Julia Faure : produire moins, mais mieux !

Julia Faure : produire moins, mais mieux !

Entre volumes conséquents et process de production énergivores, l’industrie du textile compte parmi les plus concernées par les enjeux environnementaux, dont la prise de conscience s’avère malgré tout longue. Difficile pour la mode de renoncer au capitalisme ou à la mondialisation, et pourtant…

Dans cette chronique Travailler demain du 8 septembre 2020, Julia Faure, la co-fondatrice de Loom, explique son parti pris, à mille lieux de la fast fashion, qui consiste à vouloir produire moins mais mieux. «Non seulement on fait de la qualité, parce que c’est l’un des gros problèmes de nos vêtements, donc pourquoi est-ce qu’on en consomme autant, c’est parce qu’ils sont de mauvaise qualité. Mais en plus, l’autre raison pour laquelle vous consommez autant de vêtements, ce n’est pas tellement parce que votre chemise s’use ou que votre veste se troue, c’est parce que vous vous dites que vous n’aimez plus cette couleur. […] C’est toute une industrie qui est sculptée pour générer du désir chez nous. Donc nous non seulement on fait des vêtements qui durent longtemps, pour que vous n’ayez pas besoin de les racheter tous les quatre matins, mais surtout on ne vous incite pas à consommer des choses dont vous n’avez pas besoin», plaide cette avant-gardiste.

Industrie cherche ingénieurEs pour sauver la planète

Comment faire mieux et donner plus de place aux femmes dans ce secteur d’avenir ?
Découvrir le Livre Blanc

Suivez Welcome to the Jungle sur LinkedIn pour découvrir, chaque jour, nos dernières actualités !

Mélissa Darré

    Editorial manager @Welcome to the Jungle

    Tags

    • Ajouter aux favoris
    • Partager sur Twitter
    • Partager sur Facebook
    • Partager sur Linkedin

    Pour aller plus loin

    Les derniers articles

    Suivez-nous !

    Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

    Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

    Et sur nos réseaux sociaux :