Philippe de La Chevasnerie : dompter l'hypercroissance

Publié dans Work In Progress

07 juil. 2020 - mis à jour le 12 avr. 2021

auteur

Mélissa Darré

Editorial manager @Welcome to the Jungle

*Par définition, la start-up a un fort potentiel de croissance. Mais lorsque ce passage se fait de façon exponentielle sur un court laps de temps, encore faut-il réussir à suivre le rythme. A commencer par parvenir à définir et préserver sa culture d’entreprise.

Dans cette chronique Travailler demain du 7 juillet 2020, Philippe de La Chevasnerie, co-fondateur et CEO de papernest, revient sur l’hypercroissance de sa start-up facilitatrice des déménagements, passée de 2 à 550 collaborateurs en 5 ans. «Quand on a commencé à définir la culture, je pensais effectivement qu’on partait d’une page blanche, en fait maintenant je pense qu’on ne part jamais d’une page blanche. En tant que fondateur, à partir du moment où on commence à travailler d’une certaine manière, à partir du moment où on commence à recruter telle ou telle personne… ça imprime quelque chose de très fort. J’ai coutume de dire qu’on a pas définit notre culture avant d’être 60-70, mais en fait par la manière dont on agit, je pense qu’on la définit réellement sans l’avoir verbalisée», admet-il notamment.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Les thématiques abordées

Philippe de La Chevasnerie : dompter l'hypercroissance