Comment être plus assertif en entretien de recrutement ?

  • March 2, 2018

L’entretien de recrutement est un exercice souvent difficile car il est perçu comme asymétrique voire dissymétrique par le candidat. En effet, ce premier stade de la rencontre employeur/employé est encore, malgré l’apparition de techniques tentant de l’objectiver, une étape éminemment subjective. Le candidat est donc soumis à ce passage obligé en sachant que de cet échange découlera la suite donnée à sa candidature. C’est bien souvent donc un exercice complexe, qui peut créer chez nous des émotions négatives, liées au stress et qui peuvent alors nous faire perdre le contrôle de la situation. __Comment alors, lors d’un entretien, nous montrer sous notre meilleur jour ? Comment parvenir à communiquer de façon authentique ? Et si la clef de tout cela était l’assertivité ?

L’assertivité : qu’est-ce que c’est ?

Ne cherchez pas, vous ne trouverez pas de définition dans votre dico’, le terme ayant été refusé par l’Académie Française. Ce néologisme est majoritairement employé dans le jargon psy’ et est apparu au cours de la première moitié du XXème siècle. Tiré du terme anglais « assertiveness » signifiant affirmation de soi, la notion est donc liée à celle de confiance en soi. En effet, l’assertivité est la capacité d’un individu à s’exprimer, à affirmer ses droits dans le respect de l’autre. Cela renvoie au positionnement et au comportement social de l’individu dans toutes les sphères de sa vie.

Être assertif ou affirmé serait donc la capacité de s’exprimer face aux autres dans le respect de nous même et celui des autres. Comme le disait Eric Schuler, dans son livre S’affirmer au quotidien, être assertif c’est être « ni paillasson, ni hérisson ». Une telle communication peut être un outil précieux en entretien de recrutement car le recruteur pourra percevoir que vous êtes authentique dans vos propos mais que vous pouvez également tenir vos positions, sans laisser l’autre empiéter sur vous ni être agressif pour autant.

Comment la mettre en oeuvre ?

L’assertivité est une notion facile à comprendre mais beaucoup plus difficile à mettre en œuvre pour des raisons qui sont émotionnelles. L’assertivité passe donc par une capacité à reconnaître et à gérer nos émotions mais également à pouvoir prendre en compte, dans une certaine mesure, celle de l’autre. La communication assertive passe donc par le développement de l’empathie de nos interlocuteurs (écoute, compréhension, respect) mais sans pour autant exiger notre adhésion aux propos tenus. On se respecte tout autant que l’on respecte l’autre et cela se ressent dans nos propos. Une telle communication évite ainsi les non-dits et les ressentiments de part et d’autre.

Dans le cadre professionnel, l’assertivité a donc des bénéfices nets puisque vos collègues, supérieurs ou votre équipe percevront ainsi vos limites claires, ce qui peut vous être demandé et ce qui ne peut pas l’être.

Comment être assertif en entretien de recrutement ?

Il faut :

  • S’être préparer aux enjeux de l’entretien et aux questions qui pourraient vous mettre en difficulté.
  • Savoir reconnaître ses émotions afin de pouvoir mieux les maîtriser pour garder la main sur votre communication verbale et non verbale, car l’assertivité en entretien passe aussi par votre « non verbal » à savoir vos gestes, mimiques et positionnements sur la chaise.
  • Pensez à regarder votre interlocuteur dans les yeux (dans la mesure du possible).
  • Souriez et ne gardez pas une position trop « fermée » telle que bras croisés et jambes croisées.
  • Une communication claire en entretien de recrutement passe souvent par l’énonciation de faits concernant votre ancien poste, vos études et vos objectifs. Pour vous préparer n’hésitez pas à vous aider de la très classique grille de Quintilien : Quoi, Qui, Où, Quand, Comment ? Le « pourquoi » n’est ici pas utile car il ne permet pas d’exprimer un fait.

Aussi :

  • Rappelez vous de vos droits et préparer une communication claire quant à votre parcours, à vos souhaits d’évolution et même concernant la question parfois difficile de vos prétentions salariales.
  • Prenez le temps d’observer « le non verbal », c’est à dire les gestes, mimiques et le positionnement du recruteur en face de vous. Cela vous donnera une indication de ses émotions : s’ennuie-t-il ? A-t-il l’air de suivre votre discours ?

Petits exercices d’assertivité

On voit fleurir en ce moment de nombreux stages vous apprenant comment être plus assertif ou « affirmé ». Cependant, si l’idée d’un stage de plusieurs jours pour apprendre à développer votre assertivité ne vous séduit pas, voici quelques exercices basiques que vous pouvez pratiquer dans votre vie professionnelle comme personnelle.

Sachez dire « non »

Sans se justifier et sans fournir de commentaire sur votre refus. Attention, il ne s’agit pas ici de dire « non » à tout mais de dire « non » aux situations qui vous mettent mal à l’aise.

Exemple :

« Peux-tu me prêter ta voiture dimanche prochain ? »

« Non, je n’y tiens pas. »

« Mais pourquoi ? »

« Non, je n’y tiens pas ».

Répétez votre souhait de manière agréable

Exemple :

« J’aimerais que vous me prépariez ce dossier. »

« Je ne peux pas maintenant. »

« Je comprends mais j’aimerais que vous me prépariez ce dossier. »

Apprenez à dire ce que vous ressentez

Exemple : « je suis agacé » ; « je me sens frustré ».

Dites clairement ce que vous voulez sans introduire de précaution verbale.

Exemple : « je souhaite … » ; « j’aimerais … »

L’assertivité est un positionnement à adopter que se soit dans sa vie sociale ou professionnelle car cela vous permettra de mieux communiquer (moins violemment car moins dans l’urgence de quelque chose qui ne vous convient pas) et ainsi de ne pas vous contraindre aux désirs de l’autre sans pour autant ne pas les prendre en compte. La bonne nouvelle c’est que nous sommes tous capables d’être assertif et que cela se pratique !

SuivezWelcome to the Jungle sur Facebookpour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ @Remix Community

Elsa Andron

Psychologue du travail et psychologue clinicienne

Envie de rejoindre REMIX COMMUNITY ?

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :