Olivier Ramel : oser la culture design en entreprise

Olivier Ramel : oser la culture design en entreprise

La culture d’entreprise peut, elle aussi, être affaire de vêtements ? C’est en tout cas un parti-pris partagé par certaines entreprises, notamment un grand nombre de startups, qui ont fait du casual, à travers des tshirts et autres hoodies, leur nouvel uniforme au travail.

Dans cette chronique Work In Progress du 6 octobre 2020, le co-fondateur et CEO de Kymono, Olivier Ramel, présente les spécificités de sa société spécialisée en culture design pour les entreprises, et notamment en personnalisation textile. « On s’adapte à la mode, et la mode au sens large est devenue plus casual. Même les marques de luxe se sont mises au streetwear, au sportswear, au casualwear. On pense que le sweat est devenu la nouvelle norme, mais en fait c’est juste que la tendance et l’habillement ont évolué vers un code plus casual. Dans les entreprises, principalement, on a fait tomber les cravates, les chemises, etc. donc les looks ont évolué. Notre catalogue s’est adapté à la mode. […] Un uniforme, c’est souvent régi et obligatoire. On va être obligés de le porter pour une photo d’équipe ou un moment important et donc ça a plus de sens pour l’identité de la boîte de le faire. On le voit très rarement, voire jamais, c’est plus un cadeau pour te dire que tu es fier d’être là », témoigne ce passionné.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Les thématiques abordées

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Work In Progress

Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :