Data Engineer

01 févr. 2019

auteur.e

Alexis Focheux

Data engineer

Les ingénieurs sont semblables aux mécanismes d’une montre : leur fonction est complexe mais on sait que sans eux, le monde ne tournerait pas rond. Aéronautique, génie civil, architecture, mécanique… Ils sont présents dans tous les domaines, et face à la complexification des technologies, ce type de poste prend une place de plus en plus importante dans les entreprises.

Pour relever le défi du Big Data, un nouveau métier est apparu, celui de Data Engineer. Ce spécialiste technique est un maillon essentiel dans la chaîne d’exploitation des données. On vous le présente en détail.

Les points clés du métier de Data Engineer

  • Le Data Engineer est chargé de trier les données et de les structurer pour les rendre exploitables.
  • Le profil de Data Engineer est fortement recherché par les entreprises, qui doivent apprendre à mieux gérer les données à l’ère de la Big Data.
  • Après plusieurs années d’expérience, le Data Engineer peut évoluer vers des postes managériaux ou vers le métier d’Architecte Big Data.
  • Il est le premier maillon d’une “chaîne de la data” qui est également composée du Data Analyst et du Data Scientist.
  • Pour devenir Data Engineer, il est possible de se former en école d’ingénieurs ou à l’université, mais aussi d’accéder au métier avec une expérience préalable en tant qu’ingénieur en informatique.
  • Un Data Engineer gagne entre 3000 et 6000 € par mois.

Quelles sont les missions d’un Data Engineer ?

Le rôle d’un Data Engineer n’est pas tellement éloigné de celui d’un plombier. Pour Alexis Focheux, Data Engineer chez Teemo, son métier est celui d’un « informaticien qui va s’occuper de toute la tuyauterie concernant la data. Il va l’organiser, la mettre à sa place, la structurer et la mettre dans la meilleure forme possible pour la rendre exploitable. »

En fait, le Data Engineer extrait, organise et structure la data afin de la rendre exploitable. Pas question pour lui de traiter ou d’analyser les données, qui est le rôle du Data Scientist et du Data Analyst. En revanche, il intervient en amont pour faciliter la tâche des équipes chargées d’exploiter la data.

Dans ce méli-mélo de données qui s’accumulent au sein des entreprises, le Data Engineering consiste à regrouper la data (souvent silotée au sein des différents pôles), l’organiser et mettre en place une infrastructure permettant de la rendre plus lisible. Un rôle de plombier, donc, mais aussi d’architecte !

Le Data Engineer est amené à manipuler de gros volumes de data. Statistiques de clics, trafic sur le site Web, comportement sur les points de ventes, etc. Les types de données sont très variables, et leur quantité dépend également de la taille de l’entreprise (Airbus va traiter beaucoup plus de data qu’une start-up).

Les qualités requises pour être Data Engineer

Vous connaissez les fables de La Fontaine sur le bout des doigts ? Bravo ! Malheureusement, cela ne va guère vous être utile en tant que Data Engineer. Voici quelques compétences à maîtriser si vous aspirez à exercer ce métier :

  • Un esprit scientifique : bien que le Data Engineering ne soit pas une discipline scientifique à proprement parler, le métier requiert certaines compétences propres à ce domaine, telles que la logique et un bon esprit d’analyse.

  • Des compétences en informatique : comment ça, vous ne maitrisez pas encore le langage Python ? Allez, ce n’est pas grave, ça s’apprend ! Mais sachez qu’un Data Engineer doit savoir utiliser un certain nombre de langages de programmation, ainsi que des outils de gestion de bases de données et de gestion de flux.

  • De la rigueur : encore une qualité bien souvent associée aux sciences ! Le Data Engineer doit faire preuve de rigueur dans son travail, car sa gestion des données peut avoir des conséquences importantes pour l’entreprise et les différents pôles qui la composent.

  • Être technophile : la technologie est au centre de la Big Data. Les avancées étant nombreuses et rapides, le Data Engineer doit être capable de les apprivoiser et de rester au fait de l’actualité dans ce domaine.

  • Un sens de l’organisation : l’organisation est au cœur de ce métier. Le Data Engineer doit être capable de regrouper les données et de les structurer de la manière la plus efficace possible, sans quoi elles seront ensuite plus difficiles à exploiter par le Data Scientist ou le Data Analyst.

Comment devient-on Data Engineer ?

Plusieurs voies permettent d’accéder au métier d’ingénieur des données. La première d’entre elles consiste à intégrer une école d’ingénieur informatique, dont certaines proposent une spécialisation en Big Data.

Si vous avez de l’expérience en tant qu’ingénieur informatique, c’est encore mieux, vous pouvez directement prétendre à un poste de Data Engineer (en réalisant au préalable une certification dans ce domaine, pour mettre toutes les chances de votre côté).

Certaines écoles privées et établissements publics proposent également des formations d’ingénieur data. Il est primordial de réaliser un ou plusieurs stages dans ce domaine avant d’envoyer votre CV aux recruteurs.

Une autre solution intéressante, très à la mode, est d’opter pour un Bootcamp. Ces cursus de courte durée - mais intenses - permettent de se former rapidement au métier. Ils sont généralement réalisables à distance mais demandent d’avoir au minimum un diplôme de niveau Bac+3 en mathématiques ou en sciences.

Quelques formations pour devenir Data Engineer

Ecoles d’ingénieurs

  • Majeure Data Engineering - Efrei
  • Formation Ingénieur Data Engineering (en apprentissage) - Télécom Saint-Etienne

Universités

-Diplôme d’ingénieur Data Engineering - Université de Lyon

  • Diplôme d’Université Big Data Engineer - Université de Technologie de Troyes

Bootcamps

  • Formation Data Engineer (11 semaines) - Datascientest
  • Formation Data Lead (105 heures) - Jedha

Et après ? Les possibilités d’évolution

Rassurez-vous, si vous choisissez de devenir Data Engineer, vous ne vous retrouverez pas dans une impasse. Après quelques années d’expérience, vous avez la possibilité de vous spécialiser dans une technologie précise ou aspirer à un poste managérial, tel que celui de Chief Data Officer ou Tech Lead.

Vous pouvez aussi vous orienter vers un poste d’Architecte Big Data. Vous aidez alors les entreprises à utiliser les bonnes technologies pour gérer leur données. C’est actuellement l’un des métiers les plus demandés dans le secteur. Au moins 5 ans d’expérience en tant que Data Engineer sont nécessaires pour accéder à un tel poste.

Le salaire d’un Data Engineer ?

En France, le salaire moyen d’un Data Engineer se situe autour de 47 000 € par an (sources Glassdoor et Indeed).

Pour un profil junior, comptez au moins 35 000 € par an, tandis qu’un Data Engineer expérimenté touchera jusqu’à 72 000 € par an.

Bien entendu, comme pour chaque métier, il existe des variations de salaire en fonction de la zone géographique (un Data Engineer basé à Paris a une rémunération moyenne environ 10 % plus élevée qu’en province), de la taille de l’entreprise et du secteur dans lequel vous postulez.

Alors, prêt à vous lancer ?

Retrouvez toutes les offres d’emploi de Data Engineer sur Welcome to the Jungle.