Les choses à faire (et à éviter) lors d'un événement de networking

Networking : les choses à faire et écueils à éviter

Si vous avez déjà envisagé de cultiver votre réseau professionnel, vous savez déjà sûrement à quel point il peut être intéressant de participer à des événements réunissant d’autres professionnels de votre secteur. Mais savez-vous réellement : ce qu’on y attend de vous ? Comment vous devez vous y comporter ? Vers qui vous tourner ? Comment engager la conversation sans donner l’impression que vous n’êtes là que pour développer votre réseau ? Nous avons demandé des conseils à deux experts du sujet.

Les bonnes pratiques à adopter

En amont, exercer son discours de présentation

Savoir se présenter est indispensable pour se rendre à un événement de networking et c’est précisément sur cet exercice que vous devez vous préparer. L’idée est de mettre en avant vos valeurs et caractéristiques principales afin que les autres participants se souviennent plus facilement de vous. Une bonne préparation vous aidera également à prendre de l’assurance et à pouvoir dérouler votre pitch de façon simple, claire et naturelle.

Carlos Marchena, collaborateur chez la start-up espagnole Imaguru et grand habitué des événements de networking organisés tous les mois par son entreprise à Madrid et Minsk, propose de préparer ce que l’on appelle un “elevator pitch. En fait, vous devez pouvoir vous présenter rapidement, comme si vous rencontriez une personne qui vous intéresse dans un trajet d’ascenseur et n’aviez que quelques minutes pour faire bonne impression. La technique pour un bon “elevator pitch” consiste à respecter la formule XYZ de l’entrepreneur et professeur de la Silicon Valley, Steve Blank : « J’aide X à réaliser Y par le biais de Z (X serait votre cible ; Y le problème que vous résolvez et Z la solution que vous ou votre entreprise proposez). »

Être sincèrement à l’écoute

Dans son livre Comment se faire des amis, Dale Carnegie l’assure « vous pouvez vous faire plus d’amis en deux mois si vous vous intéressez sincèrement aux autres que vous ne le ferez en deux ans si vous essayez d’amener les autres à s’intéresser à vous. » L’œuvre est un classique du networking et des relations humaines en général, à tel point qu’il est toujours aussi pertinent que lors de sa publication (en 1936). Alors, cela peut paraître bateau mais posez des questions et soyez attentif aux réponses de votre interlocuteur. Et vu que le temps est limité lors de ces événements, évitez les conversations qui ne vous intéressent pas réellement et partez poliment.

Laisser les autres parler plus que vous

Voilà une astuce pour que vos conversations aient du punch pendant un événement. Pour Carlos Marchena, « il est important de poser des questions qui exigent une réponse ouverte, sinon la réponse risque d’être simplement oui ou non ». À ce titre, il peut être intéressant d’en mémoriser quelques-unes avant le jour J car il n’est jamais facile de briser la glace et d’engager la conversation avec un inconnu, surtout si vous êtes introverti. Quelques exemples :

  • « Actuellement, quelles sont vos priorités ? »
  • « Quels sont les autres événements auxquels vous allez vous rendre cette année ? »
  • « Pourquoi avez-vous décidé de venir à cet événement ? »

Et n’hésitez pas non plus à prendre des notes dans un carnet ou sur votre téléphone, mais faites-le plutôt à la fin de la conversation et discrètement.

Garder l’esprit ouvert

Il peut être utile d’essayer d’identifier le type de personnes avec qui vous voudriez discuter avant un événement, mais il ne faut pas oublier qu’en réalité, on ne sait jamais qui on va rencontrer. Opportunités et emplois mis à part, c’est toujours inspirant de rencontrer d’autres professionnels du même milieu. Si vous écoutez attentivement les conversations, vous pouvez vous informer sur les dernières actualités de votre secteur et trouver des idées pour de nouveaux projets.

« Souvent, les personnes qu’on ne pense pas être intéressantes pour notre vie professionnelle actuelle peuvent l’être pour notre vie personnelle ou pour notre avenir. J’ai d’ailleurs plusieurs amis que j’ai rencontrés lors d’événements de networking », reconnaît Macarena Rodríguez, conférencière et modératrice du premier événement du BCI (Business Continuity Institute) Spanish Community Group.

Lire aussi dans notre rubrique : Candidats

Pour ou contre : faut-il parler de son process de recrutement à ses proches ?

Les écueils à éviter

Arriver en retard

Les événements de networking regorgent souvent de personnes ayant les mêmes objectifs que vous, vous allez donc devoir vous démarquer… Faire partie des premiers arrivés peut être une façon de le faire. Si vous arrivez tôt à l’événement, il y aura moins de monde et les professionnels auront plus de temps et d’énergie pour discuter avec vous. Néanmoins, dites-vous que la qualité prime sur la quantité. En effet, il vaut mieux avoir un très bon contact (dont vous vous souvenez et qui se rappelle de vous) plutôt qu’une dizaine de contacts superficiels.

Distribuer des cartes à tout-va

Évitez de distribuer vos cartes de visite au hasard ou de les échanger avec d’autres participants comme si c’était des autocollants Panini. « Le but de l’événement n’est pas de trouver un emploi mais d’élargir votre réseau pour vous améliorer, tant sur le plan professionnel que personnel », conclue Macarena Rodríguez. Encore une fois, n’oubliez pas qu’il est préférable d’établir des contacts de qualité lors de ce type d’événements, avec des personnes qui se rappelleront de vous en tant que professionnel, plutôt que de se focaliser sur le nombre de cartes que vous aurez distribuées/récupérées.

Changer de groupe trop vite

Lors d’un événement prévu spécifiquement pour le networking, vous avez la possibilité d’interagir avec d’autres professionnels de façon plus informelle que dans le cadre d’autres types de rencontres. Il serait donc insensé de ne pas sauter sur l’occasion pour poursuivre la discussion avec ces futurs contacts potentiels. « Vous êtes détendu, eux aussi, c’est le bon moment pour poser des questions et discuter », conseille Macarena Rodríguez. Si vous sentez qu’une conversation vous intéresse ou que le feeling passe particulièrement bien avec une personne, ne vous forcez pas à changer de groupe juste pour “rencontrer du monde” et prenez le temps d’approfondir l’échange.

Passer l’événement à discuter avec la même personne

Mais attention à ne pas tomber dans l’autre extrême : il faut éviter d’accaparer ou d’être accaparé par l’un des participants, afin d’éviter de perdre votre temps, ou de leur faire perdre leur temps. Une bonne idée pour ne pas commettre cette erreur peut être de définir en amont un nombre minimum de personnes à rencontrer. Si la conversation est intéressante ou s’il y a possibilité que cela débouche sur une collaboration, vous pouvez toujours échanger vos cartes de visite et poursuivre ultérieurement. N’oubliez pas que vous êtes ici pour nouer des contacts et non pour conclure des affaires ou signer un nouveau contrat le soir même !

Utiliser un événement de networking à d’autres fins

Rappelez-vous que votre objectif en vous rendant à ce type d’événements doit être d’élargir votre réseau et de gagner en visibilité. Les rencontres en face-à-face sont souvent brèves : chaque minute compte pour découvrir une éventuelle opportunité professionnelle. Vos anciens collègues peuvent accaparer votre attention, les amuse-bouche ou le bar peuvent être tentants, mais vous devez rester concentré.

Si vous suivez ces conseils, vous serez en mesure de nouer des relations de qualité et d’ouvrir la voie à la prochaine étape de votre carrière. Alors restez calme et soyez prêt à briser la glace. Et après l’événement, n’oubliez pas d’envoyer un message aux personnes avec qui vous avez pris contact, de préférence personnalisé !

Article traduit de l’espagnol par Sophie Pronier

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Photo sur le CV, pour ou contre ?

L'habit de ne fait pas le moine mais on reconnaît le moine par son habit ! Sur le CV, faut-il révéler son apparence ou se la jouer mystérieux ?

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :