Métiers créatifs : comment faire un bon portfolio ?

13 mars 2018 - mis à jour le 11 mars 2022 4min

Métiers créatifs : comment faire un bon portfolio ?

auteur

Marion Paquet

Journaliste, pigiste et auteure

Lorsque l’on postule pour un métier créatif, le portfolio devient un élément clé et indispensable pour se démarquer et décrocher le job désiré. Architectes, designers, stylistes, photographes, graphiste…. Pour ces métiers, le fameux portfolio est une réelle vitrine qui permet non seulement de montrer nos productions mais aussi notre univers. Alors, comment réaliser un book efficace et à notre image ? Autant de questions épineuses sur lesquelles Pierre Fichet Delavault, Designer Manager, nous éclaire.

Pourquoi faire un portfolio ?

Lorsqu’on exerce un métier créatif, on développe son propre style, sa technique et ses propres qualités artistiques. Et malheureusement, quand on postule dans un nouveau job, impossible de plonger le recruteur dans notre univers sans les immerger dans notre travail. Le portfolio est donc devenu un indispensable pour ces métiers et s’en passer serait une grave erreur : « Le portfolio permet d’expliquer clairement sa démarche créative, appuie Pierre Fichet Delavault. C’est un outil inévitable pour montrer ses compétences techniques et sa fibre artistique. Il donne de bons indices sur la manière de réfléchir d’un créatif… »

Attention en revanche, le portfolio ne remplace en aucun cas le CV. « Si le portfolio est l’expression des qualités de réflexion et de présentation, il ne remplace pas pour autant le CV qui relate notre expérience et nos compétences », confirme Pierre qui recrute lui-même des profils créatifs. Ces deux documents doivent donc se compléter.

Comment faire un bon portfolio : nos conseils

1. Intégrez vos projets personnels à votre portfolio

Déjà, il faut savoir que le portfolio ne sert pas uniquement à montrer vos projets professionnels ! Si vous estimez que certains de vos projets personnels apportent une valeur ajoutée au book et pourraient indiquer au recruteur que vous êtes compétent pour le poste à pourvoir, ne vous privez pas de les ajouter ! « Prenons l’exemple d’un designer automobile qui ferait de la photo sur son temps libre. Cela peut permettre de montrer qu’il sait cadrer les images et mettre en valeur son sujet », illustre Pierre Fichet Delavault. Si vos projets personnels enrichissent votre candidature et permettent de convaincre un employeur, alors il faut les présenter !

2. Privilégiez la forme au fond

Eh oui, c’est une des rares situations dans la vie où nous vous recommandons de privilégier la forme. « Un portfolio est survolé une première fois en moins de 30 secondes, explique Pierre. Le recruteur doit donc prendre une claque visuelle dès qu’il ouvre votre book.. ». Ici, l’habit fait bien le moine. Comme pour le CV, c’est la première impression qui compte, alors autant qu’elle soit bonne ! « Si la présentation et les rendus sont attirants, l’employeur sera plus enclin à regarder dans le détail les explications des projets. » Et d’autant plus qu’il s’agit de métiers créatifs où le design et le style priment. Un employeur sera plus exigeant sur le travail de mise en page et de présentation avec un profil dont c’est le métier et qui connaît et maîtrise les outils nécessaires.

Choisissez un format pratique (A4 ou A3 au maximum) afin qu’il soit facile à consulter, des couleurs sobres qui permettent une clarté de lecture et qui matcheront avec toutes vos créations.

3. Intégrez du texte à votre portfolio

Il ne peut pas, il doit contenir du texte ! Si les images de vos réalisations sont capitales et disent beaucoup de vous et de vos projets, elles doivent tout de même être accompagnées d’un texte pour expliquer succinctement le projet, la date à laquelle vous l’avez réalisé, le client, le brief, l’objectif, le résultat, etc. Attention toutefois aux fautes d’orthographe qui peuvent être rédhibitoires pour l’employeur, même s’il recherche un profil créatif : « Les fautes d’orthographes et les explications techniques hasardeuses peuvent faire s’écrouler le château de cartes, alerte notre designer manager »

4. Ne présentez pas toutes vos créations

Il ne faut surtout pas inonder votre book d’images au risque qu’elles se cannibalisent. Sélectionnez les plus pertinentes uniquement. En effet, le portfolio doit rester minimaliste afin d’obtenir le maximum de lisibilité. Vous ne pouvez pas tout mettre, un travail de sélection s’impose donc pour ne pas perdre le recruteur. Une touche personnelle comme une couleur ou une typographie peut être ajoutée mais de façon légère.

Sur ce point là Pierre Fichet Delavault est catégorique : « Il ne faut surtout pas présenter toutes ses réalisations ! Pour que le portfolio soit efficace, il doit résumer en une trentaine de pages les capacités du postulant. Une sélection pertinente et efficace doit donc être faite. » Pierre recommande ainsi d’adapter le contenu en fonction du poste pour lequel on postule, comme pour un CV ou une lettre de motivation : « Un candidat à un poste de designer automobile d’intérieur n’aurait que peu d’intérêt à montrer des réalisations de l’extérieur de motos. Cela prendrait la place de projets qui pourraient davantage convaincre l’employeur. »

De plus, la cohérence des projets est très importante. « Un portfolio régulier avec des travaux de même niveau est plus rassurant pour l’employeur. C’est pourquoi je recommande aux candidats de retravailler leurs travaux les plus anciens afin de les remettre à niveau. »

5. Prévoyez une version papier de votre portfolio

Certes, le portfolio peut être envoyé de façon dématérialisée à un recruteur, via un email, un document PDF, un site Internet ou même un blog. Mais Pierre recommande tout de même d’envoyer un portfolio en version papier : « Certaines entreprises ont des firewalls, des pare-feu très contraignants qui peuvent bloquer la réception de documents trop lourds. Quand on reçoit vingt portfolios par jour, on ne s’embarrasse pas à appeler le service informatique pour en débloquer leur réception. »

Alors, afin d’être sûr que l’entreprise auprès de laquelle on postule reçoive bien notre book, il faut privilégier la méthode traditionnelle : l’envoi par courrier postal. De plus, « les portfolios imprimés circulent plus facilement entre les designers. Le portfolio le plus impactant fera parler de lui. »

Photos by WTTJ

Les thématiques abordées

Métiers créatifs : comment faire un bon portfolio ?