J'ai encore des jours de congés à solder pendant la crise : que faire ?

Coronavirus et jours de congés à solder : quels sont nos droits ?

Avant la crise liée au coronavirus, certaines entreprises “devaient” des congés à leurs salariés. Mais, avec le confinement, certaines d’entre elles ont cessé leur activité et d’autres ont accéléré le rythme de travail… En tant qu’employé dans de telles conditions, peut-on encore demander à prendre ses congés ou à revendiquer le solde de ces congés ?

Une possible indemnisation

Les jours de congés sont généralement à poser entre le 1er mai et le 31 mai de chaque année, (mais cela dépend de l’accord collectif de chaque entreprise), sous peine d’être perdus.

Votre employeur doit alors vous permettre de les prendre, même pendant la crise du coronavirus. Si non, il se doit de vous indemniser en conséquence. Au contraire, si celui-ci vous en donne la possibilité mais que vous ne les posez pas à temps, vous risquez de perdre ces jours…

Rien n’oblige l’entreprise à les reporter

À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle ? L’employeur peut effectivement décider de reporter vos congés à la période suivante, mais rien ne l’y oblige.

François C.

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Travail et coronavirus : on répond à vos questions

On répond à toutes les questions sur le travail que vous vous posez forcément en cette période incertaine et anxiogène de confinement et de crise san…

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :