« J'adore ma boîte mais je n'apprends plus rien dans mon travail » : que faire ?

Je n'apprends plus dans mon travail, que faire ?

Toujours amoureux de votre boîte et de votre métier mais frustré de ne plus rien apprendre ? Pour évoluer et continuer d’engranger des connaissances, certains d’entre nous décident de changer de poste régulièrement, mais ce n’est pas une issue obligatoire… Que vous ayez simplement envie de pimenter les choses dans votre travail ou bien réellement besoin d’une évolution dans votre quotidien pour vous remotiver, il existe quelques leviers à activer pour continuer de progresser dans son métier… Sans pour autant changer d’entreprise.

Identifiez les raisons pour lesquelles vous n’apprenez plus

Avant de passer à l’action, mieux vaut passer par la case “réflexion”. Essayez de revenir sur votre parcours dans l’entreprise pour comprendre comment vous en êtes arrivé à cette routine et pourquoi vous ne progressez plus. Le fait que vous n’appreniez plus autant peut avoir des causes très différentes… Peut-être n’avez-vous pas pris assez d’initiatives ou de risques ces derniers temps ? Vous sentez que votre manager ne vous challenge pas assez ? Vous ne remettez pas suffisamment en question vos connaissances ? Ou vous ne faites pas suffisamment de veille ? Une fois que vous aurez identifié les causes, vous parviendrez mieux à agir en conséquence.

Apprenez de vos collègues

Rien de tel que d’aller voir ce qui se passe pour vos collègues afin d’adopter un nouveau point de vue sur votre travail. Découvrir différentes pratiques vous permettra d’apprendre mais aussi de remettre en question votre fonctionnement. Peut-être vous rendrez vous compte que vous avez encore beaucoup de progrès à faire sur certains points ? Si vous présentez plusieurs options à votre chef et que cela ne vous met pas en retard sur votre travail, il devrait se montrer compréhensif.

Vous pouvez par exemple proposer à un collègue qui fait sensiblement le même travail que vous de troquer quelques petites missions ou en tous cas d’échanger plus régulièrement sur vos pratiques. Vous pouvez aussi offrir un coup de main à un de vos collègues qui en a besoin ? Ou encore proposer à votre entreprise de mettre en place un système de partage de connaissances entre collègues ? Attention également à ne pas être trop envahissant avec vos collègues, certaines personnes aiment travailler “en solo” et voient d’un mauvais œil ceux qui mettent leur nez dans leurs affaires… Mais si ça part d’une bonne intention et que vous leur expliquez que vous voulez progresser grâce à eux, ils devraient être rassurés. Un peu de flatterie peut faire des miracles (mais à utiliser avec parcimonie tout de même, car si vous dosez mal, on vous verra arriver avec vos gros sabots !)

Demandez plus de défis

Vous êtes déjà très à l’aise dans vos missions et avez de bons résultats ? Vous entretenez un bon relationnel avec les équipes ? Peut-être que le temps est venu d’afficher auprès de vos supérieurs l’ambition d’aller un peu plus loin… Rien de mieux que de se confronter à de nouveaux défis et à de nouveaux risques pour développer de nouvelles compétences.

Si vous vous sentez suffisamment légitime pour occuper un poste de manager et préssentez que votre hiérarchie n’est pas fermée à l’idée, vous pouvez demander un rendez-vous pour évoquer le sujet.

Si devenir manager n’est pas votre but, vous pouvez également demander à être responsabilisé sur des projets de plus grande envergure, par exemple : prendre une nouvelle part de clientèle, travailler sur une nouvelle fonctionnalité, devenir responsable d’une zone plus large, gérer des clients plus stratégiques, etc.

Demandez une formation

Que ce soit pour vous aider à être meilleur ou à évoluer au sein de l’entreprise, votre employeur a tout intérêt à vous aider à progresser. La plupart permettent d’ailleurs chaque année - en fonction des résultats et des besoins des salariés - de suivre une ou plusieurs formations. Le compte personnel de formation (CPF) des salariés est en effet alimenté en points au fil des mois et donne ainsi accès à des formations professionnelles. Il propose une multitude de formations accessibles gratuitement. Vous pouvez, au choix, suivre une formation courte sur votre temps de travail, ou une formation longue sur ou hors de votre temps de travail. Si vous devez grignoter sur votre temps de travail pour vous former, pensez à demander l’accord de votre manager. Si la formation qui vous intéresse ne fait pas partie du catalogue disponible avec le CPF, vous pouvez demander à votre entreprise de la financer. Vous pouvez par exemple émettre l’idée à l’occasion d’un entretien annuel et ou trimestriel et préparer une petite liste de celles qui pourraient vous convenir. Et surtout, expliquez pour chacune d’entre elles, pourquoi vous souhaitez la suivre et quelles compétences vous développerez grâce à elles.

Participez à la vie de l’entreprise

Pour relancer l’enthousiasme, une solution pourrait également être de mettre à profit du temps pour vous investir dans la vie de l’entreprise. Si votre manager n’y voit pas d’inconvénient, vous pouvez par exemple prêter main forte à ceux qui organisent les événements internes (discussions, soirées, sorties, etc), rejoindre le CSE pour tenter d’améliorer les conditions de travail, ou travailler sur le parcours d’onboarding ou d’offboarding que suivront vos collègues. Vous n’acquerrez pas des compétences spécifiques sur votre poste mais prendrez un peu de hauteur sur l’entreprise et développerez même des compétences dans d’autres domaines… Motivation garantie !

Consommez sans modération (on parle de lecture, ne vous méprenez pas…)

Comment cela, vous n’apprenez plus rien dans votre poste, alors que vous avez Internet ? Si vos journées vous le permettent, essayez de vous accorder des temps de 15 à 30 minutes de veille par jour (utile à votre poste, évidemment…) Voici les contenus que vous pouvez avidement croquer :

  • Des articles qualitatifs : pour suivre les tendances de votre métier et ce qu’il se passe dans votre écosystème. Choisissez quelques médias qui vous plaisent et aller régulièrement consulter leurs nouveaux articles…
  • Des e-books : rien de tel que la lecture pour développer ses connaissances et nourrir votre ambition ! Des outils comme Koober permettent de lire l’essentiel d’un livre rapidement, en vingt minutes à peu près. Pourquoi ne pas incorporer des lectures rapides à votre quotidien ? Et si vous voulez approfondir l’expérience, vous pouvez même essayer de mettre en place un club de lecture dans votre entreprise !

Apprenez grâce aux MOOCs

Qui n’a jamais entendu parler des fameux « MOOCs » (Massive Open Online Course) ? Ces cours en ligne vous permettront de vous former sur une grande variété de sujets. Et bonne nouvelle, certains sont gratuits.

Vous pouvez en trouver sur Udemy, Udacity, OpenClassrooms, Kokoroe. Il vous suffit sinon de chercher un sujet avec le mot clé « cours en ligne » ou « mooc » pour découvrir de nombreux sites spécialisés.

La plupart des Grandes Écoles ou universités proposent aussi des formations en ligne. C’est le cas notamment de Sciences Po et de Polytechnique.

Enfin, les cours de nombreuses universités internationales sont sur Coursera, également en accès gratuit. De belles perspectives à l’horizon !

Assistez à des conférences

Vous pourrez y découvrir des personnalités qui s’illustrent dans votre domaine, élargir votre champ de connaissances, et surtout mettre le doigt sur de nouvelles problématiques qui pourraient vous faire repenser vos sujets de travail. Et pour allier l’utile à l’agréable, n’hésitez pas à inviter vos collègues !

Networkez

Rien de tel pour en apprendre plus sur son métier que de parler avec ses pairs. Autour d’un déjeuner, les langues se délient et les meilleures pratiques s’échangent. Cela peut se faire avec des personnes qui font le même métier que vous dans d’autres entreprises, avec des mentors plus expérimentés qui vous partageront leur vision métier ou bien encore quelqu’un qui a moins d’expérience que vous mais qui pourrait vous apporter de nouvelles connaissances. Ou même pourquoi pas, des professionnels d’un autre métier, pour élargir votre horizon professionnel ! Pas besoin de rendre ces moments trop formels, car la spontanéité rend les discussions encore plus intéressantes. Testé et approuvé, vous serez surpris de la richesse de ces échanges.

Vous pensiez tout connaître de votre poste ? Détrompez-vous ! Comme vous le voyez, il existe encore de nombreuses solutions pour aller chercher de la connaissance, voire même développer des compétences comportementales…. Si toutefois, même après avoir testé toutes ces techniques, vous continuez de stagner, alors il est peut-être temps pour vous d’aller vers d’autres horizons, pour de bon.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo d’illustration by WTTJ

Nora Léon

Communications & content manager

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :