Camille Morvan : rendre le recrutement plus juste

Camille Morvan : rendre le recrutement plus juste

Face aux nombreux biais cognitigfs à l’oeuvre, et qui opèrent qui plus est de manière inconsciente, comment garantir aux candidats un process de recrutement juste et impartial. Une mission quasi-impossible à moins de s’en départir dans la phase de pré-sélection grâce à des outils innovants basés sur les neurosciences.

Dans cette chronique Travailler demain du 23 septembre 2020, Camille Morvan, co-fondatrice et co-CEO de [Goshaba](https://www.welcometothejungle.com/fr/companies/goshaba-1) revient sur les limites du CV comme outil de recrutement, bien qu’il soit aujourd’hui encore privilégié par la majorité des recruteurs. « Aujourd’hui, quand on recrute sur la base du CV, la précision de ce recrutement c’est 20%. C’est-à-dire que sur 10 candidats qu’on invite en entretien, il y en a 8 qui n’ont pas les compétences. Nous ont est à 90% de précision. Donc en gros ce que ça veut dire c’est que vous invitez des candidats en entretien, ils ont les compétences nécessaires et après, votre job en tant que recruteur c’est de se poser la question de si vous voulez les recruter ou pas », soumet la dirigeante de cette solution offrant aux entreprises la capacité de recruter par le biais de jeux qui font émerger les compétences réelles des candidats et sans préjugés.

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Mélissa Darré

Editorial manager @Welcome to the Jungle

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Work In Progress

Notre co-fondateur Jérémy Clédat décrypte chaque jour les tendances du travail d'aujourd'hui et de demain, sur la nouvelle chaîne d'informations B Sm…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :