David Bernard : le recrutement prédictif au service de la diversité

David Bernard : recrutement prédictif au service de la diversité

Le recrutement prédictif, késaco ? Plébiscité par les entreprises ces dernières annés, il consiste à évaluer à la fois le potentiel d’un candidat pour un poste, mais également ses capacités d’évolution et d’épanouissement au coeur de l’organisation. Ou quand l’intelligence artificielle rentre au service du recrutement. Tout un programme !

Dans cette chronique Travailler demain du 14 septembre 2020, David Bernard, fondateur et CEO d’Assessfirst, explique le bien-fondé de sa solution de recrutement prédictif basée sur l’analyse du potentiel. «Le côté “clônage”, en fait c’est ce qui a lieu aujourd’hui dans les entreprises. Aujourd’hui, on va rechercher quoi ? On va rechercher des jeunes diplômés de grandes écoles avec si possible 300 expériences dans une entreprise qui ressemble à la nôtre. En fait l’idée, à travers l’évaluation du potentiel, c’est que ça va permettre de révéler qui sont les personnes, qui sont les individus réellement et ce qu’ils peuvent faire au-delà de leur CV, de leur parcours, de leur passé, des écoles. Et en fait on s’est rendus compte que ça permettait d’avoir une diversité», explique-t-il notamment.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Mélissa Darré

Editorial manager @Welcome to the Jungle

Envie de rejoindre AssessFirst ?

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Work In Progress

Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :