Philippe Silberzahn : comment apprivoiser l'incertitude au travail ?

Publié dans Work In Progress

18 déc. 2020

auteur.e

Mélissa Darré

Editorial manager @Welcome to the Jungle

La crise du coronavirus a plongé la société toute entière dans l’incertitude vis-à-vis de ce que sera demain. Et si les prédictions vont bon train, force est de constater qu’il est particulièrement complexe de pouvoir anticiper l’avenir face à un contexte sanitaire et économique incertain. Ne serait-il pas alors plus judicieux de “lâcher prise” dans cette quête de prédiction, notamment dans le milieu de l’entreprise, en acceptant purement et simplement de naviguer à vue et d’agir en conséquence ?

Dans cette chronique Work In Progress du 18 décembre 2020, Philippe Silberzahn, professeur à l’EM Lyon Business School, aborde l’importance de faire un usage modéré de la prédiction. « La réalité de l’entrepreneuriat c’est qu’on construit quelque chose dans l’incertitude. Parce que l’incertitude est aussi une source d’opportunités. Je milite beaucoup pour avoir, notamment dans les grandes entreprises, une meilleure compréhension du présent plutôt que de se projeter dans l’avenir. Souvent, on a des gens qui sont très à l’aise pour parler de ce qui va se passer dans 15 ans, souvent parce qu’ils ne seront plus là et puis dans 15 ans on peut dire tous un peu ce qu’on veut. Et dire attention, vous devez d’abord avoir une profonde compréhension de ce qui se passe maintenant, dans la société, dans l’économie, chez vos clients et partenaires, parce que déjà là il y a une énorme source d’actions et de créations possibles. On a pas nécessairement besoin de prédire », défend-t-il notamment.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Les thématiques abordées

Philippe Silberzahn : comment apprivoiser l'incertitude au travail ?

Vous êtes fier de votre culture d’entreprise ?

Donnez-lui la visibilité qu’elle mérite.

Nos solutions