thierry Le Fur : Vos écrans et smartphones sont toujours allumés et à portée de main. Votre bulle numérique vous convient peut-être trop bien, mais que cache ce comportement excessif ? Plusieurs profils existent pour parler de la tendance à l’hyperconnexion. Les plus fréquents sont le « digi refuge » (votre écran vous protège des agressions du monde réel), le « digi pouvoir » (votre tour de contrôle vous permet de maîtriser et/ou de commander) et le « digi plaisir » (votre digital est ludique et excitant). Dans tous les cas, il est nécessaire que vous rééquilibriez votre consommation d’écrans.

Les conseils de l’expert : Pour éviter le « Digi Refuge », profitez des pauses-café pour voir vos collègues et sortez vous aérer pour déjeuner ! Vous vous reconnaissez dans le « Digi Pouvoir » ? Prenez votre téléphone, mais cette fois-ci pour organiser des entretiens informels. Quant aux « digi plaisir » : spottez toutes les opportunités de sorties qui vous motivent et qui pourraient être source de nouvelles rencontres.

Au travail, parsemez vos journées de rituels agréables apaisants (méditation, étirements…) ou stimulants (rire, jeux, pause-café…) pour profiter de la vie hors écran et ainsi préserver votre corps de la sédentarité. En dehors des horaires de travail, partez à la reconquête de votre vie spatio-temporelle ! Il est important d’assimiler l’idée que le digital ne doit pas être partout et tout le temps dans votre vie. Dans la mesure où vous êtes sur un terrain addictif, c’est-à-dire qu’un usage (ici le digital) vous fait oublier tout ce que vous aimiez faire avant, prenez le temps de (re)trouver ce et ceux que vous aimez. Les bons moments passés sauront récompenser vos efforts.

NB : Si ce test n’a pas de valeur scientifique, il a été imaginé avec Thierry Le Fur, expert en comportements numériques et addictifs, spécialiste des questions de santé et de qualité de vie au travail pour sensibiliser les travailleurs au sujet de l’hyperconnexion.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Édité par Romane Ganneval

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

C'est la rentrée mais c'est ok

Le guide ultime d'une rentrée heureuse.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :