Emploi à Temps Partiel

Retrouvez toutes les offres d'emploi à temps partiel sur Welcome to the Jungle !

Offres d'emploi à temps partiel

Voir plus

Articles à découvrir

Voir plus

Entreprises à découvrir

Voir plus
  1. Shine

    • Application mobile, FinTech / InsurTech
    • Paris
    • Entre 50 et 250 salariés
    18 jobs
  2. Bridge

    • FinTech / InsurTech, Logiciels, SaaS / Cloud Services
    • Paris
    • Entre 50 et 250 salariés
    3 jobs
  3. Bizao

    • FinTech / InsurTech
    • Paris
    • Entre 50 et 250 salariés
    3 jobs
  4. LEASECOM

    • Banque, FinTech / InsurTech, Finance
    • Paris, Labège, Mérignac, Paris-15e-Arrondissement, Toulouse
    • Entre 50 et 250 salariés
    8 jobs
  5. Pumpkin

    • Application mobile, FinTech / InsurTech
    • Paris, Chez Toi, Lille
    • Entre 50 et 250 salariés
    17 jobs
  6. Relyens

    • Assurance, FinTech / InsurTech, Santé
    • Lyon, Olivet, Vasselay
    • Entre 250 et 2000 salariés
    19 jobs
  7. Groupe CCR

    • Assurance, FinTech / InsurTech
    • Paris
    • Entre 250 et 2000 salariés
    4 jobs
  8. Helios.do

    • Banque, Environnement / Développement durable, FinTech / InsurTech
    • Paris
    • Entre 15 et 50 salariés
    8 jobs
  9. Benefiz

    • Accompagnement d'entreprises, FinTech / InsurTech, SaaS / Cloud Services
    • Lille
    • Entre 15 et 50 salariés
    5 jobs
Questions fréquentes

Emploi temps partiel

Il existe différents types de contrats de travail. L’emploi à temps partiel en fait partie. Qu’est-ce qu’un emploi à temps partiel ? Quels sont les différents types de temps partiel ? Quels sont les droits du salarié dans le cadre de l’exécution d’un emploi à temps partiel ? Découvrez les réponses à ces questions.

Emploi à temps partiel : présentation

Pour parler d’emploi à temps partiel, il faut considérer une caractéristique principale : le temps de travail (mentionné dans le contrat) effectué par l’employé est inférieur à la norme légale des 35 heures par semaine.

Mais cette règle peut être vue sous un autre angle. Si, de manière conventionnelle, une entreprise a explicitement fixé la durée de son temps de travail, et si ce temps de travail est supérieur à celui d’un contrat de travail, alors l’individu concerné par ce contrat est un employé à temps partiel.

La mise en place du temps partiel peut se faire de plusieurs façons.

Premièrement, cette mise en place peut se faire à la suite d’une décision de l’employeur. Ensuite, elle peut également se faire selon la volonté de l’employé. Dans ce cas, celui-ci en fait la demande auprès de son employeur, tout en justifiant ce choix. Par ailleurs, il doit effectuer sa demande dans un délai minimum de six mois précédant la date à laquelle il aimerait changer le statut de son emploi. Et enfin, l’emploi à temps partiel peut être exécuté selon les termes d’un accord collectif.

Quels sont les différents types de temps partiel ?

Un employé travaillant à temps partiel est amené à signer un contrat. Ce contrat peut être : un contrat d’intérim, un contrat à durée déterminée (CDD) ou un CDI.

Quels emplois sont concernés par le temps partiel ?

On rencontre des emplois à temps partiel dans différents domaines d’activité, mais c’est plus dans le secteur tertiaire que cette formule est fortement plébiscitée.

Voici quelques exemples de professions où il y a des travailleurs à temps partiel :

  • Le télémarketing ;
  • La vente à domicile ;
  • La restauration ;
  • Le soutien scolaire à domicile ;
  • La gestion des sondages ;
  • Les hôtesses dans le cadre d’un événement ;
  • Le baby-sitting, etc.

Quels sont les droits spécifiques à connaître concernant un temps partiel ?

Avant d’opter pour un emploi à temps partiel, un salarié se doit de connaître ses droits fondamentaux.

Déjà, le contrat à temps partiel ne peut en aucun cas être imposé à un salarié. De ce fait légal découlent deux conséquences. Premièrement, le salarié qui n’a pas donné son accord ne peut pas devenir un employé à temps partiel. Ensuite, si ce contrat lui est proposé et qu’il le refuse, cela ne peut pas être considéré comme une faute grave ni comme un motif de licenciement.

Néanmoins, lorsqu’il y a une baisse importante de la rentabilité, un employeur peut se voir contraint de proposer à ses employés une réduction de leurs heures de travail, afin qu’ils basculent dans le temps partiel. Si le salarié refuse cette proposition, l’employeur peut avoir recours légalement à une procédure de licenciement pour motif économique.

Les problèmes de santé (lié à l’exercice de la profession) peuvent motiver, de la part du salarié ou de l’employeur, la mise en place du temps partiel.

Dans le cadre du temps partiel, la signature d’un contrat de travail est obligatoire. S’il est prouvé qu’un employé a effectué des heures de temps partiel, sous les ordres de son employeur, sans avoir signé de contrat, et que son employeur l’a fait en toute connaissance de cause, une sanction pénale peut être infligée à ce dernier.

Par ailleurs, lorsqu’une absence d’écrit est constatée, l’emploi à temps partiel sera considéré par les instances compétentes comme un emploi à temps complet (sauf si l’employeur arrive à prouver que les heures de travail qui ont été effectuées étaient inférieures à la norme légale en vigueur).