Sport, démissions en live et cigarettes : l’actu RH d’août en un clic

Les actus RH d'août : sport, démissions en live et cigarettes

Que s’est-il passé en août dans le monde merveilleux de l’entreprise ? Tour d’horizon des meilleures actus RH de France et de Navarre.

Le chiffre à retenir

80% des Français…

déclarent que la pratique d’un sport sur leur temps libre leur permet de mieux gérer la relation avec leurs collègues, selon une étude Cisco x Ipsos. Après un an et demi de crise sanitaire et de distanciation sociale imposée, se défouler au judo, affiner son smash au badminton ou dribbler comme Zizou permettrait de renouer avec l’esprit collectif (si si). 77% des personnes interrogées sont même convaincues que le sport donnerait des clés pour (re)motiver les équipes. De quoi vous faire suer pour vos prochaines sessions de team building.

Lire aussi dans notre rubrique : Decision Makers

Petite startup deviendra grande... En attendant, comment attirer les meilleurs ?

Les news RH de l’Hexagone

Télétravail par temps de Covid : l’État arrête de s’en mêler

Du nouveau sur la planète Covid. Depuis le 1er septembre, l’État ne recommande plus aux entreprises d’imposer un « nombre de jours minimal » de télétravail à leurs salarié·e·s. C’est ce qu’a annoncé la ministre du Travail Élisabeth Borne sur BFMTV lundi 30 août. Le nouveau protocole qui permettra aux employeur·e·s de définir les règles en matière de distanciel, main dans la main avec les représentant·e·s des salarié·e·s, est disponible en ligne. Il s’agit d’assurer la santé et la sécurité des Français·e·s tout en redonnant les pleins pouvoirs aux dirigeant·e·s et à leurs partenaires. Alors, quelles entreprises comptent revenir au 100% présentiel, quelles sont celles qui au contraire maintiendront voire déploieront un modèle hybride et flexible ? Les paris sont lancés.

Une boîte offre 200€ à chaque employé·e vacciné·e

Récompenser les salarié·e·s pour les inciter à se vacciner contre le Covid-19, bonne ou mauvaise idée ?« Une prime de 200€ sera versée à tous les salariés et intérimaires de l’entreprise validant les deux conditions suivantes : faire partie des effectifs sur la période du 1er au 31 août 2021 et être en capacité de présenter un justificatif officiel de vaccination terminée », a précisé la direction du groupe Cooperl dans une note interne, que la rédaction de Ouest France a pu consulter cet été. La technique de la carotte peut-elle vraiment s’appliquer à la prévention en santé ? Inspirée de méthodes américaines, la pratique serait illégale en France. Eh oui, une prime doit être attribuée selon des critères objectifs pour ne pas nuire au principe d’égalité entre les salarié·e·s. Par ailleurs, exiger un justificatif de vaccination va à l’encontre du secret médical et des directives du gouvernement vis-à-vis de la pandémie. Attention, qui dit carotte, dit aussi bâton.

Chez nos voisins étrangers

#quitmyjob : souriez, vous démissionnez

« J’emmerde les managers, j’emmerde cette entreprise, j’emmerde ce poste ! » Shana Blackwell a posé sa dém avec un certain sens de la théâtralité. Elle a annoncé son départ via le haut-parleur du magasin où elle travaillait, laissant la nouvelle se répandre au milieu des rayons. Ça ne s’arrête pas là, puisque l’Américaine a filmé la scène et l’a diffusée sur TikTok. Devenue virale, celle-ci est à l’origine de la tendance #quitmyjob sur le réseau social : des utilisateur·rice·s qui partagent les vidéos de leurs démissions ou témoignent sur les raisons de leur décision. Ce fait divers s’inscrit dans une large remise en question du sens du travail aux États-Unis. Depuis le début de la crise sanitaire, qui a entraîné une vague de licenciements suivie d’une reprise de l’emploi en 2021, 21 millions de personnes ont ainsi quitté leur job.

Quand un leader du tabac milite pour « un monde sans cigarettes »

Un monde sans cigarettes… Vous pouvez l’imaginer ? Le patron du groupe Philip Morris International en rêve, lui. Ça ressemble à une plaisanterie grinçante et pourtant, cet été, Jacek Olczak a ouvertement plaidé pour une interdiction des cigarettes dans certains pays, à commencer par le Japon et le Royaume-Uni, et ce dès 2030. Le CEO qui gère entre autres les marques Marlboro, L&M et Chesterfield, souhaite sortir du marché de la clope classique pour se tourner vers des alternatives a priori moins dangereuses : le tabac chauffé et les vapoteuses. Il s’intéresse aussi au secteur de la santé, et a passé un accord pour racheter Vectura, une entreprise britannique spécialisée dans les inhalateurs médicaux et le traitement des maladies liées au tabagisme. L.O.L.

Google adapte les salaires de ses télétravailleur·se·s en fonction de leur lieu de vie

Aux US, les géants de la tech semblent être à l’avant-garde dans la généralisation du télétravail. De nombreux·ses employé·e·s ont adopté le 100% remote – un phénomène amplifié par la pandémie – et ça se passe bien ! Enfin, plus pour tout le monde. Google a en effet décidé d’adapter la rémunération de ses télétravailleur·se·s pour faire quelques économies. Celle-ci dépend désormais de leur lieu de résidence et du coût de la vie local. La GAFAM a même développé un calculateur permettant aux équipes d’estimer leur futur salaire selon leur géolocalisation… De quoi en dissuader pas mal d’élire domicile au Costa Rica. Bref, la fête est finie.

Télétravail : nouveau levier d'inclusion ?

Nos conseils pour inclure davantage vos talents dans une organisation dispersée

Découvrir l'Ebook

Photo par Thomas Decamps
Article édité par Paulina Jonquères d’Oriola

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook, LinkedIn et Instagram ou abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir nos derniers articles !

Journaliste et cheffe de rubrique Decision Makers @ Welcome to the Jungle, entrepreneure et vidéaste.

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :