5 idées faciles à mettre en place pour sourcer des développeurs différemment

En tant que recruteur, approcher des développeurs n’est jamais facile. Le monde de la programmation est un monde à part avec ses codes, son vocabulaire et ses valeurs, et identifier les talents requiert d’accepter de rentrer (un peu) dans ce monde. Alors aux oubliettes les e-mails non personnalisés envoyés en masse et les hackathons pizza-bière ! Il vous faudra faire preuve de créativité pour réaliser un travail de repérage de qualité. On a identifié 5 idées faciles à mettre en place, en collaboration avec votre équipe technique, pour vous aider à identifier des développeurs, chaque typologie d’action vous permettant de sourcer des profils différents.

Petite précision en lien avec le contexte Covid-19 : nous avons conservé certaines idées impliquant du présentiel car elles sont clefs pour approcher des développeurs, même si cela n’est pas possible actuellement. Vous pourrez les mettre en pratique plus facilement une fois qu’un retour à la normal sera enclenché.

1/ Hébergez un meetup de développeurs

Chaque jour, des meetups sont organisés par la communauté de développeurs et partagés sur des sites tels que meetup.com ou eventbrite.fr. L’idée de ces événements est simple : offrir un espace d’expression et d’échange aux développeurs qui pourront présenter des sujets techniques (ou pas) devant leurs pairs. Et il y en a pour tous les goûts ! Si certains événements sont spécialisés par langage ou technologie (CSS, Vue.js, Elixir, Golang…), d’autres s’adresseront à un public spécifique comme les CTOs, les data scientists ou encore les femmes développeuses. Au programme, des conseils pour réussir ses entretiens techniques ou encore une présentation des nouvelles fonctionnalités de Go 1.14.

« Si vous souhaitez héberger le prochain meetup, envoyez moi un message ! » Vous trouverez régulièrement ce type de message de la part des organisateurs sur la page présentant leur meetup. Le deal ? En échange du prêt de vos locaux pour la soirée et souvent de la prise en charge financière de la collation en fin de meetup, votre entreprise obtiendra une visibilité forte auprès de la communauté de développeurs via les communications réalisées par les organisateurs sur le site de partage de l’événement et les réseaux sociaux. Vous disposerez également très souvent de quelques minutes pendant le meetup que vous pourrez utiliser à votre guise : une présentation des produits de votre entreprise, de votre stack technique, des recrutements en cours, ou encore la possibilité pour un de vos développeurs de faire un talk. Enfin, vous aurez l’occasion de discuter de façon informelle avec les participants lors du pot à la fin du meetup.

Notre conseil : n’hésitez pas à demander à une ou plusieurs personnes de l’équipe technique d’être présents lors du meetup. Cela permettra de rendre les échanges beaucoup plus efficaces car les participants pourront discuter technique directement avec vos développeurs et poser toutes leurs questions concernant la manière dont l’équipe est organisée par exemple.

Comment s’y prendre concrètement ? Il vous faudra dans un premier temps identifier les meetups intéressants en fonction des profils de développeurs que vous recherchez. Si vous souhaitez recruter un développeur back-end pour travailler sur une application codée en Ruby, tapez le mot clef “Ruby” sur le site meetup.com par exemple et vous obtiendrez la liste des groupes organisateurs d’événements qui concernent ce langage. Une revue rapide des événements passés vous permettra de connaître le nombre d’inscrits moyens par édition. Vous pouvez compléter cette recherche en demandant aux développeurs de votre entreprise de lister les meetups qu’ils fréquentent eux-mêmes. Puis contactez les organisateurs !

2/ Créez une newsletter de veille tech

Le monde de la programmation évolue vite, très vite, ce qui oblige les développeurs à réaliser une veille permanente pour se tenir informés des nouvelles fonctionnalités et des corrections de bugs qui seront incluses dans la nouvelle version d’un langage, du nouveau framework JavaScript qui vient de sortir ou encore des derniers retours d’expérience intéressants qui pourraient les inspirer. Si cette veille est d’abord utile aux développeurs eux-mêmes, gardez en tête qu’elle peut également vous aider dans votre recherche de talents techniques !

Comment s’y prendre ? La première étape pour créer sa newsletter de veille tech, si cela n’existe pas déjà au sein de votre entreprise, est de créer un espace de partage pour que les développeurs puissent échanger sur les meilleurs articles du moment. Un channel Slack fera parfaitement l’affaire par exemple. Il vous suffira ensuite de partager cette veille dans une newsletter envoyée à une fréquence que vous déterminerez. Ces newsletters de curation étant très populaires au sein de la communauté des développeurs, n’hésitez pas, pour tirer votre épingle du jeu, à réduire le périmètre des articles partagés aux sujets sur lesquels vos développeurs sont les plus experts et se sentent les plus légitimes. Elle n’en sera alors que plus pertinente ! Pour vous inspirer, prenez connaissance de newsletters existantes, comme Pointer ou JavaScript Weekly.

Si la mise en place de cette newsletter de curation vous permettra de communiquer vos offres d’emploi disponibles auprès d’une audience très qualifiée, n’hésitez pas non plus à regarder de plus près les articles partagés par vos développeurs. Même si vous n’y comprendrez sûrement pas grand chose, cela vous donnera la possibilité de repérer les auteurs de ces articles qui seront des développeurs pédagogues en plus d’être bons techniquement. Des profils précieux que vous souhaiterez sûrement inclure dans votre liste de candidats à contacter !

3/ Sourcing : sortez des sentiers battus

Les développeurs ont tendance à adorer les approches décalées et créatives, et cela vaut également pour une offre d’emploi qui serait cachée dans un endroit inattendu. Voici quelques exemples d’initiatives créatives de sourcing dont vous pouvez vous inspirer :

  • Utiliser son produit pour poster des messages cachés : L’entreprise suédoise Spotify est l’exemple parfait d’une entreprise qui a su utiliser de manière créative sa plateforme de streaming musical, pour sourcer des développeurs. André Hellström, un recruteur tech en poste à l’époque, a ainsi eu l’idée de créer une playlist intitulée “Join the Band” dans laquelle un message à destination des développeurs apparaît lorsque l’on relie tous les titres de chansons.

  • Indiquer la liste de postes ouverts dans la console JavaScript : Il est également possible de mettre des messages à destination des candidats potentiels directement dans la console JavaScript de votre navigateur. Avec l’aide de votre équipe tech, vous pouvez ainsi y placer la liste des postes ouverts ou l’e-mail à utiliser pour envoyer sa candidature par exemple. L’entreprise Algolia a choisi de faire directement apparaître le lien vers son site carrière.

  • Utiliser son nom de réseau Wifi : Si les locaux de votre entreprise se situent dans une zone dense où de nombreux bureaux sont présents dans les alentours, vous pouvez également tenter de renommer votre Wifi de façon à faire savoir que vous êtes en cours de recrutement. Un nom de Wifi comme “On recrute des développeurs JavaScript sur www.https:// ” peut se révéler efficace.

  • Sponsoriser des programmes de divertissement pour y poster ses annonces : L’entreprise de fintech française Spendesk a quant à elle sponsorisé les sous-titres français d’épisodes de la série geek Mr Robot pour y afficher un message mentionnant qu’ils cherchaient à recruter des développeurs. Toujours en Europe, l’agence danoise Uncle Grey a rémunéré des joueurs du jeu en ligne Team Fortress 2 pour les aider à recruter un développeur front-end. Les joueurs “ambassadeurs” avaient pour mission de placer des affiches comportant le détail de l’offre ainsi que l’URL à laquelle postuler au sein du jeu.

  • Créer une bande dessinée : Enfin, Thomas Guenoux, n’a lui pas hésité à créer la bande dessinée CommitStrip alors qu’il travaillait pour l’agence KRDS qu’il avait cofondé et qu’il cherchait à recruter des développeurs. Plutôt que de créer un énième blog, Thomas s’est montré inventif et est sorti du lot en utilisant un format qui lui permettrait de se différencier. Aujourd’hui cette bande dessinée est devenue une référence dans la communauté des développeurs.

Alors on ne va pas se mentir, créer une bande dessinée n’est pas une mince affaire. En revanche, les autres solutions évoquées se révèlent beaucoup plus simple à mettre en place. À vous de trouver ce que vous pouvez imaginer en utilisant votre produit, vos ressources et surtout votre créativité !

4/ Utilisez GitHub et Stack Overflow

GitHub, un service en ligne qui permet d’héberger et de gérer des projets de code publics ou privés, appelés repositories, est actuellement utilisé par plus de 40 millions de développeurs à travers le monde. Si la plateforme rachetée en 2018 par Microsoft à des concurrents comme GitLab ou BitBucket par exemple, elle reste encore à aujourd’hui la plus utilisée puisqu’une étude publiée par Stack Overflow (dont nous vous parlerons plus en détail juste après) révèle que près de 83% des développeurs utilisent GitHub en 2020.

Comment utiliser GitHub & Stack Overflow pour recruter les développeurs ?

Découvrir notre Ebook

Comment sourcer sur GitHub ?

Tout simplement en effectuant des recherches via la barre de recherche présente sur la page principale du site. En indiquant language:python location:paris followers:100..1000 par exemple, vous obtiendrez la liste des développeurs basés à Paris qui codent en Python et qui ont entre 100 et 1000 followers.
En allant voir les profils qui ressortent de cette recherche individuellement, vous pourrez récupérer, selon ce que l’utilisateur a bien voulu communiquer, une adresse e-mail, un lien vers un site web personnel où vous trouverez souvent un formulaire de contact ou encore un lien vers son compte Twitter d’où il sera peut-être possible d’envoyer un message privé. Petite précision, l’e-mail ne sera visible que si vous avez créé un profil sur le site. Vous serez également en mesure de voir dans l’onglet overview l’historique de ses contributions sur des projets open-source : remontées de bugs (appelés issues), améliorations proposées (appelées pull requests) et revues de code effectuées (appelées code review), entre autres.

Comment sourcer sur Stack Overflow ?

De quoi s’agit-il exactement ? D’un forum d’entraide utilisé par 50 millions de développeurs chaque année. Si des fonctionnalités payantes sont proposées pour les entreprises, l’idée du service gratuit et accessible à tous est simple : permettre à n’importe quel développeur de poser une question sur un problème technique qu’il rencontre. Chaque question et réponses apportées sont ensuite notées par les utilisateurs. Comment effectuer une recherche sur Stack Overflow ? Il existe plusieurs façons de faire. Nous vous présentons ici la plus simple et la plus accessible qui consiste à passer par le moteur de recherche Google. Une requête du type site:stackoverflow.com/users (“developer” OR “development” OR “dev” OR “programmer” OR “coder” OR “coders”) (tags: “python”) (location: “paris”) vous donnera ainsi la liste des développeurs inscrits sur Stack Overflow programmant en Python et basés à Paris.

En cliquant ensuite sur les profils, vous pourrez obtenir des informations sur la réputation du développeur concerné, le nombre et le détail des réponses et des questions posées et enfin les technologies sur lesquelles il est le plus intervenu. Vous pourrez également trouver sur cette page de profil un lien vers un compte Twitter ou un site web personnel par exemple.

Qu’il s’agisse de GitHub ou Stack Overflow, n’hésitez pas à demander de l’aide à un développeur pour vous aider à adapter les requêtes à vos besoins. Plus votre recherche sera précise, plus vous serez efficace dans votre sourcing.

5/ Accompagnez vos développeurs à leur prochaine conférence

Alors rassurez-vous, l’idée n’est pas de vous reconvertir à la programmation en vous faisant assister à des présentations techniques, mais plutôt de profiter de ce rassemblement de développeurs pour repérer des profils intéressants. Car le développeur n’est pas toujours derrière son écran, il aime aussi voir des gens en vrai (si, si) lors de meetups ou de conférences. Et si vous ne pouvez pas héberger un meetup dans vos locaux comme évoqué précédemment, vous pourrez en revanche peut-être plus facilement représenter votre entreprise et votre équipe technique à l’aide d’un stand lors d’une conférence. La différence entre les meetups et les conférences ? Les conférences sont des événements plus importants en nombre de participants et de speakers et qui sont souvent payants. La concurrence pour être sélectionné en tant que speaker est également souvent plus rude.

Identifiez dans un premier temps les conférences qui se déroulent en France (ou à l’étranger si vous êtes prêts à voyager) et auxquelles vos développeurs ont prévu d’aller. Rien que sur Paris, il en existe un nombre non négligeable dont React Europe, Devoxx, Paris Web, dotJS, dotCSS, Open Source Summit… Contactez ensuite les organisateurs pour savoir comment vous pouvez être présent en tant qu’entreprise lors de la conférence et à quel prix. On vous proposera dans certains cas de sponsoriser l’événement en échange de visibilité sur les différents supports de communication et les réseaux sociaux, mais l’option qui sera la plus efficace si vous souhaitez profiter de l’occasion pour approcher des développeurs sera de vous rendre sur place et d’y tenir un stand, accompagné de quelques développeurs.

Une fois sur place, vous pourrez présenter votre produit et les profils recherchés aux développeurs qui participent à la conférence et qui vous rendront visite sur votre stand. N’hésitez pas à apporter quelques goodies sympas comme des stickers ou des tee-shirts pour les attirer !

Quelques derniers conseils pour la route

N’attendez pas de rechercher des candidats pour mettre en place ces actions ! Même si vous n’êtes pas en recherche active, cela vous permettra de construire un réseau de candidat et de pouvoir échanger de manière plus informelle. Par ailleurs, n’hésitez pas à sourcer des profils expérimentés plutôt que des profils experts d’un langage en particulier. Des langages comme Swift et Elixir n’existaient pas il y a 15 ans, et certains vieux langages ne sont à l’inverse plus utilisés. Ainsi, il est courant pour un développeur d’apprendre à maîtriser des nouvelles technologies au cours de sa vie professionnelle. Il serait donc dommage de ne pas contacter un développeur Ruby qui vous plaît simplement parce qu’il n’a jamais codé en Elixir. Selon la dernière étude Stack Overflow sortie en 2020, cela peut même être un argument pour convaincre un candidat de rejoindre votre entreprise, puisque 58,5% des développeurs interrogés déclarent être prêts à changer de job juste pour avoir l’opportunité de travailler sur des nouvelles technologies. De plus, gardez en tête que le temps de recherche du développeur “parfait” peut parfois être plus long que le temps de formation qui aurait été nécessaire pour apprendre le langage à un développeur confirmé. Maintenant que vous avez toutes les clefs en main, à vous de jouer !

Anne-Laure Civeyrac

Tech Editor @ WTTJ

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Recruter & Rayonner

Tous les articles pour attirer les meilleurs talents et peaufiner sa marque employeur.

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :