Networking, IA et semaine de 4 jours : l’actu RH de novembre en un clic

RH : le best of des actus de novembre 2021

Que s’est-il passé en novembre dans le monde merveilleux de l’entreprise ? Tour d’horizon des meilleures actus RH de France et de Navarre.

Le chiffre à retenir

600€ par an pour les télétravailleur·ses ?

Démocratisé avec la pandémie de Covid-19, le télétravail est de nouveau fortement encouragé (coucou le variant omicron). Accompagner les entreprises et les salarié·es pour optimiser leur expérience en distanciel est donc plus que jamais d’actu. La proposition de loi de la députée LREM Frédérique Lardet, déposée le 16 novembre et co-signée par 39 de ses pairs, va dans ce sens. Le texte propose d’élargir la prise en charge des frais des télétravailleur·ses avec la création d’un « titre-télétravail ». Jusqu’ici, la loi donnait déjà la possibilité aux employeur·es d’assumer les frais de leurs salarié·es en remote, à 100% ou en partie, via le versement d’une indemnité forfaitaire. Néanmoins, elle avait été pensée pour le télétravail à domicile et n’incluait pas l’option coworking. Ici, Frédérique Lardet imagine un forfait annuel de 600€ inspiré du forfait mobilités et qui prendrait la forme d’une solution de paiement dématérialisée façon carte Ticket Restaurant. Rechargée tous les mois par l’employeur·e, il suffirait de la présenter à l’espace de coworking comme à la caisse d’un bistrot.

Le bureau, un espace en voie de disparition ?

Nos conseils pour aménager vos bureaux post-Covid.

Découvrir l'Ebook

Les news RH de l’Hexagone

Un labo pour mesurer les effets de l’intelligence artificielle sur l’emploi

Les machines vont-elles nous remplacer ? La question ne date pas d’hier et a nourri bon nombre de scénarios de science-fiction. Sauf que ça y est, l’automatisation et les algorithmes ont pris leurs aises dans notre quotidien, en particulier au boulot. Et il est temps de faire le bilan, calmement. Quels effets ces outils ont-ils réellement sur le marché de l’emploi ? Vont-ils laisser certain·es travailleur·ses sur le carreau, rendre l’humain moins indépendant, et développer des biais de perception, notamment dans les processus de recrutement ? Afin de mesurer l’impact de l’intelligence artificielle sur l’entreprise et les conditions de travail, la ministre Elisabeth Borne a annoncé le lancement du programme « LaborIA » le 19 novembre dernier. Au-delà de l’enquête qui sera menée pendant 5 ans, ce laboratoire vise « à créer un lieu de débats et d’échanges entre tous les acteurs de la société civile, partenaires sociaux et décideurs publics », nous précise-t-on sur le site du ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

Embauche de travailleur·ses handicapé·es : les aides auxquelles vous avez droit

La 25e édition de la Semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées (15-21 novembre) a remis en lumière les progrès considérables à faire en matière d’inclusion des travailleur·ses en situation de handicap. C’est un fait : les inégalités persistent et le monde de l’entreprise se prive de talents précieux. Le Ministère de l’Économie et des Finances vous rappelle pourtant que « l’emploi des travailleurs handicapés est une obligation (…) et que vous pouvez être accompagné et bénéficier d’aides pour faciliter (leur) accueil ». Intégration et/ou évolution professionnelle, formation dans le cadre du maintien dans l’emploi, embauche en contrat de professionnalisation ou d’apprentissage… Voici le récap des soutiens financiers auxquels vous avez droit en tant qu’employeur.e. Des dispositifs qui deviendront d’autant plus efficaces s’ils s’accompagnent de campagnes de sensibilisation internes.

Feelback, l’appli vidéo à mi-chemin entre TikTok et LinkedIn

Tout nouveau, tout beau, Feelback est un réseau social made in France qui entend bien faire sa place dans l’Internet mondial… et la sphère professionnelle. Lancée en septembre, cette appli de création et de diffusion de vidéos au format interview reprend les codes de TikTok tout en adressant la cible de LinkedIn. Concrètement, elle dépoussière le sacro-saint webinaire en permettant de trouver des invités, de programmer et d’enregistrer l’échange, et d’élaborer un support pour le promouvoir. « En quelques clics, tu pourras créer des talks et éclairer ton audience sur des sujets que tu maîtrises et qui te tiennent à cœur » : telle est l’accroche de Feelback, qui revendique déjà 12k téléchargements depuis sa naissance en septembre. Nouvelle source d’infos et d’inspiration pour les entreprises et les travailleur·ses, et médium de choix pour incarner la marque employeur, ce nouvel outil nous transformera-t-il tou·tes en speakers TEDx ?

Marque employeur : le guide des bonnes pratiques selon votre niveau d’expertise

Tous nos conseils pour une marque employeur réussie !

Découvrez notre ebook

Chez nos voisins étrangers

Portugal : fini les coups de fil en dehors du boulot !

L’équilibre vie pro / vie perso est un enjeu de taille à l’heure du travail hybride et du remote work généralisés. Le gouvernement portugais l’a bien compris. Au pays de Salazar, il est désormais interdit de contacter ses employé·es en dehors des horaires de travail. C’est l’objet de la loi qui a été approuvée début novembre par les socialistes au pouvoir. SMS ou coups de bigo, comme dirait tonton, même combat : les boss qui ne respectent pas cette règle encourent de lourdes amendes – jusqu’à 9690 euros (oui, c’est précis). Cette mesure s’inscrit dans une refonte de la « culture du télétravail » portugais. Elle fait aussi partie de l’opération séduction entamée auprès des télétravailleur·es étrangers en mal de soleil… Le Portugal serait-il en passe de devenir l’eldorado des digital nomad ?

Une banque anglaise adopte la semaine de 4 jours

Travailler 4 jours plutôt que 5, c’est le pari qu’a fait Welcome to the Jungle il y a deux ans, dans la lignée de certaines entreprises étasuniennes, nordiques et hollandaises à l’avant-garde sur le sujet des rythmes de travail. C’est aussi celui de la banque en ligne britannique Atom, qui vient d’instaurer ce nouveau train-train sans pour autant réduire les salaires de ses collaborateur·rices. Différentes études récentes démontrent que la semaine de 4 jours a un impact positif sur le bien-être des salarié·es, diminuant stress et épuisement professionnel. Alors que le bonheur au travail fait couler l’encre en Occident, Atom montre la voie dans un pays où la durée légale hebdomadaire maximum reste de 48 heures.

Photo par Thomas Decamps
Article édité par Héloïse De Montety

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir nos derniers articles !

Journaliste et cheffe de rubrique Decision Makers @ Welcome to the Jungle, entrepreneure et vidéaste.

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :