Welcome to the Jungle - Logo

Les news pour briller à la machine à café le 26 mars 2020

Les news pour briller depuis son canap' du 26 mars 2020

Parce qu’on sait à quel point le confinement lié à la crise du coronavirus bouscule notre quotidien et qu’il est difficile de s’y retrouver dans toute l’information que nous consommons et les ouï-dire, la rédaction de Welcome to the Jungle vous livre chaque semaine les dernières actualités chaudes du monde du travail, quelque peu bouleversé. Et n’oubliez pas de prendre soin de vous !

Les dernières news

Jusqu’à 60 heures de travail hebdomadaire pour certains salariés

Alors que plus de 730 000 salariés ont été mis au chômage technique selon Bercy, d’autres, au contraire accumulent les heures supplémentaires depuis dix jours. Situation inédite, besoins nouveaux. Face à ce constat, le gouvernement d’Edouard Philippe a pris de nouvelles dispositions ce mercredi qui vont notamment permettre aux entreprises d’augmenter la durée du travail de leurs salariés jusqu’à soixante heures par semaine, contre 48 heures actuellement et ce pendant toute la durée du confinement, a annoncé le Ministère du Travail. Ces “dérogations” pourront par exemple s’appliquer dans l’énergie, les télécoms, la logistique, l’agroalimentaire, ou encore dans les transports, des branches jugées comme “stratégiques”, qui permettent l’acheminement des marchandises et la continuité de l’Etat.

L’entourage de la ministre du travail Muriel Pénicaud précise que les salariés concernés seront payés « en heures supplémentaires » et que l’allongement de la durée de travail ne pourra se faire qu’en respectant « le temps de repos légal ». Dans certains secteurs en tension, le travail dominical va pouvoir également être étendu et le repos compensateur entre deux périodes de travail pourra exceptionnellement être réduit de 11 à 9 heures.

Quid de l’obligation de poser une semaine de congés payés pendant le confinement ?

C’est officiel : grâce à la loi d’urgence sanitaire adoptée ce week-end au Parlement, les employeurs peuvent désormais imposer une semaine de congés payés aux salariés durant le confinement, après un accord d’entreprise ou de branche.

Si cette mesure a été largement critiquée par plusieurs partis d’opposition, le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin s’est lui positionné favorablement. « Pour sauver des vies humaines, pour pouvoir éviter qu’il y ait 20 ou 25% de chômage dans notre pays à la reconstruction après ce temps de guerre, nous devons chacun faire des efforts », a t-il déclaré.

Dans le cadre de cette loi d’urgence sanitaire, les entreprises peuvent également dorénavant imposer ou modifier de manière unilatérale les dates de RTT ou de jours du compte-épargne temps, allant ainsi à l’encontre du délai fixé par le Code du travail.

Les postiers, seulement trois jours par semaine

Lundi, six jours après l’annonce du confinement, la Poste a décidé d’adapter son organisation à la pandémie et de réduire son effectif, ne pouvant ainsi plus assurer les livraisons de courriers et colis six jours sur sept. Jusqu’au 28 mars, les facteurs et le personnel des centres de tri travailleront donc quatre jours, avant de passer à trois jours à partir du 30 mars. Même s’il a été discuté en interne de maintenir deux à trois tournées hebdomadaires, tout dépendra en réalité du nombre de salariés présents chaque jour. La Poste va par ailleurs conserver les prises de services décalées qu’elle avait mises en place pour la sécurité de ses salariés afin de ne jamais avoir plus de 50% de ses effectifs présents simultanément sur un même site.

Malgré les conditions difficiles, les facteurs continueront d’assurer les services de proximité et de lien social comme le portage des médicaments ou produits sanitaires nécessaires au personnel soignant et le portage des repas aux seniors. Mais la priorité sera donnée à l’offre « Veillez sur mes parents », avec des visites régulières du facteur.

Les feel good news

1000 euros de prime pour la grande distribution

Après l’annonce vendredi du ministre de l’Économie Bruno Le maire qui appelait les entreprises à verser une prime défiscalisée aux salariés qui « ont eu le courage de se rendre sur leur lieu de travail » malgré le coronavirus, la grande distribution n’a pas tardé à réagir. Auchan a ouvert la voie dimanche en indiquant que 65 000 “collaborateurs sur le pont” toucheraient 1 000 euros net pour leur « engagement exceptionnel ». Ont suivi Carrefour (pour plus de 85 000 salariés), Lidl, Leclerc, Système U et le groupe Les Mousquetaires.

Mais, même si tous ces distributeurs ont affirmé leur décision de verser la prime, tous leurs salariés ne sont pas pour autant assurés de la percevoir… En effet, du côté de Intermarché et Netto (Les Mousquetaires), seules les équipes des unités de production et des bases logistiques intégrées sont sûres d’en bénéficier. Les 2127 points de vente étant dirigés par des chefs d’entreprises indépendants, la décision de verser la prime aux personnes qui y travaillent sera prise individuellement par le directeur de chaque magasin. Même son de cloche chez Système U et Leclerc qui laissent l’initiative de verser la prime ou non aux directeurs de magasins.

Les chefs d’Île-de-France mettent la main à la pâte pour aider les soignants

Les soignants prennent soin de nous et les chefs le leur rendent bien ! Via l’opération Les chefs avec les soignants, c’est toute une profession qui rend hommage au personnel hospitalier en cette période de crise. Lancée par l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) avec Guillaume Gomez, le chef des cuisines de l’Elysée, et Stéphane Méjanès, journaliste culinaire, l’initiative a pour but d’apporter du réconfort et d’améliorer le quotidien difficile des soignants. Au programme ? Des repas cuisinés tout spécialement par des chefs. Et ils sont nombreux à avoir répondu à l’appel, comme la cheffe triplement étoilée Anne-Sophie Pic. Dimanche 22 mars, les services de réanimation de l’Hôpital Avicenne de Bobigny et de l’Hôpital Ambroise-Paré de Boulogne-Billancourt ont ainsi reçu une livraison spéciale de 160 repas complets avec entrée-plat-dessert et 30 portions de terrines, pickles et pain d’épices

Si cette opération se concentre pour l’instant sur Paris et sa petite couronne, elle ne demande qu’à se développer dans le reste de la France. Ainsi, tous les chefs de province qui souhaiteraient participer peuvent envoyer un mail à leschefsaveclessoignants@tiptoque.fr

Aide aux plus démunis : une plateforme s’ouvre en ligne pour les volontaires

Alors que l’épidémie de coronavirus progresse, les associations pour les plus démunis ont un besoin urgent de volontaires. Avec un tiers, voire la moitié, de leurs bénévoles âgés de plus de 70 ans, elles peinent à apporter de l’aide à tous ceux qui en ont besoin. Pour remédier à ce problème, l’État a donc lancé une plateforme en ligne ce dimanche 22 mars appelée « Réserve civique ». Destinée en priorité aux 58 000 jeunes dont le service civique ou le service national obligatoire ont été « mis en pause » le temps du confinement, la plateforme est aussi accessible pour tous les français de moins de 70 ans, a déclaré Gabriel Attal, secrétaire d’Etat chargé des associations.

Pour être visible sur la plateforme, les associations ont juste à poster leurs besoins en ligne et à en dégager une offre de mission, classée parmi quatre missions vitales : l’aide alimentaire et d’urgence, le lien avec des personnes fragiles isolées, la solidarité de proximité et la garde exceptionnelle d’enfants. Pour se porter bénévole rendez-vous sur le site https://covid19.reserve-civique.gouv.fr

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

Audrey Tobola

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Celui qui a peur de ses boss

Jules ne peut pas être convoqué par son boss sans trembler. Malgré de bons résultats, la peur de la figure hiérarchique ne l'a jamais quitté.

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :