Séverine Loureiro : dépassionner l'offboarding des collaborateurs

Publié dans Work In Progress

27 août 2020

auteur.e
Mélissa Darré

Editorial manager @Welcome to the Jungle

Là où l’onboarding - soit l’accueil du collaborateur - accappare l’attention des services RH, son pendant l’offboarding voit naître nettement moins d’intérêt. Signant la fin d’une collaboration, il mérite néanmoins une prise en compte toute particulière, tant au regard de la marque employeur de l’entreprise qu’à l’égard du phénomène des salariés boomerang qui s’est largement accentué ces dernières années.

Dans cette chronique Work In Progress du jeudi 27 août 2020, la conférencière et co-auteure de l’ouvrage Booster l’expérience collaborateur de votre organisation, Sévérine Loureiro, revient pour nous sur l’importance qui se doit d’être accordée à cette étape cruciale. «Comme on a soigné l’onboarding, l’entrée des collaborateurs, on était dans cet enjeu d’attractivité, de donner envie aux talents de rejoindre l’entreprise et donc il fallait se différencier sur le marché du travail. On s’est rendus compte que si on avait pas une cohérence tout au long du parcours, et donc jusqu’à la sortie du collaborateur, on était potentiellement en train de se tirer une balle dans le pied de tous les efforts faits en amont. Puisque le collaborateur, quand il part, continue de parler de l’entreprise. Et potentiellement, s’il n’est pas content, continue de véhiculer des messages négatifs», explique-t-elle notamment.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Les thématiques abordées
Vous êtes fier de votre culture d’entreprise ?

Donnez-lui la visibilité qu’elle mérite.

Nos solutions
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie