Laetitia Vitaud : stop aux diktats des diplômes dans le recrutement

Publié dans Work In Progress

09 juil. 2020 - mis à jour le 27 oct. 2022

auteur.e

Mélissa Darré

Editorial manager @Welcome to the Jungle

Les conditions atypiques de passage des examens, et notamment du bac, cette année 2020 relance le débat autour de l’utilité des diplômes. Signal rassurant pour les recruteurs, ils n’en demeurent pas moins un frein à la mobilité et la promotion ceux qui n’ont pas coché les bonnes cases. Le diplôme est-il sur le point de signer la fin de sa toute-puissance en matière de recrutement ?.

Dans cette chronique Work In Progress du 9 juillet 2020, Laetitia Vitaud, auteure et conférencière sur le futur du travail, revient sur les limites du modèle adéquationniste français. «En France, l’adéquationnisme est un trait culturel trait marqué qui consiste pour les recruteurs, pour tout le monde à ne considérer comme légitime qu’un profil qui a déjà exercé le métier, qui a un diplôme qui correspond, de préférence 4-5 ans d’expérience mais pas plus sinon on est trop vieux. Résultat : il faut que vous ayez 32 ans, que vous ayez le bon diplôme, 4 ans d’expérience dans le métier. Evidemment, ça limite énormement les choses. Côté candidat, tout le monde a l’impression de ne pas correspondre, tout le monde se sent atypique. Côté recruteurs, on a l’impression qu’il n’y a pas assez de candidats. […] Le système qui consiste à faire correspondre le bon diplôme, la bonne expérience avec le poste est impossible à tenir sur le long terme», raconte-t-elle.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Les thématiques abordées

Laetitia Vitaud : stop aux diktats des diplômes dans le recrutement

Vous êtes fier de votre culture d’entreprise ?

Donnez-lui la visibilité qu’elle mérite.

Nos solutions