Nicolas Morel : réussir sa mobilité interne grâce au matching affinitaire

Publié dans Work In Progress

11 déc. 2020

auteur.e
Mélissa Darré

Editorial manager @Welcome to the Jungle

Si pour certains collaborateurs, leur souhait de mobilité interne va de soi, pour d’autres, le chemin est loin d’être tracé. Les organisations ont alors un rôle tout trouvé pour les accompagner dans la définition de leurs ambitions. Comment tenir compte à la fois des compétences, des soft skills et des aspirations de ses salariés pour les aider à trouver leur job idéal ?

Dans cette chronique Travailler demain du 11 décembre 2020, Nicolas Morel, co-fondateur et CEO de Monkey Tie, décrit le concept de matching affinitaire à l’oeuvre au coeur des logiciels RH proposés par sa structure, afin d’aider les collaborateurs à penser leur trajectoire dans l’entreprise. « Les freins à la mobilité interne sont très nombreux. Il y a des freins culturels, de toute nature. Permettre au collaborateur de faire un point technique et affinitaire et lui présenter les métiers qui pourraient lui correspondre, c’est le fidéliser et améliorer sa marque employeur, permettre de lui montrer qu’on tient à lui et que l’on veut se projeter avec lui dans l’avenir », défend-t-il entre autres.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Les thématiques abordées
Vous êtes fier de votre culture d’entreprise ?

Donnez-lui la visibilité qu’elle mérite.

Nos solutions
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie