Comment réagir quand un entretien d'embauche se passe mal ?

  • December 3, 2018

C’est l’angoisse de chaque personne recherchant un emploi, la bête noire du stressé ! Un entretien d’embauche qui se passe mal arrive malheureusement, ou au contraire, heureusement, à tout le monde. Un recruteur désagréable, un trac intense, une réponse qui ne passe pas… Les causes sont nombreuses et ne remettent pas toujours vos capacités professionnelles en question. Voici quelques conseils pour gérer au mieux ce moment tant redouté et l’après; pour mettre, malgré tout, toutes les chances de votre côté.

Comment réagir pendant l’entretien ?

No stress, gardez une attitude positive. Cela n’arrangerait certainement pas la situation de perdre son sang-froid. Si vous êtes sujet au trac, prenez, avant d’y aller, quelques minutes pour respirer profondément et vous ancrer. Exécutez par exemple la respiration 478 : fermez la bouche, inspirez sur 4 temps. Bloquez sur 7 temps avant d’expirer tranquillement sur 8 temps. Répétez cela au moins quatre fois pour retrouver votre calme.

Vous vous apercevez que votre interlocuteur tique à l’une de vos réponses ? Cela peut arriver à tout le monde de répondre à côté ou de sortir une énormité sous le coup de l’émotion. Respirez correctement, recentrez-vous et n’hésitez pas à reformuler votre idée au lieu de faire comme si de rien n’était : une bêtise reprise sera vite oubliée.

La personne en face de vous semble plus préoccupée par ses mails que par ce que vous dites ? Ne vous renfermez surtout pas. Tentez de capter son attention en le nommant « Monsieur X, permettez-moi d’ajouter… », en énergisant votre présentation, voire en lui posant directement une question pertinente sur le poste.

La fin de l’entretien peut être le bon moment pour gagner quelques points. N’hésitez pas à demander si vous avez su répondre aux questions ou si votre candidature intéresse le recruteur. Vous aurez alors une première occasion de montrer votre motivation et vos compétences.

Faire un bilan au lieu de culpabiliser !

L’autoflagellation n’aura aucun bénéfice. Un mauvais jour arrive à tout le monde et si vous n’avez pas su montrer tout l’éventail de vos compétences, que vous n’avez pas su vous vendre comme vous auriez pu le faire, n’en faites pas un drame. Prenez du recul, et refaites-vous le film de l’entretien assez rapidement afin de l’avoir bien en mémoire. Vous pourrez analyser les points qui ont péché et faire le bilan. Soyez le plus honnête possible avec vous-même, vous aurez ainsi les clés pour ne pas reproduire le même schéma.

Envoyer un mail ou pas ?

Après un entretien, il est conseillé d’envoyer un mail de débriefing et de remerciement. Dans ce mail à envoyer au plus tôt :

  • Ne ressassez pas ce qui s’est mal passé;
  • Ajoutez des informations complémentaires;
  • Montrez que vous avez réfléchi à l’échange, et proposez de nouvelles idées pour l’entreprise;
  • Joignez des documents attestant de vos capacités professionnelles : travaux, projets, lettres de recommandation.

Si vous n’étiez pas dans votre assiette à cause d’une maladie, de soucis familiaux ou autre, écrivez-le également ! Ce mail de “rattrapage”, nouvelle preuve de votre motivation pour le recruteur, pourrait faire la différence. En effet, la démarche prouve une certaine maturité et la capacité de se remettre en question de manière “active”.

En revanche, si le problème vient d’un mauvais feeling ou de l’attitude désagréable de l’interlocuteur, réfléchissez bien. Un mail pourrait peut-être vous aider, mais avez-vous vraiment envie de travailler dans une ambiance délétère ?

Vous n’avez pas le poste.

Malgré tout ce que vous avez fait, vous n’avez pas été choisi. Restez courtois avec interlocuteur et demandez-lui son feedback sur votre entretien et votre candidature. Si le recruteur vous donne une réponse, celle-ci pourra vous aider à mieux préparer votre prochain rendez-vous.

Si cette situation se répète, vous pouvez envisager de vous faire coacher par un professionnel des ressources humaines : vous pourrez ainsi mieux appréhender cette étape de recrutement grâce à des simulations filmées et décryptées par exemple.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by Braden Hopkins on Unsplash

Alexandra

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :