Comment retenter sa chance dans une entreprise dans laquelle on a déjà postulé ?

Repostuler dans une entreprise où on n'a pas été pris : conseils

Cela fait un moment que vous cherchez une nouveau poste et vous avez enfin trouvé votre coup de cœur. Le poste idéal pour vous et en plus dans une entreprise qui vous faisait rêver depuis toujours ! Seulement voilà, il y a un hic : vous avez déjà postulé auparavant dans cette boîte. Est-ce une bonne idée de retenter le coup ? Comment s’y prendre habilement pour mettre toutes les chances de votre côté ? Que vous ayez eu un feedback ou pas dans le passé, nous vous livrons quelques conseils qui vous aideront à décrocher le poste de vos rêves sans que votre candidature précédente ne vous porte préjudice.

1. Se laisser du temps avant de postuler à nouveau

Combien de temps devez-vous attendre avant de repostuler ? Six mois ? Un an ? Certains recruteurs précisent lors des entretiens aux candidats qui n’ont pas été retenus le délai à respecter avant de pouvoir postuler à nouveau. Généralement celui-ci varie entre 3 et 6 mois après votre première candidature. Dans le cas où l’entreprise ne vous l’aurait pas précisé veillez quand même à respecter ce délai. L’idée ici est de laisser assez de temps pour justifier une évolution de votre côté : une meilleure correspondance de votre profil aux attentes de l’entreprise (nouvelle expérience professionnelle, formations…) ou un changement dans l’entreprise (nouvelle organisation des équipes, nouveaux chargés de recrutement…) Vous devez sentir que votre profil s’est enrichi et qu’il correspond mieux à l’annonce.

2. Faire le point sur sa précédente candidature

Il y a deux cas de figures : soit vous avez eu un retour (réponse négative ou entretien qui n’a finalement pas abouti) suite à votre candidature soit vous n’avez reçu aucune nouvelle de l’entreprise.

Si vous avez eu un retour négatif sur votre candidature après un entretien, vous devez toujours pouvoir en tirer des leçons. Prenez le temps de comprendre et d’analyser les raisons pour lesquelles le recruteur a rejeté votre candidature. Sont-elles toujours d’actualité ?

  • Si les raisons du refus concernent vos expériences professionnelles qui n’étaient pas en adéquation avec le poste. Avez-vous accumulé de nouvelles expériences qui pourraient vous rapprocher des attentes du recruteur ? Et si le poste auquel vous postulez correspond à présent mieux à votre profil, comment allez-vous valoriser vos nouvelles compétences ?

  • Si les raisons du refus concernent votre personnalité ou le feeling avec la ou les personnes que vous aviez eu en entretien. Demandez-vous si ces raisons étaient justifiées ? Peut-être n’aviez-vous pas suffisamment confiance en vous à l’époque ou alors étiez-vous trop formel alors que l’entreprise recherchait des personnes plus décontractées ? Essayez de vous rappeler ce que le recruteur vous avait dit sur la culture de l’entreprise pour mieux vous l’approprier et adapter votre discours à celle-ci. Prenez également le temps de revoir vos soft skills et d’identifier celles que vous avez développées entre temps et qui pourraient vous servir lors de votre entretien. Enfin, si vous pensez que le feeling n’était pas bien passé avec la personne qui vous a interviewé, pensez à vérifier s’il s’agit toujours de la même personne, avec un peu de chance, vous aurez de nouveaux interlocuteurs.

  • Si votre première candidature est restée sans réponse ou avec une réponse négative sans plus de précisions sur les raisons du refus, ayez le réflexe de vous autoévaluer et prendre du recul pour comprendre ce qui a péché la première fois. Aviez-vous bien le profil correspondant à cette offre ? Votre lettre de motivation était-elle suffisamment convaincante ? Essayez de mener votre enquête sur les profils des personnes déjà en poste dans l’entreprise. Sont-elles plus expérimentées que vous ?

3. Revoir son CV et sa lettre de motivation

Avant de postuler à une nouvelle offre, assurez-vous que celle-ci correspond réellement à votre profil. Évitez de tomber dans le piège de postuler à n’importe quelle offre juste par amour d’une boîte. Ne brûlez pas vos cartes inutilement auprès de l’entreprise. Vous avez déjà un avantage : à priori, vous ne postulez pas au hasard mais parce que vous aimez bien l’entreprise. Une fois que vous êtes sûr de vous, adaptez au maximum votre CV et votre lettre de motivation à l’offre à laquelle vous postulez. Relisez votre ancienne candidature et essayez d’identifier les erreurs et manquements. Votre discours doit être personnalisé et amélioré. Ne sortez surtout pas votre CV et lettre de motivation passe partout que vous avez déjà envoyé dans le passé à l’entreprise, les recruteurs vont vite s’en apercevoir et ne donneront pas une suite favorable à votre nouvelle candidature.

4. Être honnête

Vous ne savez pas si vous devez mentionner que vous avez déjà postulé ? Nous vous conseillons d’être le plus honnête et transparent possible car toutes les informations vous concernant sont archivées. Cela dit, n’évoquez le sujet que si on vous pose la question. Si le sujet est abordé, profitez-en pour (re)montrer votre intérêt pour l’entreprise tout en faisant le point sur ce qui n’avait pas fonctionné la première fois. Ne vous auto-flagellez pas non plus, mais expliquez en quoi vous avez évolué en justifiant vos réponses et en vous appuyant sur vos expériences. Cela mettra en avant votre capacité à prendre du recul et à vous autoévaluer.

5. Se démarquer en entrant en contact quelqu’un de l’entreprise

Rien ne vaut le retour d’une personne qui travaille déjà dans l’entreprise pour vous démarquer cette fois-ci et prouver votre grande motivation pour décrocher le poste. L’idéal, dans votre cas, est de contacter la personne qui a finalement été embauchée pour essayer de comprendre pourquoi votre profil n’a pas été retenu.

Vous pouvez également essayer de contacter directement le chargé de recrutement avec lequel vous aviez échangé la première fois pour lui faire part de votre souhait de rejoindre l’entreprise, attention, ne faites cette démarche que si vous étiez resté en bons termes avec cette personne. Vous devez lui démontrer assez rapidement que vous avez évolué depuis votre dernière candidature et que votre flamme brûle toujours pour son entreprise.

Et enfin, vous pouvez contacter n’importe quelle personne qui travaille dans l’entreprise et avec laquelle vous jugerez qu’il est pertinent d’échanger. Pour cela nous vous donnons plein de conseils dans cet article.

Si votre candidature n’a pas été retenue une fois (ou même plusieurs fois) dans le passé, cela ne veut pas dire que les portes de l’entreprise vous sont fermées à tout jamais. Vous avez évolué et les besoins de l’entreprise aussi, vous avez donc totalement le droit de retenter votre chance en postulant encore dans cette même entreprise. Restez positif !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo d’illustration by WTTJ

Sawssane Bensalah

Fondatrice et rédactrice chez sawthesun.com

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :