Camille Rabineau : vers un nouvel environnement de travail

Camille Rabineau : vers un nouvel environnement de travail

Face aux nouvelles normes induites par la crise sanitaire, le monde du travail se restructure, à commencer par l’environnement dans lequel les collaborateurs évoluent au quotidien. Le modèle privilégié de l’open space se voit alors largement remis en question. Entre passage au flex-office ou mise en place du 100% remote, à quoi ressembleront les espaces de travail de demain ?

Dans cette chronique Work In Progress du 10 juillet, Camille Rabineau, la fondatrice de Comme on travaille et consultante sur les nouveaux modes et espaces de travail, prédit une mutation à venir : «Le bureau a encore de beaux jours devant lui. Pour autant, il va sûrement prendre d’autres formes, devenir plus une ruche, un lieu où l’on viendra se croiser; échanger. Ce qui ne veut pas dire qu’il ne faudra pas préserver quand même la capacité à pouvoir le temps d’une heure, entre deux points, se mettre un peu à l’abri dans un endroit silencieux pour se concentrer. On voit bien avec l’overdoze de Zoom en ce moment qu’être tous connectés ensemble toute la journée peut vite devenir insupportable. Le bureau va changer de visage vraisemblablement mais ça ne sera pas jour/nuit, et ça ne sera pas non plus du jour au lendemain».

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Mélissa Darré

    Editorial manager @Welcome to the Jungle

    • Ajouter aux favoris
    • Partager sur Twitter
    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Linkedin

    Work In Progress

    Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

    Suivez-nous !

    Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

    Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

    Et sur nos réseaux sociaux :