Les secrets d’un message de fin d’année professionnel réussi

03 janv. 2023 6min

Les secrets d’un message de fin d’année professionnel réussi
auteur.e
Geoffroy Bresson

Journaliste

C’est le grand rush de fin d'année. Et quand arrivent Noël et Nouvel An, au travail, vous ne pouvez éviter les incontournables “Bonnes fêtes” et “bonne année” lancés par vos collègues en open space ou par mail. Mais avez-vous déjà pensé à faire un message de fin d’année en bonne et due forme ? L’attention est-elle seulement utile ? Ne risquez-vous pas de paraître ringard ?

Écrire ses vœux, c’est s’aventurer dans le marronnier le plus connu et le plus attendu de l’année. Sans stratégie, vous risquez au mieux de retrouver votre message dans la poubelle, voire d’énerver votre interlocuteur qui se fait spammer sa boîte mail à cette période. Mais peut-être qu’avec une approche plus aboutie, vous pourriez transformer ce moment en opportunité ? Alors que vous soyez à la recherche d’un emploi, manager, chef d’entreprise ou commercial, suivez nos conseils, modèles et exemples pour rédiger un message professionnel qui fait mouche.

Sommaire :

  • Pour souhaiter vos voeux, fixez-vous d’abord un objectif
  • Bannissez les copier-coller dans vos voeux de fin d’année
  • Filtrez judicieusement vos destinataires avant d’envoyer un texte de fin d’année
  • Personnalisez vos textes et intégrez des anecdotes personnelles
  • Jouer sur la rareté est parfois utile
  • Restez toujours sincère dans vos textes
  • Ne vous limitez pas à un message de fin d’année

Se demander si un message de fin d’année est utile : la première étape pour le réussir

Se poser la question de l’utilité d’un message est la première clé pour le réussir. Dans le monde professionnel, souhaiter ses vœux répond à un objectif. Si vous êtes commercial, vous gardez le lien avec vos prospects. Si vous êtes à la recherche d’un emploi ou si vous aimeriez changer de job, vous prenez des nouvelles de votre réseau et activez vos potentiels recruteurs. Si vous êtes manager, vous boostez la motivation de vos équipes. « La fin d’année, c’est aussi la fin d’un cycle pour la plupart des entreprises, ajoute Emilie Richard, consultante RH et fondatrice de l’agence d’accompagnement Dev&Plus. On fait le bilan, on remercie, avant un nouveau départ. Créer du lien fait partie des aspects clés d’une carrière ou d’une stratégie de management. Alors si vous sentez qu’un message avant les fêtes peut générer un impact, il ne faut pas s’en priver. Comme il ne faut pas hésiter à s’en passer si vous pensez qu’il n’apporte rien du tout. »

Qu’on se le dise, au travail, le message de fin d’année ne doit donc pas être une obligation. Et pour évaluer son intérêt, fixez un critère de réussite. Grâce à lui, vous pouvez adapter votre stratégie. Par exemple, notez le nombre de retours que vous avez obtenus suite à votre message. Cela vous donnera une bonne idée de leur efficacité.

Ne faites pas de copier-coller pour souhaiter vos vœux de fin d’année !

Les vœux de fin d’année font mouche s’ils ont un impact sur votre interlocuteur. Et dans cette période chargée, pour capter l’attention, vous vous retrouvez avec la concurrence redoutable du Père Noël, de la famille, des amis, etc. Alors avant même de vous lancer dans la rédaction, dites-vous que dans un tel contexte, un copier-coller d’Internet ne suffit pas : « Mes meilleurs voeux. Que la nouvelle année vous apporte le succès que vous méritez. Nous vous souhaitons paix, joie, bonheur, santé et de la réussite dans vos projets. Bonne année, que vos rêves deviennent réalité et au plaisir de se revoir après les fêtes ! » Non, non et non. Bannissez les messages types. Pour atteindre votre objectif, personnalisez et consacrez-y du temps et différenciez-vous, quitte à envoyer moins de messages.

Filtrez judicieusement vos destinataires pour souhaiter vos voeux professionnels

Pour des vœux réussis, le point de départ est d’identifier sa cible. Le message est-il destiné à des centaines de clients ou visez-vous une personne en particulier ? De manière générale, la règle veut que plus le message se veut personnel, plus il a de chance de toucher son destinataire au cœur. Une carte de vœux unique envoyée par un commercial à l’ensemble de sa base client ? Peu de résultats à en attendre. Si vous êtes commercial, soyez plus spécifique. Filtrez par exemple vos clients selon leurs profils et les informations que vous avez déjà accumulées sur eux (nouveaux clients ou clients historiques, grands comptes ou petits comptes, clients anglais ou français). Ensuite, envoyez des messages distincts à chaque échantillon. Personnalisez les textes en incluant le prénom ou le nom de votre prospect. Et s’il est anglais, rédigez votre message de fin d’année dans la langue de Shakespeare. Voici quelques idées pour inspiration.

Modèles de message de fin d’année en anglais pour des clients

« Thank you for being a wonderful client. We appreciate your support over the past year. Sending our best wishes at Christmas.
We can’t thank you enough for all of your support this year. From our entire team, we wish you a merry christmas !
»

Modèle de message de fin d’année pour ceux qui souhaitent se créer un réseau ou changer de travail

« Bonjour Frédéric,
Je me souviens du jour où nous nous sommes rencontrés dans cette formation de marketing digital. Depuis, nous avons beaucoup partagé autour de nos expériences dans le secteur. Et en cette fin d’année, je tenais à vous remercier car vos retours m’ont beaucoup apporté. J’espère que nous aurons encore de nombreuses fois l’occasion d’échanger ensemble dans le futur.
»

Le nombre de destinataires peut aussi varier selon l’objectif que vous fixez. Si vous êtes manager et que votre ambition est de souder une équipe, il est cohérent de souhaiter des vœux collectifs et appuyer ainsi encore un peu plus l’esprit d’équipe qui vous lie.

Modèle de message de fin d’année pour un manager:

« Ma chère équipe,

Nous avons connu de grands succès et des moments difficiles cette année. En cette fin d’année, je veux dire à quel point chacun d’entre vous représente un maillon essentiel de notre équipe. La qualité du travail que vous avez fourni cette année est exceptionnelle. Vous avez tous apporté une valeur au sein de notre groupe qui ne peut se mesurer uniquement par les chiffres, même si nos résultats sont excellents. Je vous souhaite à tous de bonnes fêtes et que nous puissions continuer à réaliser de grandes choses tous ensemble. »

En tant que manager, mettez en avant les gros projets que vous avez réussis cette année en équipe. C’est le moment de booster le moral de vos troupes, alors trouvez des chiffres et des exemples qui montrent votre réussite collective.

Pour rendre votre message original, pas besoin de s’appeler Victor Hugo. La clé est surtout de personnaliser en intégrant des anecdotes propres à votre interlocuteur et vous-même. Cherchez toujours le positif et laissez parler les émotions autant que les chiffres. Ajoutez-y de l’humour et de l’empathie si vous le sentez, mais surtout intégrez du vécu. Si vous êtes à la recherche d’un emploi et que vous souhaitez relancer un recruteur, rappelez-lui par exemple des petites anecdotes de votre rencontre.

Modèle de message de fin d’année pour un recruteur:

« Cher Monsieur ou Madame X,

Je me souviens du jour où vous m’avez reçu pour un poste de directeur marketing à pourvoir au sein de votre entreprise. Vous m’aviez alors partagé vos conseils avisés sur mon profil et les limites que je risquais de rencontrer sans expérience à l’étranger. Vos mots m’ont touché et en cette fin d’année, je tenais à vous remercier. Je vous envoie tous mes vœux de Londres où je termine dans 2 semaines un stage de 6 mois au sein d’une équipe marketing international. Je vous réitère au passage ma motivation pour intégrer un jour votre entreprise et je vous envoie mon CV à jour. Expérience à l’internationale incluse. Je vous souhaite encore de bonnes fêtes de fin d’année. »

Jouez sur la rareté

Dans une entreprise, un message de fin d’année professionnel peut parfois s’avérer plus vertueux quand il vient de très haut et qu’il est rare. « C’est par exemple le message fort d’une direction qui communique peu, ajoute Emilie Richard. Cette attention fait comprendre à chaque collaborateur qu’il a de l’importance et qu’on pense à lui. Il marque le coup. À la fin d’une année exceptionnelle pour l’entreprise, un message du CEO est toujours très apprécié »

Exemple de message de fin d’année d’un CEO à ses employés

« Mes chers collaborateurs,

Cette année a été marquée par une croissance jamais vue pour notre société. Un grand succès collectif. Mais je sais aussi que pour vous tous, ces derniers mois ont été synonymes de gros efforts et de contraintes. En toute circonstance, j’ai pu compter sur vous et ces chiffres n’existeraient pas sans l’investissement de chacun d’entre vous. Je voulais donc sincèrement vous dire merci pour le travail que vous avez accompli. Je souhaite que ces prochaines semaines, vous profitiez de votre famille et vos proches. Votre envie et votre énergie font aujourd’hui de nous ce que nous sommes. »

Restez toujours sincères

Dans un message de fin d’année, on est parfois tenté de surjouer. Même si vous avez un objectif en tête, restez sincère. Il ne sert à rien de raconter à votre chef que vous l’adorez si vous avez échangé des emails explosifs toute l’année avec lui. Bien sûr, ce n’est pas non plus le moment pour envenimer les relations. Cherchez donc le positif, tout en restant objectif.

Exemple de message de fin d’année d’un employé à son chef

« Cher boss,
Vous savez vous montrer exigeant et j’aime nos discussions constructives. Vous êtes à la base de notre réussite et je m’en rends compte. Alors je vous souhaite de belles fêtes de fin d’année et à l’année prochaine pour de nouvelles aventures. Je prends beaucoup de plaisir à travailler au sein de notre équipe. Vous pouvez compter sur ma motivation ! »

Ne vous limitez pas à un message de fin d’année

Les vœux de fin d’année, c’est bien. Mais entretenir les liens au-delà du texte, c’est beaucoup mieux. « Pour des managers, je suis adepte de réunir les gens en fin d’année autour d’un événement informel, ajoute Emilie Richard. C’est un booster d’équipe. De manière générale, ne vous contentez pas de remerciement et de feedbacks juste avant Noël. Distillez vos messages dès que vous les sentez utiles. Plus vous créez du lien, plus vos relations deviennent vertueuses. » Et plus vous partagez d’expériences avec votre interlocuteur, plus il est facile, en plus, de trouver l’inspiration pour lui adresser un message de fin d’année sincère, original et donc impactant.

Article édité par Gabrielle Predko, photo Thomas Decamps pour WTTJ

Les thématiques abordées
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie
Oups
Contenu indisponible dans la langue choisie