Le travail des enfants influenceurs enfin encadré !

Adoption de la loi pour protéger les enfants influenceurs

Jeudi 25 juin, soit quatre mois après l’adoption du texte en première lecture par l’Assemblée nationale, la proposition de loi pour encadrer l’exploitation commerciale des enfants de moins de 16 ans sur les plateformes en ligne a été votée à l’unanimité par les membres du Sénat. Cette mesure comble enfin le vide juridique autour du travail des enfants influenceurs, qui exercent désormais, « une nouvelle forme d’entrepreneuriat et d’expression artistique » selon Bruno Studer, le député LREM à l’initiative du projet. Car ce métier d’un genre nouveau est en effet exercé par un groupe de population extrêmement jeune, à savoir des enfants présents sur des applications telles que Youtube, Instagram, Tik Tok ou encore Twitch. Ces derniers disposent d’une grande communauté d’abonnés et génèrent ainsi parfois d’importants revenus via la publicité ou le placement de produit.

Les sénateurs ont donc décidé de soumettre les activités en ligne des moins de 16 ans à une autorisation préalable auprès de la commission des enfants du spectacle pour protéger cette nouvelle génération de youtubeurs, joueurs d’e-sport, influenceurs ou vlogueurs. Cette loi devrait non seulement permettre de mieux encadrer les temps de tournage mais aussi de bloquer une partie des revenus générés jusqu’à la majorité de l’enfant. À noter également que les jeunes stars du web pourront désormais jouir d’un droit à l’oubli pour garder le contrôle de leur image en grandissant.

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter  pour recevoir, chaque jour, nos derniers articles !

Photo d’illustration by WTTJ

Alexandre Nessler

Journaliste - Welcome to the Jungle

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :