Yaël Guillon : quand les collaborateurs fixent librement leur salaire

Yaël Guillon : quand les salariés fixent librement leur salaire

44% d’hommes et femmes ne sauraient pas combien gagnent leurs pairs. Mais pour une petite minorité d’entreprises, en plus de savoir combien touchent leurs collègues chaque mois via une politique de transparence, les collaborateurs sont en capacité de fixer, eux-mêmes, leurs salaires.

Dans cette chronique Travailler demain du 14 décembre 2020, Yaël Guillon, co-fondateur d’Imfusio décrit cette logique de responsabilité initiée au sein de son cabinet de conseil expert de la transformation culturelle et organisationnelle des organisations. « Notre raison d’être chez Imfusio, c’est d’accompagner la transformation des organisations en redonnant du pouvoir aux collaborateurs et en leur permettant ainsi de pouvoir prendre leur pleine responsabilité au service d’un impact positif. Naturellement, la rémunération en fait partie. Ce travail sur l’autonomie, la transparence et la confiance sont les trois leviers sur lesquels on travaille depuis très longtemps pour pouvoir développer cette logique de responsabilité et d’engagement », précise-t-il notamment.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Envie de rejoindre Imfusio ?

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Work In Progress

Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :