Comment avoir davantage confiance en soi au travail ?

13 févr. 2020 - mis à jour le 27 oct. 2022 4min

Comment avoir davantage confiance en soi au travail ?

auteur.e

Elsa Andron

Psychologue du travail et psychologue clinicienne

Vous vous dites que vous êtes nul, que vous n’y arriverez jamais et que vous n’avez pas le niveau. Ensuite, vous enchaînez en vous trouvant pathétique de penser si négativement. Résultat : vos craintes se concrétisent, vous devenez vraiment mauvais et vous ne réussissez plus rien. Vous voilà entré dans l’impitoyable spirale de la perte de confiance en soi. Mais rassurez-vous, cette cascade d’autoflagellation touche beaucoup de monde que ce soit dans la vie professionnelle comme ailleurs. Alors, comment lutter contre cette paranoïa du « je suis nul » ?

Aux origines de la confiance en soi

La confiance en soi est avant tout une question d’image, celle que vous avez de vous-même. Vous vous jugez compétent (ou pas) pour briller dans cette réunion clé de lundi matin devant le big boss. Vous vous estimez capable (ou pas) de tenir la deadline audacieuse imposée par votre manager sur le dossier Pégase tellement prioritaire pour votre entreprise. « Si cette assurance vient à manquer, alors survient la souffrance », explique le psychiatre Frédéric Fanget.

Les croyances en vos capacités à réussir ou à échouer s’enracinent dans vos expériences passées. Elles se développent dès la petite enfance, dans les interactions familiales par exemple. Vous vous souvenez peut-être de ce jour où vous êtes rentré de l’école primaire avec un 4/20 en mathématiques ? Votre papa vous avait alors regardé droit dans les yeux en lâchant ce bref mais tristement mémorable : «Tu me déçois beaucoup. » Vous revoyez encore aujourd’hui la déception sur son visage. Son regard vous hante à chaque moment de doute. Le traumatisme a fait naître chez vous des discours du type: « je ne suis pas capable de… » ou « je peux et dois toujours faire mieux ». Et ces pensées affectent votre capacité à vous réaliser.

Quel impact dans la vie professionnelle ?

Au travail, le manque de confiance en soi peut provoquer des échecs répétés, voire la mise à l’écart. Caroline, 28 ans, se souvient encore de sa première évaluation annuelle avec sa manager : « Elle a commencé l’entretien en me lâchant qu’elle sentait que je n’osais pas assez, se souvient cette chef de projet. Je me suis rendue compte qu’avec plus de confiance en mes capacités, j’aurais pu m’épanouir davantage. J’étais limitée dans mon évolution. » Dans le milieu professionnel, le manque d’assurance se traduit - la plupart du temps - par des comportements d’évitement. Par exemple, vous faites tout pour éviter de prendre la parole en public, ou de proposer un sujet qui vous tient à cœur.

Mais alors… Comment retrouver la confiance en soi ?

La bonne nouvelle, c’est que le manque de confiance en soi n’est pas une fatalité, il se travaille. Et peut même devenir une force redoutable une fois maîtrisée et canalisée. Pour s’en sortir, le coaching ou la psychothérapie peuvent être efficaces. Il existe aussi des exercices pour vous aider, pas à pas, à retrouver confiance… En voici quelques exemples.

1. Parlez-vous positivement

Les préjugés sont au centre du processus de dévalorisation. Et comme on est toujours plus dur avec nous-même, apprenez à tenir un discours positif et bienveillant à votre égard. Ne vous dénigrez pas. Vous pouvez par exemple, bannir les phrases réflexe du type : « Comme je suis bête ! » ou encore « Je suis nul(le) à ça de toute façon ».

Imaginez par exemple un proche qui serait constamment en train de se dénigrer.* Vous seriez sûrement le premier à l’aider à relativiser car nous avons tous tendance à être bienveillant pour les autres mais moins pour soi. « La bienveillance est un ingrédient que nous pouvons tous mettre en œuvre au quotidien, commente Christèle Albaret, psychosociologue et coach mental. Elle nous permet de retrouver nos moyens et un minimum de sérénité.*»

2. Soyez objectifs sur vous-même, prenez des notes et agissez !

Personne n’est parfait. Apprenez à mieux vous connaître.Faites votre bilan et établissez de façon objective vos points forts et vos faiblesses. Notez les remarques positives que les gens vous adressent. En période de doute, nous avons naturellement tendance à retenir que le négatif. Alors, pensez à écrire toutes ces infos pour les intégrer, puis passez à l’action et tentez des choses au travail ! «Plus vous agissez, plus vous vous sentirez capable d’agir, conseille la psychologue Cécile Pichon. L’action nourrit la confiance en soi.»

3. Repensez à vos succès

Envahi par le doute, vous avez du mal à considérer que, parfois, vous avez quand même réussi quelques performances mémorables. Prenez du recul et faites le point sur les actions que vous avez mené à bien ces derniers mois. Vous verrez qu’au final, il y en a bien plus que ce que vous pensez. Associez des chiffres à ce joli tableau de la gagne. Pour Caroline, notre cheffe de projet de 28 ans en plein crise de confiance en soi, les entretiens bimensuels avec sa manager lui ont permis de se rendre compte de sa valeur ajoutée : « J’ai réalisé qu’en fait, je réussissais beaucoup de choses ! »

4. Renforcez vos compétences

Monter en compétences est sûrement le moyen le plus efficace de gagner en confiance. En devenant un véritable expert sur un sujet, vous vous installez dans une zone de confort. Vous avez l’impression que personne ne peut vous déstabiliser. Pour cela, il existe évidemment bien des méthodes. Vous pouvez, par exemple, choisir l’autoformation ou encore décider de profiter de votre compte personnel de formation.

5. Faites-vous aider et discutez

Parler de ses difficultés peut sembler compliqué. Vous vous sentez vulnérable, ce qui n’est pas forcément l’objectif quand on veut gagner en confiance en soi… Mais parler et engager un travail sur soi avec un professionnel (psychologue, psychothérapeute ou coach) peut vous aider à déconstruire vos croyances. « Faire le point sur son parcours et ses compétences avec une personne neutre peut vous aider à faire la différence entre les faits et votre interprétation », confirme la psychologue Cécile Pichon. Et puisqu’il n’y a pas que le travail dans la vie, les relations amicales et familiales sont aussi là pour vous redonner le sourire et la confiance. Ne les négligez pas !

Photo d’illustration by WTTJ

Les thématiques abordées

Comment avoir davantage confiance en soi au travail ?