Marielle Dumortier : le monde du travail est-il devenu fou ?

Marielle Dumortier : le monde du travail est-il devenu fou ?

Le monde du travail serait-il devenu fou ? La crise du Covid-19 s’est dévoilée comme un catalyseur au sein des organisations, tantôt bienveillantes, tantôt moins. Reste que la digitalisation et l’essor du télétravail ont conduit progressivement à une déshumanisation des relations interprofessionnelles, qui n’est pas sans conséquence sur la santé des collaborateurs.

Dans cette chronique Work In Progress du 17 décembre 2020, Marielle Dumortier, médecin du travail et autrice de “Le monde du travail est devenu fou !” décrit l’évolution des maux du travail, auxquels elle est confrontée quotidiennement à travers sa profession. « J’ai vu le monde du travail complètement se transformer, se modifier depuis 30 ans que j’exerce ce métier de médecin du travail. Autrefois, quand un salarié se plaignait de son travail, c’était toujours en des termes ‘Docteur, c’est trop lourd”, Docteur, il y a trop de poussière”, “Docteur, il y a trop de bruit”. Maintenant, on entend plus du tout ce genre de problèmes. Maintenant, dans nos consultations, on entend “Docteur, je n’en peux plus”, “Docteur, je suis épuisé.e”, “Docteur, on m’en demande trop”. Comme si finalement, la surcharge mentale avait supplanté la surcharge physique. […] On est dans une intensification avec une complexification des tâches », confie-t-elle notamment.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Work In Progress

Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :