Agnès Ceccarelli : l’habit fait-il le moine en entreprise ?

Agnès Ceccarelli : l’habit fait-il le moine en entreprise ?

L’uniforme ‘costume-cravate’ ou ‘tailleur-talons’ n’a clairement plus la cote depuis quelques années. Incarnant un lien de subordination dans lequel les travailleurs ne se retrouvent plus, le dress code se voit progressivement délaisser, à mesure que les entreprises y renoncent pour attirer les nouvelles générations de talents. L’habit fait-il encore le moine en entreprise ou le dress code est-il officiellement mort ?

Dans cette chronique Work In Progress du 6 octobre 2020, Agnès Ceccarelli, professeure associée au département Ressources humaines de l’ICN Business School témoigne de la latitude laissée aux salariés en matière de dress code par bon nombre d’entreprises, même s’agissant des secteurs les plus réglementés en la matière. « Si on revient aux fondamentaux, le vêtement révèle les usages, les valeurs, les normes de notre société et puis d’une organisation, d’une entreprise. En fait, aujourd’hui les codes bougent. On est sur des valeurs comme l’agilité, la créativité… et en fait la tenue vestimentaire ne fait que réfléter ce mouvement, la mutation vers laquelle on va. Il faut aussi un mouvement, il faut être à l’aise, réactif », révèle notamment cette experte.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Work In Progress

Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :