Welcome to the Jungle - Logo

Briller à la machine à café le 23 octobre 2019

Les actualités du monde du travail du 24 octobre 2019

Parce qu’on sait à quel point paraître malin est primordial lors des pauses entre collègues - surtout si le boss tend l’oreille -, la rédaction de Welcome to the Jungle vous livre toutes les deux semaines les dernières actus chaudes du monde du travail. On vous en prie, c’est normal.

FRANCE

L’entreprise en fête

64% des Français sondés déclarent “aimer leur boîte”. C’est un chiffre encourageant qui surgit suite à une étude de l’institut OpinionWay qui initiait la journée J’aime ma boîte, à l’occasion de la Fête des Entreprises le jeudi 17 octobre dernier. Une belle amélioration de deux points depuis l’année 2017, qui nous rassure quant au bien-être ressenti par les Français au travail en 2019, alors qu’on entend plus facilement parler de rejet de l’entreprise depuis les manifestations des gilets jaunes notamment. Parmi les personnes interrogées, 80% des collaborateurs de structures de moins de 10 salariés sont satisfaits de leur boîte et 61% des employés d’entreprises de 250 à 4.9999 salariés et de groupes de plus de 5.000 salariés déclarent apprécier leur boîte. De quoi espérer l’unanimité pour l’année prochaine ? On y croit.

Les seniors dans une insécurité grandissante sur le marché de l’emploi

La Cour des Comptes annonce une augmentation de la précarité des seniors, en s’appuyant sur l’évolution inquiétante de la part de demandeurs d’emploi âgés de plus de 50 ans depuis l’année 2008. Celle-ci aurait doublé en dix ans et la durée de leur chômage aurait également augmenté. Quant au quota de chômeurs de très longue durée, celui-ci serait passé de 26% à 35% durant la même décennie. Des données qui ont poussé la Cour des Comptes et le Sénat à réclamer un plan d’action auprès du gouvernement, dans le cadre de la réforme des retraites l’été prochain. Affaire à suivre.

Le présentéisme a encore de beaux jours devant lui en France

Le site de recrutement Glassdoor signe une nouvelle étude sur le présentéisme et l’on constate que « un Français sur quatre se déclare gêné d’arriver en dernier », tandis qu’« un sur quatre est déjà resté au travail sans être efficace, juste pour être bien vu. » Un comportement qui se justifie en grande partie par le fait que, toujours selon cette étude, « 30% des Français pensent qu’il est mal vu de quitter le bureau avant 18h. » Une histoire d’image au travail uniquement ? On dirait bien, puisque 28% des Français se déclarent « aussi efficaces en ne travaillant que 4 jours par semaine » et que 27% se sentiraient plus efficaces en télétravail. Des questions que les managers pourraient tous commencer à se poser…

La grève aux urgences est soutenue par plus de huit Français sur dix

Les hôpitaux déclarent l’état d’urgence ! D’après un sondage OpinionWay-Square Management effectué suite à la grève de près 230 services hospitaliers en France, 52% des Français considèrent que la crise des urgences se justifie par une insuffisance de « moyens financiers et humains », face à une « sursolliciation des urgences » par les nombreux patients. Au contraire, 8% des Français estiment que ces tensions ne sont dues qu’à un « problème organisationnel ». Une situation critique qui commence à durer et qui fait enfin réfléchir les Français…

MONDE

La souffrance des jeunes au travail n’est pas une rumeur

Non, tout n’est pas (encore) rose dans le monde du travail, malgré certaines améliorations. Alors que de plus en plus de salariés semblent apprécier leur entreprise, une autre réalité a été soulevée par une étude de la Harvard Business Review, affirmant que « 50% des millennials ont quitté leur job pour des raisons de souffrance psychologique au travail ». Si les jeunes sont nombreux à être concernés par ce mal-être au travail, ils sont aussi plus alertes sur la question du bien-être au travail que les générations précédentes et à même de communiquer et de demander de l’aide. C’est en tous cas une donnée que les entreprises commencent à prendre au sérieux, notamment en offrant des “dispositifs systématiques d’accompagnement”.

Le Togo est officiellement le pays avec le plus d’inventrices

Comme le Togo, jouons la carte de l’innovation ! Alors qu’à l’échelle mondiale la plus grande majorité des brevets est déposée par des hommes -puisque seulement 13.07% est déposée par des femmes-, le Togo se distingue fortement. D’après une étude effectuée dans 120 pays entre 1998 et 2017, par l’Office de la propriété intellectuelle du Royaume-Uni et partagée par la Statista début octobre, le Togo détiendrait le plus d’inventrices, avec 57.14% de brevets déposés par des femmes. Un résultat important et très différenciant quand on le compare au Royaume-Uni par exemple, qui ne compte que 9.44% de brevets déposés par des femmes sur cette même période. Un exemple à suivre !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook et abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles !

Photo by WTTJ

Anais Koopman

Journaliste Welcome to the Jungle

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :