Les métiers de la gestion de patrimoine

  • May 22, 2018

La gestion de patrimoine est un vaste secteur qui englobe de nombreuses compétences humaines et techniques. Intellectuellement stimulant, avec des formations propres, des établissements financiers dédiés et une évolution constante de ses métiers, la gestion de patrimoine est une vraie filière à part entière au sein des métiers de la finance et du conseil. Tour d’horizon.

Conseiller en gestion de patrimoine

Lorsque l’on parle de gestion de patrimoine, le premier métier qui vient en tête est celui de conseiller en gestion de patrimoine. Derrière ce terme vague, se cachent en réalité plusieurs métiers différents.

Le Conseiller « Indépendant »

Le conseiller « indépendant » est un conseiller qui n’est officiellement affilié à aucun établissement financier. Sa promesse est donc d’offrir à ses clients un conseil neutre et de pouvoir leur proposer de nombreux produits différents dans une optique d’optimisation de rentabilité et de fiscalité.

Un conseiller en gestion de patrimoine (ou CGP) indépendant sera donc en mesure de proposer un investissement immobilier (de type Loi Pinel par exemple), un placement sur une assurance-vie classique voire un investissement dans une société de gestion de Private Equity. Le champ du conseil est en effet très vaste et la désintermédiation actuelle entre l’investissement non coté dans les start-up ou les plateformes de crowdfunding par exemple vient continuellement augmenter le panel de produits du CGP.

Pour devenir CGP indépendant : il vous faudra réaliser des études dédiées comme un master de gestion de patrimoine en écoles de commerce ou au sein de nombreuses universités. Une expérience de quelques années en établissement financier est également importante pour bénéficier d’une clientèle fidèle. La rémunération est quasiment exclusivement variable avec le prélèvement d’une commission sur chaque placement réalisé. La fourchette de rémunération sera donc très large et dépendra presque uniquement du montant placé chaque année pour le compte de ses clients (commission entre 2 et 5% du montant placé selon une étude du Figaro).

Le Conseiller au sein d’établissements financiers

Le poste de conseiller en gestion de patrimoine au sein des établissements financiers a pour objectif de proposer de la valeur aux clients de ces derniers par du conseil personnalisé. En étudiant de près le profil d’investissement de son client, le conseiller en gestion de patrimoine doit être en mesure de proposer les bons produits qui s’insèrent aisément dans la stratégie fiscale de son client.

En termes de produits, le conseiller de gestion de patrimoine, officiant en établissement financier, aura souvent l’obligation de commercialiser des produits gérés par l’établissement financier lui-même. Les options proposées au client sont donc souvent limitées au catalogue en question.

Pour accéder à ce genre de poste : un master Finance est souvent nécessaire ainsi qu’une expérience commerciale en banque de réseau. L’aspect commercial et relationnel est en effet un aspect clé de ce métier. La rémunération varie en fonction des politiques salariales des différents établissements bancaires avec une pondération différente entre rémunération fixe, variable individuelle et variable collective. D’après les échanges menés pour cet interview, les rémunérations pour ce métier se trouvent entre 30 et 45 K€ bruts annuels (variable, intéressement et participation inclus).

Ingénieur patrimonial en Banque Privée

Les plus grosses fortunes sont gérées dans les départements banque privée des différents établissements financiers. Seulement accessible à partir d’un seuil de patrimoine élevé, ces banques privées mettent de nombreuses compétences à la disposition de leurs clients.

Parmi ces compétences, l’ingénieur patrimonial (ou IP) joue un rôle central, en coordination avec le banquier privé. En contact permanent avec ses clients, l’IP gère son portefeuille avec un objectif de conseil à très forte valeur ajoutée. Transmission de société avec mise en place d’un pacte Dutreuil, Montage de type OBO pour matérialiser une partie d’un patrimoine de dirigeant d’entreprise, stratégie immobilière ou encore stratégie de succession à mener sur plusieurs années, tous ces sujets très variés sont dans le sceptre de ce conseiller très pointu.

Pour accéder à ce type de poste : des compétences d’écoute, de contact client et bien entendu de techniques juridiques et financières sont indispensables. Il faut également être en mesure de mener une veille active quotidienne. En effet, les lois fiscales sont très changeantes, avec quelquefois un effet rétroactif. Donner le bon conseil au bon moment nécessite donc une réelle curiosité permanente au niveau macro-économique.

Des formations financières, juridiques ou notariales pourront donner accès à ce type de postes. Néanmoins, de par la posture nécessaire à adopter devant des clients exigeants et expérimentés, un ingénieur patrimonial aura souvent quelques années d’expériences en tant que banquier privé ou dans des métiers de conseil avant de prétendre à cette fonction. Du côté de la rémunération, une étude Glassdoor réalisée sur une vingtaine de profils du métier établie que cette dernière peut varier entre 45 et 70 K€/an en fonction de l’expérience et des politiques fixe/variable des établissements financiers.

L’asset management

La gestion d’actifs est une branche à part entière de la gestion de patrimoine. L’objectif des différents métiers d’asset consiste à faire prospérer le patrimoine confié par les clients (family office, entreprises, établissements financiers…). Pour réussir cet objectif, plusieurs métiers cohabitent au sein de l’asset management parmi lesquels l’asset manager obligataire, le gérant de portefeuille, le Sales manager ou le spécialiste produit.

Ces métiers toucheront de près ou de loin aux places financières cotées avec une classification par spécialités de produits (obligations, actions, taux, produits dérivés…). Il s’agit de métiers très techniques au sein desquels il faut être capable de faire preuve de sang-froid, de vision, de capacité d’analyse et d’exécution technique. Les niveaux de rémunération sont attractifs dans le domaine de l’asset puisque la fourchette révélée sur Glassdoor va de 50 à 110K€ en fonction des établissements et de la taille du portefeuille géré.

Pour arriver dans les métiers de l’asset management : la voie classique est de suivre un Master Spécialisé en grandes écoles de commerce (ESSEC, HEC essentiellement) ou de réaliser l’une des deux formations suivantes à l’Université de Paris-Dauphine : Master 2 Asset Management (222) ou le Master 2 Gestion de Patrimoine, très réputé dans le secteur financier. À noter que ces diplômes sont accessibles aux étudiants ayant suivi un cursus financier mais également aux étudiants issus d’une filière purement juridique.

Les family office

À la frontière de la finance corporate et de la gestion de patrimoine, le family office est une structure qui a pour but d’optimiser le patrimoine d’une famille en le plaçant, le plus souvent dans des entreprises. L’optimisation fiscale est au cœur des enjeux de ce métier et il sera nécessaire de faire preuve d’expertise et de discernement pour se démarquer. En parallèle, des compétences en matière d’investissement et de private equity sont souvent nécessaire, ajoutant de la richesse à ce métier très diversifié.

Pour accéder à ce genre de poste : il sera nécessaire de faire ses preuves en tant qu’asset manager et de démontrer des réelles capacités de structuration juridique de fonds et de pertinence dans les stratégies d’investissement. Les niveaux de rémunération sont quasiment tous au-delà de 45K€ annuels selon le SMBG. Néanmoins, une grande confidentialité existe sur les politiques de rémunération des fonds.

La gestion de patrimoine est donc un secteur vaste au sein duquel il est possible de se construire une carrière pleine de challenges et d’opportunités. Grâce à la diversité des métiers, à l’expertise qu’ils nécessitent, les gestionnaires de patrimoine offrent des compétences recherchées par de nombreux établissements financiers. Pour les plus entreprenants d’entre vous, il est également possible d’effectuer ce métier en tant qu’indépendant même si une certaine expérience sera souvent nécessaire pour réussir à gagner la confiance des clients sur des sujets très personnels.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

Kevin

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :