Comment valoriser son travail en entreprise, sans avoir l'air prétentieux ?

Comment faire son autopromotion en entreprise ?

C’est très énervant de voir votre collègue fondre sous une pluie de compliments, alors que vous travaillez aussi bien (si ce n’est mieux) que lui, n’est-ce pas ? La différence entre lui et vous : il fait connaître la valeur de son travail et de ses réalisations à son manager. Et il lui rend bien. Qu’on le veuille ou non, promouvoir son travail est un effort nécessaire à votre carrière, mais comment bien se vendre en entreprise sans être prétentieux ? Voici quelques conseils qui vous aideront à briller l’air de rien.

« Votre travail ne parlera pas de lui-même »

En 1960, Jack Welch rejoint General Electric en tant qu’ingénieur chimiste junior. En 1981, il en devient le PDG. Entre les deux, il ne s’est pas contenté de fournir un bon travail. Dans son livre Jack : Straight From the Gut, il théorise l’importance du marketing de soi : « Votre travail ne parlera pas de lui-même. Vous devez parler pour lui. Assurez-vous que les managers comprennent votre investissement et connaissent vos résultats. Un peu de ‘vantardise modeste’ vous aidera non seulement à obtenir des promotions, mais cela contribuera également à discréditer toutes les attaques qui pourraient être faites contre vous. » Travailler dur, tête baissée, en espérant que l’on remarque vos réalisations et que l’on vous offre la reconnaissance que vous méritez est une chimère.

Et pourtant lorsqu’il s’agit de faire son autopromotion au travail, nous sommes-nous presque tous mal à l’aise, pourquoi ? Plusieurs phénomènes expliquent ce sentiment. D’abord, le mythe de la méritocratie, qui conduit à croire que les promotions sont seulement données aux plus valeureux et que le travail acharné est toujours remarqué (« FAUX ! », comme dirait un célèbre Youtubeur). Aussi, le syndrome de l’imposteur, qui pousse à penser que l’on ne mérite pas réellement ce que l’on a obtenu, et que tôt ou tard quelqu’un finira par le découvrir.

Chez les femmes, d’autres raisonnements accentuent encore le phénomène. Notamment, celui du “double bind”, soulevé par des chercheurs, qui montre que lorsque les femmes présentent les mêmes comportements que les hommes, ceux-ci sont jugés moins favorablement. Une femme qui s’affirme est ainsi vue comme agressive, celle qui demande une prime est considérée comme cupide… Autre phénomène, l’écart de confiance, expliqué par Katty Kay et Claire Shipman dans The Confidence Code, qui révèle que les femmes sous-estiment constamment leur capacité et leurs performances, tandis que les hommes surestiment les leurs.

Quelques conseils pour mettre en valeur votre travail

Changez votre point de vue sur le “marketing de soi”

Vous avez la chair de poule rien qu’en imaginant raconter comment votre dernière idée a révolutionné le quotidien de votre équipe ? Il va falloir vous faire violence. Votre manager et votre direction ont beaucoup à faire, beaucoup de personnes à gérer, et ne peuvent pas connaître les réalisations de chacun. Les tenir au courant de vos succès n’est pas forcément un signe de vantardise ou d’arrogance, c’est simplement une manière de les garder dans la boucle.

Soyez conscient de vos points forts pour mieux en parler

Vous avez sans doute des talents que vous ignorez encore tant ils vous paraissent naturels. Vous êtes très pédagogue avec les nouveaux arrivés ? Vous savez rationaliser les tâches mieux que personne ? Vous êtes capable de remonter le moral des troupes dans les moments difficiles ? Faites une liste de vos points forts en recensant vos compétences techniques, autant que vos soft skills. Puis réfléchissez aux principaux projets d’équipe sur lesquels vous avez travaillé : comment ces aptitudes ont-elles contribué à leur succès ? C’est cela que vous devez mettre en avant. Car faire son autopromotion ne consiste pas à usurper les succès des autres, mais à mettre en avant votre propre contribution à une réussite collective.

Aidez les autres à vous mettre en avant

Remarquez et félicitez les succès de vos collègues. Déjà, parce que c’est bon pour le moral de tout le monde, mais aussi parce qu’ils auront tendance à en faire de même pour vous. Prenez également le temps de tendre la main à des équipes dans d’autres départements, quand vous en avez l’occasion, ou le temps. Ainsi, vous deviendrez rapidement une ressource pour eux, un référent sur un sujet et vous vous construirez une réputation en dehors de votre service qui finira toujours par revenir aux oreilles de votre manager. Et parfois même au-dessus.

Ne présumez rien

Il vous semble peut-être naturel de vous voir attribuer CE projet ou CETTE promotion, parce que c’est dans l’ordre des choses et que c’est une juste reconnaissance de votre travail. Malheureusement, il est naïf de penser que les autres vont toujours se souvenir de vos envies ou de vos succès. Alors, lorsqu’une opportunité se présente, n’hésitez pas à lever la main et montrez que vous souhaitez être pris en considération, sans quoi, vous resterez toujours sur la touche.

Travaillez votre image à l’extérieur de l’entreprise

Se vendre en entreprise ne passe pas uniquement par l’autopromotion en interne. Votre image professionnelle se construit aussi à l’extérieur, particulièrement sur les réseaux sociaux. Partagez vos idées, relayez du contenu lié à votre métier ou à votre secteur d’activité, inscrivez-vous dans des groupes d’échange. En choisissant d’associer votre image à une expertise, un secteur, un métier précis, vous deviendrez pour beaucoup une référence en la matière. Une compétence qui ne passera pas inaperçu au sein de votre entreprise.

Saisissez les opportunités de parler de vos réussites

« Quoi de neuf ? », vous demande votre manager à la machine à café. Plutôt que de vous contenter d’une banalité, c’est le moment de parler de vos projets en cours et de leurs impacts sur l’entreprise. Il ne s’agit pas de mettre toute la lumière sur vous, mais encore une fois d’indiquer votre contribution à une réussite globale : « Entre les compétences techniques de Jean-Marc et la connaissance sectorielle que j’avais grâce au précédent projet X, nous avons réussi à convaincre les clients de… »

Partagez votre enthousiasme

Si vous n’arrivez pas à parler de vous, parlez plutôt des projets qui vous passionnent. Cela deviendra tout de suite plus facile et plus naturel. « Si vous parlez d’une technologie ou d’un projet qui vous transporte, l’autopromotion devient un sous-produit de la passion », explique Curt Rosengren, coach de carrière. D’autant plus que la passion est une émotion contagieuse. C’est le genre de discussion qui aidera votre interlocuteur à se souvenir de vous et de vos réalisations.

Apprendre à se vendre au travail est plus naturel pour certains que pour d’autres. Pourtant, c’est le meilleur moyen de prendre la responsabilité de sa réussite professionnelle. Dans Brag !, la coach et consultante politique Peggy Klaus souligne : « Très peu d’entre nous apprennent à concilier la vertu de l’humilité et la nécessité de se promouvoir sur le lieu de travail. » Alors n’attendez pas seulement votre évaluation annuelle pour faire valoir vos performances. Tenez régulièrement votre patron, vos collègues informés de vos succès et surtout arrêtez de penser que tout le monde sait déjà à quel point vous êtes génial.e.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo by WTTJ

Marlène Moreira

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :