Chantal Hémard : adapter les entretiens annuels en temps de crise

Chantal Hémard : adapter les entretiens annuels en temps de crise

Temps d’échange privilégié sur l’année écoulée et sur celle à venir, l’entretien annuel pourrait, à l’image de 2020, avoir une tonalité toute particulière. Entre une réalisation probable à distance pour certains, et un contexte de pandémie qui a bouleversé de bien des manières les objectifs fixés l’an passé, comment bien préparer et mener ce temps fort, éventuellement à distance ?

Dans cette chronique de Work In Progress du 27 novembre 2020, Chantal Hémard, consultante enseignante à l’Université Paris Panthéon Sorbonne, souligne l’impact de la pandémie sur l’entretien annuel. Moment décisif pour les collabateur.ices, il pourrait pourtant se réveler accessoire en 2020 si les managers n’anticipent pas certaines pratiques. « Le sentiment d’inutilité de l’entretien annuel est directement lié aux suites. Si l’entretien ne conduit pas à des projets, à une augmentation de rémunération ou à des formations, on va en déduire que cela n’a servi à rien. Mais la situation que l’on vit est telle qu’on ne peut pas s’engager, d’autant plus qu’on a donné de moins en moins de marge de manoeuvre aux managers pour pouvoir le faire. Il faudra alors se concentrer sur l’activité, sur ce que l’on peut développer quotidiennement pour améliorer le fonctionnement de l’entreprise. Et là, les collaborateurs ont toute leur place pour faire des suggestions », explique-t-elle.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Work In Progress

Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :