Comment apprendre facilement une nouvelle langue étrangère ?

Comment apprendre une langue étrangère facilement ?

Apprendre une nouvelle langue, c’est grisant ! Cela permet de se transposer dans une autre culture, de se l’approprier plus facilement, de s’ouvrir aux autres… Sans compter que l’été c’est le bon moment pour tester ces nouvelles compétences linguistiques. Au-delà de l’apport culturel, c’est surtout un véritable boost pour sa carrière ! Mais pourquoi est-ce si important ? Quelle langue choisir ? Comment s’y prendre ? Suivez le guide.

Pourquoi ouvrir son spectre linguistique ?

Rendre votre CV plus attractif auprès des employeurs

Que vous soyiez en poste et souhaitiez évoluer dans votre entreprise, ou que vous recherchiez un emploi : une langue maîtrisée de manière courante est un vrai atout. D’après une étude sur l’importance des compétences linguistiques dans le recrutement réalisée par Adzuna (site de recherche d’emplois, ndlr) en 2017, plus de 15% des jobs à Paris requièrent une 2ème langue, 10% à l’échelle de la France. Vous pourrez aussi prétendre aux postes d’expat’. Alors, quoi de mieux que de profiter des vacances pour mettre un coup de collier pour apprendre une nouvelle langue ?

Augmenter vos capacités cognitives

Passer de votre langue maternelle à une langue étrangère est une prouesse technique pour votre cerveau. Être multilingues, rend votre cerveau plus flexible et accroit vos capacités cognitives et de concentration.

Entraîner votre mémoire et vivre mieux, plus longtemps

Il est scientifiquement prouvé que la gymnastique intellectuelle que représente l’apprentissage d’une langue étrangère et le fait de pratiquer cette langue retarde de plusieurs années en moyenne la maladie d’Alzheimer.

Profiter des avantages culturels que cela apporte

Cet été, vous serez en vacances et vous saurez demander votre chemin. Vous pourrez aussi discuter avec ce groupe d’Italiens très sympas à la table d’à côté et leur demander des bons plans romains, connus seulement des locaux. Bon à savoir : Speekoo est l’outil d’apprentissage de langues le plus truffé de références culturelles.

Quelle langue choisir ?

Tout dépend de votre objectif. Si vous souhaitez évoluer dans votre emploi (être promu, muté à l’étranger, etc.) : certaines langues sont prioritaires.

Toujours d’après l’étude d’Adzuna de 2017, l’anglais est sans surprise la plus demandée (83% des offres d’emploi) et l’allemand la deuxième (6,3% des offres, particulièrement dans le Grand-Est : exigée dans 38% des offres). Dans le Sud-Ouest, optez plutôt pour l’espagnol, et dans le Sud-Est pour l’italien… mais tentez toujours d’avoir des rudiments d’anglais, c’est toujours incontournable ! Dans tous les cas, quelle qu’elle soit, une deuxième langue augmente en moyenne de 19% le salaire d’un employé. Ça vaut le coup de s’y mettre…

Vous pouvez aussi prendre en considération les liens de l’entreprise avec certains pays : optez alors pour l’apprentissage de la langue qui sera la plus utile pour votre boîte et “gagnez des points” !

Une autre stratégie est d’apprendre une langue “rare”, pour vous démarquer dans certaines candidatures à des postes très spécifiques. Les langues “rares” sont celles qui ont nécéssité un enseignement spécifique. Celles qui ne sont pas dispensées dans les parcours scolaires classiques.
Par exemple, si vous voulez travailler dans les institutions européennes, maîtriser une ou deux langues “rares” peut vous valoir un contrat d’interprète. Apprendre l’arabe peut vous ouvrir de nombreuses opportunités d’emploi au Moyen-Orient ou en Afrique, c’est la 5ème langue la plus recherchée. Le chinois (7ème langue la plus recherchée) ou le mandarin ou même le portugais/brésilien peuvent être une bonne idée, surtout si vous êtes dans le commerce.

Comment apprendre à vitesse grand V ?

Voici quelques conseils pour apprendre une nouvelle langue rapidement et pouvoir l’utiliser en milieu professionnel.

Écoutez, écoutez, écoutez !

Faites-vous l’oreille pour distinguer les différents accents et pouvoir les imiter plus tard, cela facilitera vos futures conversations. Vous pouvez le faire en écoutant de la musique, en regardant un film ou votre série préférée en VO. Si vous optez pour les films ou les séries :

  • Mettez d’abord les sous-titres en français, puis en VO, puis ôtez-les.
  • Notez les mots que vous apprenez sur un carnet et regarder les régulièrement (les trajets en métro ou en bus vous seront bien utiles pour cela).

Vous trouverez aussi sur Internet des centaines de vidéos ou de podcasts pour vous faire l’oreille. Sans oublier la télévision où, par exemple, le programme Learning English de la BBC est gratuit.

Voici quelques podcasts que vous pouvez écouter en anglais (mais beaucoup d’autres seront disponibles dans d’autres langues) :

L’idéal est de vous faire un planning en fonction de vos objectifs : par exemple, un podcast deux fois par semaine et trois films par mois. Pour une cure d’anglais pendant l’été, on vous conseille un film tous les soirs.

Soignez vos bases à coup de cures de vocabulaire et de grammaire

Dans toute langue étrangère, vous devrez apprendre les bases pour construire votre apprentissage. Ces fameux verbes irréguliers en anglais.

Vous pouvez le faire dans des livres (Le mot et l’idée, une valeur sûre) ou en ligne avec :

Un petit truc : si cela ne rentre pas par récitation (oui, ça peut être décourageant), vous apprendrez peut-être mieux de manière visuelle ou auditive. Alors soyez malins, sortez les Post-its, collez-en partout avec les mots et expressions qui ne rentrent pas, ou enregistrez-vous réciter et écoutez-le pendant votre trajet du matin ou du soir.

L’objectif de l’été : apprendre 20 verbes irréguliers et 20 mots de vocabulaire par jour. Vous devriez déjà être bien armé à la rentrée.

Trouvez un buddy pour parler, parler, parler !

Si vous restez chez vous pendant l’été mais avez un peu de temps à mobiliser pour apprendre une nouvelle langue, vous pouvez aussi solliciter un natif pour discuter avec vous.

Certains d’entre-vous ont peut-être bénéficié du programme Tandem à l’université, pour échanger avec un natif dans sa langue. Et bien sachez qu’en entreprise, c’est possible aussi ! Il vous suffit de trouver des collègues étrangers qui souhaiteraient pratiquer leur français et qui pourraient vous aider dans leur langue maternelle. C’est convivvial et donnant-donnant. On parie qu’ils seront ravis de vous donner un coup de main (et inversement !)

Et si aucun collègue n’est dispo ce été, on vous conseille les plateformes Busuu, Speaking Agency ou encore Primsleurvous pourrez “chatter” en direct avec des natifs. Un bon moyen de vous désinhiber au niveau de la prononciation et de l’accent.

Et si vous voulez carrément être suivi par un professeur, YES’N’YOU propose des formations sur-mesure pour apprendre une langue, qui alternent entre cours en ligne et cours avec un professeur, le tout 100% modulable.

Profitez de vos voyages pour vous immerger dans la langue

Mais le must du must reste encore de pratiquer en situation d’immersion totale.

Si vous avez la chance d’avoir des congés, partez dans une destination où l’on parle la langue que vous apprenez et essayez de vous mêler aux locaux. Avec l’épidémie de la Covid-19, c’est un petit challenge, mais si vous abordez simplement vos interlocuteurs tout en respectant les gestes barrières et la distanciation sociale de rigueur, cela sera bien accepté : c’est toujours appréciable de rencontrer un touriste étranger qui fait l’effort de parler la langue locale. Et il n’y a rien de mieux que de pratiquer la “vraie” conversation pour progresser.

En prenant des précautions, il est toujours possible de passer par les sites Airbnb et Couchsurfing pour louer et/ou dormir chez l’habitant cet été. À noter que le site Couchsurfing est devenu payant suite à des difficultés financières duent à une baisse d’activité liée à la crise de la Covid-19.

Que ce soit pour développer les capacités de son cerveau, booster sa carrière ou faciliter les rencontres en voyage : les raisons et les motivations ne manquent pas pour apprendre une nouvelle langue étrangère. Avec les outils à disposition en ligne, difficile de trouver une excuse pour ne pas s’y mettre… Alors on profite de l’été pour se lancer ?

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo by WTTJ

Nora Léon

Communications & content manager

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Le guide de l'été pour bien aborder la rentrée

Pour les aoûtiens, reposés mais angoissés par la rentrée, et les vaillants salariés restés au bureau (ou en télétravail), nous avons concocté un guid…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :