Welcome to the Jungle - Logo

8 conseils pour réussir son entretien avec ses futurs collègues

Entretien avec futurs collègues : conseils pour réussir

Après plusieurs entretiens et quelques jours d’attente, votre chargé de recrutement vous contacte enfin pour vous annoncer que votre profil est “presque” validé. Presque, car vous avez encore une épreuve finale à passer avant d’intégrer officiellement la boîte : rencontrer votre potentielle future équipe.

Cette étape, qui arrive souvent à la fin du process de recrutement, n’est pas à prendre à la légère. Elle peut soit renforcer votre candidature et pousser les recruteurs et les managers à vouloir vous embaucher illico presto, ou au contraire, éliminer de manière définitive toutes vos chances de mettre les pieds au sein de l’entreprise.

Voici 8 conseils pratiques afin de réussir brillamment cette redoutable épreuve…

1. Préparez-vous sérieusement

Avant toute chose, ayez en tête que rencontrer votre future équipe ne veut absolument pas dire que le job est dans la poche.
Vous devez donc vous préparer à cet entretien comme vous l’avez fait pour tous les autres qui l’ont précédé et pour ce faire, voici une checklist pour vous aider à bien vous préparer :

  • Relire votre CV et réviser votre pitch : votre discours doit être bien rodé, il est hors de question de vous laisser intimider par vos potentiels n+0
  • Faire des recherches en amont sur les personnes que vous allez rencontrer pour savoir à qui vous vous adressez lors de l’entretien. LinkedIn vous sera d’une aide précieuse ici, mais attention au stalkage massif, soyez discret.
  • Préparer vos questions. Faites une liste des thématiques majeures que vous souhaiteriez aborder : les rôles de chacun, les outils et logiciels utilisés, les interactions avec les autres équipes, le type de management : plutôt participatif, délégatif….
  • Arriver à l’heure : ça serait vraiment dommage de laisser une mauvaise impression à cause d’un retard, surtout quand c’est toute une équipe qui vous attend et qui s’est coordonnée pour l’entretien. Checkez en amont votre itinéraire et prévoyez quelques minutes d’avance en cas de problème.

2. Soyez curieux, posez toutes vos questions

L’échange avec l’équipe est une réelle opportunité pour savoir où vous allez mettre les pieds. De plus, qui de mieux que vos futurs collègues pour vous donner une vision très concrète et opérationnelle des projets de l’équipe, du type de management ou encore de la vie au sein de l’entreprise. N’hésitez donc pas à poser toutes les questions qui vous viennent à l’esprit. Commencez d’abord par celles que vous auriez préparées en amont car elles constituent votre fil rouge, puis rebondissez lorsque les membres de l’équipe se présentent et vous expliquent leur poste. Il est très important que vous puissiez comprendre le rôle de chacun au sein de l’équipe.
Aussi, le fait de poser des questions va permettre aux collaborateurs de voir si vous avez bien compris votre rôle et comment vous allez interagir avec eux dans votre futur poste. Et c’est justement en posant ces questions qu’on manifeste cet intérêt.

Et enfin, n’ayez pas peur de poser des questions, même celles qui peuvent vous paraître “bêtes”, car certains collaborateurs ont tendance à utiliser un vocabulaire spécifique à l’entreprise que vous n’êtes pas censé maîtriser.

3. Soyez attentif et à l’écoute des autres

Moins vous serez centré sur vous-même, plus vous serez attentif aux autres et plus vous aurez des informations qui vous seront utiles.
Évitez de réfléchir à votre prochaine question lorsque l’un de vos futurs collègues prend la parole, ayez plutôt une écoute active et intéressez-vous à lui. Laissez vos interlocuteurs s’exprimer jusqu’au bout puis reformulez quand ils ont fini pour être sûr d’avoir bien compris.
Pensez également à prendre des notes tout au long de vos entretiens avec vos futurs collègues, cela vous permettra de ne rien oublier et de rebondir par la suite sur des points qui ne vous paraissent pas clairs.
Le petit plus : essayez de mémoriser les prénoms et les postes, cela aura un effet magique sur les collaborateurs.

4. Évitez de tomber dans le too much

La plupart des candidats, par envie d’impressionner les personnes qu’ils ont en face d’eux, surjouent et tombent dans le too much, ce qui ne joue pas forcément en leur faveur. Il y en a par exemple qui parlent trop d’eux-mêmes et de leurs expériences. Sachez que le plus important quand vous rencontrez votre potentielle future équipe, c’est votre savoir-être et non votre savoir-faire. Ils ne jugeront donc pas vos compétences car celles-ci ont déjà été évaluées par les managers, ils s’intéressent plutôt votre à personnalité. Mais attention, cela ne veut pas dire qu’il faudrait surjouer au niveau de votre personnalité. Évitez d’être hyper friendly, vos potentiels n+0 se rendront vite compte que c’est “fake”.
Alors évitez les jeux de rôle et restez naturel pour donner une image fidèle et authentique de qui vous êtes.

5. Soyez aimable et souriant

Ce conseil vient dans la continuité de celui qui le précède. Soyez naturel, soyez vous-même mais n’oubliez pas de sourire. Comme on dit : « un sourire ne coûte rien et il produit beaucoup. »
En effet, le but de cette rencontre avec l’équipe est également de voir comment vous interagissez avec les autres. Les managers accordent une réelle importance à la cohésion des équipes et à la bonne ambiance au travail. Ils évalueront votre capacité d’intégration et vos interactions avec les autres. Ayez donc une attitude aimable et avenante vis-à-vis de vos futurs collègues.

6. Restez professionnel jusqu’au bout

Quand le chat n’est pas là, les souris dansent et quand les boss ne sont pas là, on a tendance à se lâcher. Le plus gros piège à éviter absolument quand on rencontre notre future équipe est de manquer de professionnalisme. Les collaborateurs seront sans pitié face à votre comportement. Certains chercheront même à vous déstabiliser en adoptant une attitude un peu familière.
Mais pas de panique, à partir du moment où vous avez compris que cela faisait partie du jeu, vous pouvez réussir cette épreuve haut la main. Comment ? En restant le plus professionnel possible, même quand cela n’est pas évident. Évitez, par exemple de tutoyer vos futurs collègues, sauf pour ceux qui vous le demandent, vous pouvez aussi leur demander ce qu’ils préfèrent. Enfin évitez de rire aux private jokes, contentez-vous de sourire poliment.

7. Faites preuve d’adaptation

Contrairement aux entretiens classiques, quand il s’agit de rencontrer l’équipe, il n’y pas de règles. Si certaines entreprises optent pour un entretien plutôt formel, d’autres, au contraire, misent sur un échange plus spontané et naturel, cela va dépendre de la taille de l’entreprise, de sa culture, de la tranche d’âge de l’équipe…

Après avoir bien appliqué les conseils précédents, notamment le 2 et 3, vous aurez collecté plusieurs éléments qui vous permettront de mieux cerner les différents profils, et par conséquent, de vous adapter à vos interlocuteurs.
Ambiance plutôt cool ou stricte ? Le sens de l’humour est-il bien vu ? Les initiatives sont-elles encouragées ? Les relations hiérarchiques sont-elles bien marquées ? Il est important que vous puissiez comprendre le mode de fonctionnement de l’équipe et vous y adapter. Il sera plus facile, ainsi, pour vos futurs collègues de se projeter avec vous.

8. Envoyer un e-mail de remerciement

Comme pour les entretiens classiques avec les RH ou les managers, il est recommandé d’envoyer un e-mail de remerciement suite à votre entretien avec vos futurs n+0.
Cet e-mail servira à confirmer votre motivation pour rejoindre l’équipe, ainsi qu’à remercier les futurs collègues pour le temps qu’ils vous ont consacré et les informations qu’ils vous ont données.

Concernant les destinataires du e-mail, plusieurs possibilités s’offrent à vous. Si vous avez réussi à avoir le contact d’une des personnes que vous avez rencontrées, vous pouvez lui écrire directement en lui demandant de faire passer le message au reste de l’équipe. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez écrire à votre manager ou au chargé de recrutement pour leur faire part de vos retours, et enfin, vous avez la possibilité de faire deux e-mails : un premier destiné à l’équipe pour les remercier et un autre au manager pour lui confirmer votre intérêt pour le poste et l’équipe.

Et pour finir, gardez en tête que cette entrevue avec vos futurs collègues est également une occasion pour vous d’avoir un avant-goût sur l’ambiance au sein de l’équipe et de pouvoir vous projeter ou pas avec celle-ci.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo d’illustration by WTTJ

Sawssane Bensalah

Fondatrice et rédactrice chez sawthesun.com

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Photo sur le CV, pour ou contre ?

L'habit de ne fait pas de le moine mais on reconnaît le moine par son habit ! Sur le CV, faut-il révéler son apparence ou se la jouer mystérieux ?

8 modèles de CV pour s'inspirer

Infographie, illustré, minimaliste... On vous fait découvrir 8 modèles de CV et on vous explique lequel choisir et pourquoi.

Les 8 erreurs à ne plus faire sur son CV

Après envoi de votre CV, vous réalisez qu'il y a une erreur et vous paniquez ! Pour évitez cette situation, voici 8 erreurs à ne plus faire sur un CV.

Suivez-nous!

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Et sur nos réseaux sociaux :