Nouveau départ : faire table rase du passé est-il toujours une bonne idée ?

Prendre un nouveau départ : est-ce vraiment possible ?
Un article de notre expert.e

On ne change pas de vie comme on change de vêtements… Et pourtant, quand on envisage une expatriation, un déménagement, ou une reconversion, on a parfois l’impression que ce tournant de vie personnel ou professionnel va complètement redessiner notre futur. Et si possible, en mieux ! Un “nouveau départ” où tout nous semble possible… Mais qu’entend-on réellement par cette expression si séduisante ? Pourquoi idéalise-t-on autant ces nouveaux départs ? Et peut-on vraiment repartir de zéro ? On fait le point.

Grands changements, nouvelles habitudes ?

Pourquoi affectionnons-nous tant les nouveaux départs ? C’est fou comme nous avons l’impression qu’un changement important peut en entraîner plein d’autres ! Avec ce nouveau boulot, vous ne vous laisserez plus déborder, vous partirez à une heure correcte le soir pour avoir du temps pour vos proches et pour faire du sport. Alors la question se pose : sommes-nous incapables de changer si ces petites évolutions ne s’inscrivent pas dans une métamorphose plus radicale ?

Peut-être est-ce par économie d’énergie que l’on regroupe ensemble les changements ? Les “nouveaux départs” peuvent être assez propices à l’instauration de nouveaux rituels. Quand on commence quelque chose de nouveau, on se sent davantage prêts à réajuster différents paramètres de sa vie. Nouvelle vie à la campagne, donc plus de sport ? Nouveau boulot, nouveaux horaires ? Puisque tout est en réorganisation, autant y aller à fond. Katy Milkman, chercheur à l’université de Pennsylvanie a notamment démontré que certaines dates d’anniversaire, ou par exemple le début d’une nouvelle année avaient un effet symbolique, psychologique, qui faciliteraient la prise de nouvelles habitudes. C’est le “Fresh Start Effect”.

Un premier changement important, tel qu’un déménagement ou une reconversion pourrait bien avoir le même genre d’effet symbolique. Puisqu’on a l’impression d’être à l’aube d’une vie nouvelle, on pourrait bien modifier en même temps mille autres petits éléments de nos quotidiens : ranger sa maison, se remettre au sport, prendre du temps pour soi, se faire de nouvelles amitiés… Les « nouveaux départs » seraient en quelque sorte des périodes où la motivation est boostée et où il nous semble plus facile de mettre en place plein de transformations. Un premier changement nous appelle, et c’est tout le train qui se met en marche. Un gros coup de pouce, en somme, qui faciliterait la mise en mouvement !

Lire aussi dans notre rubrique : Workers

Comment les couples composent-ils face aux inégalités au travail ?

Repartir de zéro pour prendre la fuite, une fausse bonne idée ?

Reset. On efface tout et on recommence sur de meilleures bases. Il est tellement humain d’aspirer à des changements radicaux. À des révolutions. Faire table rase du passé, pour avancer, libérés de nos conditionnements et du poids de nos histoires. Mais on peut tout de même se demander : pourquoi tient-on autant à tourner la page ? Ne cherche-t-on pas, d’une certaine manière, à se débarrasser de tous nos problèmes ?

Mais tout changer pour fuir peut être une fausse bonne idée… Car si l’on ne prend pas le temps de comprendre ce qui ne nous convient pas, notre passé pourrait nous rattraper. Il est tentant de changer d’employeur quand les relations se passent mal, ou que l’on se sent surmené, par exemple. Mais si on ne fait pas le point sur les raisons pour lesquelles le statu quo ne nous convient plus, nos problèmes ne risquent-ils pas de venir frapper à notre porte pour se reproduire continuellement ? Déménager à l’autre bout de la planète ne vous aidera pas à sortir du surmenage si vous n’avez pas trouvé les causes qui font que vous vous êtes retrouvé dans cette situation. Êtes-vous mal à cause d’un manager, d’une culture d’entreprise toxique ? Ou bien avez-vous du mal à dire non ? À imposer votre rythme ? Etc. Même si on a une envie de renouveau, aucune décision n’est le fruit du hasard. Une étape en amène une autre et il faut être conscient des bonnes et des mauvaises raisons qui nous motivent pour ne pas refaire les mêmes erreurs…

Les questions à se poser avant de prendre un nouveau départ

Vous avez envie d’un peu de renouveau, mais vous êtes peut-être effrayé à l’idée de bouger… Vous doutez de la légitimité de cette aspiration ? Il est tout à fait normal de se demander si tout recommencer est une bonne idée… Les grandes métamorphoses de vie se préparent et nécessitent une réflexion de fond qui prend toujours un peu de temps. Que l’on soit tête-brûlée ou plus prudent face au changement, on gagnera sûrement à oser se questionner ! Voici quelques pistes de réflexion à explorer avant de se jeter dans l’inconnu…

Interroger cette envie de nouveauté

Pour vérifier que ce changement est bel et bien motivé par une envie profonde de nouveauté et non pas par une stratégie d’évitement ou de fuite, demandez vous : quels ont été les événements déclencheurs qui ont amené ce désir de changement ? L’arrivée d’un nouveau manager moins convainquant que le précédent peut précipiter une envie de changer de travail par exemple. Idem avec les projets personnels : souhaiter fonder une famille ou s’embarquer dans un projet de rénovation de maison peut aussi complètement réorganiser nos priorités. Et pour vous, que s’est-il passé pour que vous vouliez changer ?

Lister et identifier ce que l’on souhaite à tout prix laisser dans le passé

Quelles sont ces choses qui ne vous conviennent plus ? De quoi aimeriez-vous tourner la page ? Est-ce des relations ? Des habitudes que vous jugez mauvaises ? Certains diront peut-être « tout ce stress au travail », ou bien « vivre dans un appartement trop petit », « ne pas avoir de temps pour mes enfants », « me sentir en porte-à-faux avec mes valeurs ». Et si vous veniez à changer de vie pour prendre un nouveau départ, ces “points noirs” disparaîtraient-ils réellement ?

Faire le point sur les besoins qui s’expriment dans ce projet

Quand on veut du changement, c’est pour un mieux, évidemment. Vous savez ce dont vous ne voulez plus, mais quels sont les besoins qui s’expriment dans cette envie de nouveau départ ? Quelles sont vos aspirations ? Besoin d’air ? De temps ? Besoin d’un nouveau projet professionnel plus stimulant ? D’un environnement de travail plus branché tech ? D’un emploi du temps plus flexible ? Le nouveau départ peut être l’occasion de se libérer du négatif mais aussi de contribuer à trouver plus de positif ! Vous n’aurez plus qu’à vous assurer que ces nouvelles envies matchent avec votre projet.

Se fixer un objectif précis

Qu’est-ce que j’attends précisément de ce changement dans ma vie, à court, et à long terme ? Qu’est-ce qui va faire que je serai satisfait à la fin ? Formalisez en une phrase ou deux ce que vous souhaitez au fond peut vous éviter d’être à côté de la plaque… Tout en vérifiant si le projet est réaliste, et réalisable !

Identifier les éventuelles mauvaises raisons qui peuvent nous influencer

On l’a dit précédemment, ce n’est pas toujours pour des raisons si claires que l’on souhaite un nouveau départ. Il est intéressant d’interroger les influences internes et externes qui pourraient peser dans la balance. Nos proches, mais aussi nos émotions peuvent s’inviter dans le débat pour y semer la confusion. Cela vaut le coût de se demander qui dans votre entourage pourrait bénéficier ou bien pâtir de ce potentiel changement. On peut aussi prendre le temps d’interroger les appréhensions qui pourraient nous faire fuir quelque chose ou au contraire, nous pousser à l’immobilisme. Que nous disent ces peurs ?

Il suffit parfois d’un petit bouleversement

Vous avez fait le tour de la question et doutez qu’un grand changement puisse réellement vous aider ? Ou vous avez tout simplement peur de prendre un si gros risque ? Cela se comprend. La bonne nouvelle, c’est que les nouveaux départs ne sont pas l’unique solution pour évoluer et aller de l’avant. On a tendance à croire qu’il nous faut des révolutions alors que de simples petits pas, moins engageants, peuvent nous permettre de rétablir l’équilibre ou nous aider à nous remettre doucement en mouvement. Non, pour évoluer dans votre vie, vous reconvertir et déménager à l’autre bout du monde n’est pas l’unique solution. Vous pouvez aussi bien changer de poste, demander une mobilité interne, changer d’entreprise, tenter de trouver un poste en 100% télétravail, prendre un congé sabbatique, etc.

Il y a des centaines de paramètres possibles à ajuster dans votre vie au lieu de tout plaquer pour tout recommencer. Plus qu’un grand bouleversement, ces petits changements graduels peuvent nous aider à faire des choix raisonnables mais tout aussi impactants. C’est d’ailleurs ce que nous apprend “la méthode Kaizen” qui prône l’amélioration continue par petites avancées et tempère l’impact et les bienfaits des changements radicaux… C’est peut-être aussi le secret pour apprendre à nous ajuster au quotidien et ne pas atteindre ces points de ruptures ou seule une révolution nous semble envisageable…

Article édité par Gabrielle Predko, photo Thomas Decamps pour WTTJ

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :