Comment faire un bon mail de remerciement post-entretien ?

Mail de remerciement après un entretien : conseils, exemples

Lors d’un processus de recrutement, chaque interaction avec le recruteur a son importance pour faire bonne impression. Il y a évidemment l’étape de la candidature, celle de l’entretien d’embauche, puis, un exercice qu’on a souvent tendance à négliger : le mail de remerciement. Vous savez ? Ce petit message qu’on envoie au recruteur après l’avoir rencontré. Loin d’être une simple formalité, ce mail vous permettra de montrer au recruteur que vous avez compris ses attentes, que vous êtes réellement motivé pour le poste, et il peut même être un excellent moyen d’étoffer ou de corriger certains points sur lesquels vous n’avez pas assez insisté à votre goût. Encore faut-il bien s’y prendre !

1. Battez le fer tant qu’il est encore chaud

Le mail de remerciement vous permettra de rester dans la mémoire du recruteur. L’idéal est d’envoyer ce message un ou deux jours après l’entretien : il faut montrer que vous avez pris le temps de la réflexion que vous ne vous êtes pas précipité. Mais il ne faut pas laisser le temps au recruteur de vous oublier non plus. Le mail doit être clair, concis, (c’est-à-dire entre cinq et huit lignes), poli mais pas nécessairement aussi formel que les échanges antérieurs à l’entretien d’embauche. Plus le mail sera personnalisé, plus il sera pertinent et jouera en votre faveur.

Entamez le mail par une formule de remerciement. Rappelez la date et le moment de l’entretien pour que le recruteur s’en rappelle. Vous n’êtes sans doute pas le seul candidat qu’il a rencontré récemment. Optez par exemple pour une formule du style : « Suite à notre rendez-vous de mardi matin, je tiens à vous remercier pour le temps que vous m’avez consacré et pour la qualité de notre échange… »

2. Confirmez votre intérêt

La suite du mail a pour but de confirmer votre motivation pour le poste convoité. Vous pouvez donc rappeler deux ou trois éléments sur lesquels vous avez échangé lors de l’entrevue, afin de montrer votre capacité d’écoute et d’analyse. Le piège serait de reprendre un à un les arguments que vous aviez déjà initialement mis en avant dans votre lettre de motivation. Le mail de remerciement doit être différent du reste de votre candidature, vous devez mettre en perspective ce que vous avez appris sur le poste et l’entreprise lors de l’entretien. Le candidat doit montrer qu’il a compris et s’est approprié les enjeux de l’offre.

3. Faites les derniers ajustements

Vous avez oublié d’approfondir un sujet en entretien ? Vous avez le sentiment d’avoir mal répondu à une question ? Vous êtes déçu d’une de vos réponses ? Le mail de remerciement est la parfaite occasion d’ajuster le discours que vous avez eu en entretien. N’hésitez pas à dire au recruteur que vous avez mûri une réflexion évoquée puis approfondissez-la. Cela lui montrera que vous tenez au poste, que vous êtes capable de vous analysez et de revenir sur votre parole. En plus, cela pourra permettre d’entamer une discussion…

4. Maintenez le dialogue et démarquez-vous

Même si le recruteur vous dit en fin d’entretien qu’il reviendra vers vous dans un certain délai, le mail de remerciement est un moyen de maintenir la communication. Après avoir indiqué à nouveau votre motivation, vous pouvez tout à fait demander à votre interlocuteur de vous faire un retour sur votre prestation : « Si vous en avez l’occasion, je serais ravie de connaître votre perception de l’entretien. Je considère que toute critique est bonne à prendre ». Soyez humble et restez à votre place de candidat même si l’entretien s’est très bien déroulé, ne vous présentez pas comme si vous aviez déjà obtenu le poste !

Envoyer au recruteur un article en lien avec un sujet que vous avez abordé durant l’entretien est un clin d’œil sympathique qui peut permettre de susciter une réponse de sa part. Pour vous démarquer, vous pouvez être d’humeur généreuse ! Lors de votre entretien le recruteur vous a dit que la visibilité de la boîte sur les réseaux était un de leur point faible ? Prenez un peu de votre temps pour élaborer quelques pistes d’optimisation pour le référencement de l’entreprise que vous joindrez à votre mail. Enfin, vous pouvez conclure en posant une question à la personne sur la suite du processus de recrutement.

Dans le cas ou l’entretien ne vous a pas convaincu, prenez le temps de mûrir votre décision mais n’attendez pas trop non plus pour le faire savoir. Si vous restez courtois et en bons termes avec le recruteur, il sera plus enclin à vous tenir informé lorsqu’un poste plus en adéquation avec votre profil se libèrera dans l’entreprise.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo d’illustration by WTTJ

Aglaé

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Préparer un entretien d'embauche

Un entretien réussi est un entretien que l'on aura bien préparé. Nos conseils pour arriver serein et optimiser ses chances le jour J.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :