Welcome to the Jungle - Logo

Isabelle Rabier, l'alternative beauté en marche

Isabelle Rabier, l'alternative beauté en marche

Avec sa nouvelle société Jolimoi, l’entrepreneuse met en lumière des marques cosmétiques innovantes, grâce à une expérience shopping beauté personnalisée.

D’Isabelle Rabier, on connaît peu de choses. Silhouette gracile toujours bien mise, longs cheveux d’un blond comme salé par la mer, on sait à peine que c’est elle la maman de la maison Dermance et, désormais, du jeune concept beauté Jolimoi. Peu d’informations traînent sur la trentenaire. La discrétion tatouée à sa peau diaphane, l’entrepreneuse se laisse pourtant rencontrer (et raconter) avec enthousiasme. Dans la cantine de l’Oasis, “lieu de vie et d’innovation” niché dans un hôtel particulier du 9ème arrondissement, l’entrepreneuse prend le temps entre mille to-do de se poser autour d’une table. Un leste coup d’œil vert-noisette sur l’enregistreur, comme amusée par le dispositif, et Isabelle Rabier se lance dans un récit sans couture, à peine entrecoupée par les points d’interrogation qu’on lui lance.

Entreprendre en beauté

En juin 2016, Isabelle Rabier a doublé sa casquette, son statut, ses journées. Déjà cofondatrice et Directrice de la marque de soins anti-âge bio-compatibles Dermance, elle l’est aussi devenue pour Jolimoi, son nouveau défi entrepreneurial. A l’ombre du nom frenchy et du site aux tons poudrés, une petite “machine de guerre” que la Parisienne espère bien voir décoller : un réseau de distribution beauté alternatif dédié aux “belles marques innovantes et pointues “. « Là, c’est la période de lancement, celle de l’excitation, c’est formidable. Je ne dors pas beaucoup, mais c’est formidable. »

Le goût de l’entrepreneuriat et des nuits courtes, ce sont les vents des côtes australiennes qui lui ont insufflé. Née à Bordeaux et élevée à Paris, la française s’envole à 16 ans pour Melbourne avec sa mère et son aîné. « Ça a été brutal. J’ai dû intégrer le cursus local parce qu’il n’y avait pas de lycée français. Et j’avais fait allemand en première langue… ». Plus qu’un troisième idiome, c’est toute une culture qui façonnera l’adolescente. Issue d’une famille de médecins, elle qui se rêvait, tête blonde, Vétérinaire ou Psychiatre, en est persuadée : « Ce côté anglo-saxon, qui ne se prend pas la tête et qui fonce, ça m’a clairement changée. » Elle hésite une demi-seconde, rare pause dans le flot de paroles. « Je n’aurais probablement jamais monté ma boîte si je n’étais pas partie vivre là-bas puis à Londres. » C’est dans la capitale, en première année d’études en sciences économiques, qu’Isabelle montera sa première entreprise, un “petit truc d’événementiel” pour étudiants. « Mais ça, c’est anecdotique, non ? »

Online et offline

La deuxième non-anecdote chez Isabelle Rabier serait sa capacité à switcher entre mondes online et offline. Depuis la co-imagination de Dermance avec son ami Grégory Crossley en dernière année d’HEC, la jeune femme croit en l’alliance idéale du digital et de l’humain. En 2009, malgré des avis mitigés, elle relançait le concept un brin désuet des réunions Tupperware. La croyance : les liens de confiance tissés lors des Beauty Parties pousseraient les clientes à racheter les produits en ligne. Peu concluant sur une cible mature, puisque les ventes offline plafonneront à 15%… Fin 2015, Isabelle tire le constat que le modèle Dermance est trop étroit et intensif en R&D pour être rentable. Il faut changer de stratégie. Et quand certains auraient rapatrié Dermance sur un modèle de distribution classique, grands magasins, pharmacies et tutti quanti, Isabelle fait tout le contraire. Elle persiste et signe : son modèle offline/online est le bon, il suffit de l’élargir à un plus grand nombre. La main de fer dans le gant de velours convainc les investisseurs.

Janvier 2016, l’idée de Jolimoi] est actée. Les nouvelles Conseillères Beauté s’appelleront “Stylistes Beauté” ; plus jeunes, souvent ultra-connectées, leur palette de vente réunira désormais des dizaines de marques. Plus encore, avec Jolimoi, l’entrepreneuse peut pousser l’aspect tech et innovation qui la passionne depuis toujours. Le service est multi-canal, les clientes profitent d’une vraie technologie avec le test Beauty Affinitity (™) et peuvent tester leurs découvertes grâce à l’Enveloppe Beauté. Un seul mot d’ordre : la personnalisation. « Jolimoi est une nouvelle société, totalement indépendante ; mais sans mon expérience Dermance, elle n’aurait pas vu le jour. Une réelle synergie les lie. »

Brassage et affinités

La légende veut que neuf mois aient été nécessaires pour trouver le nom de la nouvelle entreprise. « Avant d’opter pour un nom français, on avait pensé à Beauty Blend. Ça résumait bien les choses : ce mélange de toutes ces marques et de toutes ces personnalités qu’on était amené à faire se rencontrer. Avec Jolimoi on peut aller plus loin, avec des femmes de tous âges, toutes origines, tournées vers le bio, le naturel ou le scientifique… ça crée de véritables communautés par affinités. » Pour l’heure, Isabelle Rabier constitue également sa propre tribu : une levée de fonds devrait bientôt lui permettre d’étoffer sa Joliteam de quatre salariés.

Dans le futur également, si beaucoup de Made in France orne pour l’instant les pages de Jolimoi, Isabelle Rabier compte bien donner la parole aux créateurs étrangers, notamment anglo-saxons. La passionnée de brocantes, qui a longtemps usé ses bottes dans les allées de Saint-Ouen et chiné derrière son clavier le sait : il faut ouvrir l’œil, et le bon, pour dégoter les plus belles créations.

Isabelle et Jolimoi !

Bio express :

  • 6 février 1983 - Naissance à Bordeaux
  • Juin 2006 - Licence en sciences économiques, UCL, Londres
  • Juin 2007 - Maîtrise en sciences économiques, Paris II Panthéon-Assas
  • Juin 2009 - Diplômée d’HEC - majeure HEC Entrepreneurs
  • Décembre 2009 - Création de Dermance
  • Mai 2010 - Lancement de la marque Dermance
  • Hiver 2015/2016 - Naissance de l’idée de Jolimoi
  • Fin octobre 2016 - Lancement du site Jolimoi

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Jolimoi

Clémence Lesacq

Rédactrice en chef du magazine print de Welcome to the Jungle

Envie de rejoindre Jolimoi ?

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Partir travailler à Tel Aviv

Et si votre avenir professionnel s'écrivait à Tel Aviv ? Petit guide pour partir travailler en Israël, dans une ville côtière ultra dynamique.

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :