5 conseils pour réussir sa lettre de motivation pour une candidature spontanée

  • September 17, 2019

Un poste à pourvoir sur deux ne fait l’objet d’aucune annonce, selon Pôle Emploi. Qu’elles manquent de temps ou de personnel pour engager un processus de recrutement traditionnel ou qu’elles n’aient pas encore formalisé leurs besoins, de nombreuses entreprises ont des opportunités d’emploi “cachées” aux yeux des candidats. Heureusement, il existe un excellent moyen d’y accéder : la candidature spontanée. Moins facile que la réponse à une offre, elle n’en demeure pas moins un outil efficace pour prétendre décrocher le poste ou intégrer l’entreprise de vos rêves. Elle témoigne de votre motivation et surtout de votre sens de l’initiative. Voici les questions à se poser pour mettre le maximum de chances de votre côté dans la rédaction de votre lettre de candidature spontanée.

1. Puis-je adresser une lettre de motivation pour une candidature spontanée à toute entreprise ?

Dans l’absolu, oui. Mais mieux vaut commencer par opérer un vrai travail de sélection des entreprises à qui vous souhaitez proposer vos services. Plusieurs critères peuvent justifier votre choix : l’activité de l’entreprise, son rayonnement, ses valeurs, ses projets, sa taille… Cela nécessite un minimum d’enquête, mais vous trouverez facilement ces informations sur Internet.

Renseignez-vous autant que possible sur la structure et l’évolution du chiffre d’affaires de l’entreprise (sur des sites comme societe.com, par exemple), ainsi que sur son activité et son actualité sur son site ou dans les médias. Ces informations vous serviront à personnaliser votre lettre de motivation, à montrer que vous connaissez bien l’entreprise et bien sûr, à prouver que vous êtes fait pour elle !

2. À qui dois-je adresser ma lettre de motivation ?

Afin d’éviter que votre lettre de motivation se perde dans des centaines de mails, essayez d’identifier la personne-clé dans l’entreprise que vous ciblez : c’est-à-dire celle qui percevra le plus rapidement ce que vous avez à apporter à la société. Le responsable marketing, commercial, communication, comptabilité, innovation, out tout simplement le RH ? Des réseaux comme LinkedIn vous permettront d’accéder à cette information. N’hésitez pas non plus à appeler le standard de l’entreprise pour expliquer brièvement votre démarche et demander à quelle personne adresser votre lettre de motivation. Vous apprendrez peut-être, au passage, que l’entreprise recherche de nouveaux talents ou qu’au contraire, sa situation, en ce moment, ne lui permet aucun recrutement. Vous n’avez rien à perdre, tout au plus, vous n’obtiendrez pas de réponse, mais pour le savoir, vous devez vous lancer.

Une fois que vous aurez identifié le destinataire de votre candidature, pensez à mettre en copie le/la responsable des ressources humaines, si vous adressez votre lettre de motivation par mail. Cela facilitera la procédure du recrutement le cas échéant, et le service RH sera peut-être intéressé par votre profil pour un poste auquel vous n’avez pas forcément pensé. Cela démontre également votre investissement dans cette candidature.

3. Faut-il se faire recommander ?

Dans l’idéal, oui. Le fait d’être recommandé légitime votre candidature. Celle-ci sera examinée avec plus d’attention si vous mentionnez le nom de la personne qui vous a conseillé de postuler surtout dans le cas d’une lettre de motivation pour une candidature spontanée, il sera plus simple pour vous de contextualiser votre candidature. Cela peut être un salarié de l’entreprise en question, un partenaire, un client important, quelqu’un que vous connaissez bien ou que vous avez tout simplement rencontré sur un salon, par exemple. N’hésitez jamais à solliciter votre réseau. L’objectif étant de créer un point de connexion par l’intermédiaire d’un tiers de confiance pour obtenir un travail dans cette entreprise qui vous fait de l’œil.

4. Dois-je demander un poste précis dans ma lettre de motivation ?

Tout dépend de l’entreprise dans laquelle vous souhaitez postuler, des éventuels besoins que vous aurez identifiés, de votre projet, de votre expérience et de vos compétences. Vous êtes jeune diplômé dans la communication et souhaitez avant tout rejoindre telle agence pour la diversité des clients et des projets qu’elle accompagne ? Ne soyez pas restrictif en précisant un métier trop précis, mais pas trop évasif non plus. Ciblez un service de l’entreprise (communication, ressources humaines, marketing, commercial…), et citez un ou deux métiers auxquels votre profil peut correspondre. Si vous n’aimez vraiment pas avancer “dans le noir”, vous pouvez également rechercher d’anciennes annonces publiées par l’entreprise pour connaître ses intitulés de postes et les missions qui s’y rattachent.

5. Comment faire la différence dans votre lettre de motivation ?

En étant unique ! Pour avoir des chances de susciter l’intérêt d’une entreprise qui ne vous a rien demandé, une lettre de motivation spontanée doit impérativement être personnalisée. À la lecture, votre interlocuteur ne doit en aucun cas avoir l’impression de lire un “copier-coller”. N’oubliez pas que l’entreprise n’est pas dans un processus de recrutement ouvert et urgent, c’est vous qui la sollicitez. Vous devez redoubler d’efforts pour susciter son intérêt, vous devez montrer que vous cernez parfaitement l’entreprise, sa culture, ou bien des détails de sa stratégie par exemple.

Veillez à soigner particulièrement votre premier paragraphe et à choisir des mots pertinents pour décrire l’entreprise. Expliquez pourquoi l’entreprise ciblée retient votre attention (domaine d’activité, valeurs, innovation…). Poursuivez par ce que vous avez à apporter et qui vous distingue sur le marché (compétences, expérience, qualités…). N’hésitez pas à sonder d’anciens collègues si vous manquez de recul. Donnez des exemples de vos précédentes réussites pour être le plus concret possible. Mieux, choisissez-les en fonction des besoins que vous semblez détecter dans l’entreprise. Par exemple, si celle-ci souffre manifestement de retards de livraison, sans pointer forcément du doigt son problème, expliquez comment vous avez déjà obtenu de bons résultats dans ce domaine. Et concluez toujours en proposant une rencontre. Si votre lettre de motivation doit être unique, veillez à adapter également votre CV, en valorisant les expériences, les compétences et la formation liées au poste visé.

La persévérance est de mise lorsqu’on engage une démarche de candidature spontanée. De nombreuses entreprises conservent un vivier de lettres de motivation spontanées dans lequel elles puisent au gré de leurs projets ou de leurs besoins. Votre profil peut séduire un recruteur mais il arrive que des mois s’écoulent avant qu’une opportunité n’émerge. Ne soyez pas pressé et restez ouvert. Et n’hésitez pas à retenter votre chance plus tard. Vous aurez évolué, l’entreprise aussi. Et cela en dira long sur votre motivation, alors à vos claviers.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo d’illustration by WTTJ

Géraldine Baraud

Journaliste - consultante éditoriale @rubrik-communication.com
  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :