Philippe de La Chevasnerie : dompter l'hypercroissance

Philippe de La Chevasnerie : dompter l'hypercroissance

*Par définition, la start-up a un fort potentiel de croissance. Mais lorsque ce passage se fait de façon exponentielle sur un court laps de temps, encore faut-il réussir à suivre le rythme. A commencer par parvenir à définir et préserver sa culture d’entreprise.

Dans cette chronique Travailler demain du 7 juillet 2020, Philippe de La Chevasnerie, co-fondateur et CEO de papernest, revient sur l’hypercroissance de sa start-up facilitatrice des déménagements, passée de 2 à 550 collaborateurs en 5 ans. «Quand on a commencé à définir la culture, je pensais effectivement qu’on partait d’une page blanche, en fait maintenant je pense qu’on ne part jamais d’une page blanche. En tant que fondateur, à partir du moment où on commence à travailler d’une certaine manière, à partir du moment où on commence à recruter telle ou telle personne… ça imprime quelque chose de très fort. J’ai coutume de dire qu’on a pas définit notre culture avant d’être 60-70, mais en fait par la manière dont on agit, je pense qu’on la définit réellement sans l’avoir verbalisée», admet-il notamment.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Envie de rejoindre papernest ?

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Work In Progress

Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :