Comment parler à une personne qui nous intimide au travail ?

Comment aborder un(e) collègue qui nous intimide ?

Ils rodent dans les couloirs de nos entreprises… ces grands patrons ou patronnes qui peuvent faire et défaire des carrières en un claquement de talonnette, ces jeunes managers charismatiques aux cheveux gominés ou simplement ces collègues à l’humour ravageur que tout le monde semble apprécier. Dur dur de parler avec des personnes qui nous impressionnent. Et encore plus de travailler avec eux.

L’humain est un être social, conçu pour influencer et être influencé. Il est donc naturel de ne pas être indifférent au succès, au statut ou au pouvoir d’un congénère. Voici quelques conseils pour oser parler avec quelqu’un qui vous impressionne, et augmenter vos chances d’avoir une conversation avec cette personne que l’on admire en secret. Sans bégayer ni transpirer.

1. N’imaginez pas qu’une personne impressionnante souhaite être traitée différemment

En dehors des personnalités tyranniques ou malveillantes qui aiment jouer de leur pouvoir pour intimider leurs semblables, plusieurs études montrent que la majorité des professionnels qui se sentent accomplis ne réalisent pas paraître intimidants. Pourtant, de nombreux collaborateurs réfléchissent à deux fois avant de prendre la parole à côté de leur boss ou d’un manager haut placé. Alors rassurez-vous, les personnes impressionnantes ne le font pas forcément exprès et préfèreraient souvent être traitées “comme tout le monde”. Pas besoin de se montrer excessivement déférent ou de prendre des pincettes à chaque interaction, restez-vous même. Enfin la meilleure version de vous-même, pas celle qui s’exprime après 3 ou 4 mojitos.

2. Méfiez-vous de vos propres interprétations

Après des années d’évolution à devoir se méfier des animaux sauvages, des tribus adverses ou des dangers de la nature, le cerveau humain est naturellement programmé pour être plus attentif aux stimuli négatifs qu’aux stimuli positifs. C’est pourquoi vous risquez de passer à côté du sourire d’encouragement du big-boss lors de votre présentation, alors que vous verrez immédiatement son léger froncement de sourcils au passage de la slide n°4. « Aïe, à tous les coups il trouve que les insights du dernier brainstorming avec les Millenials est complètement naïf ! » Vous n’oserez plus jamais lui adresser la parole. Et si, pour une fois, vous partiez du principe qu’il n’a aucun à priori sur vous, voire qu’il vous trouve intelligent ? D’autant plus qu’il cherchait simplement à se souvenir de la signification de tous ces anglicismes sur votre slide.

3. Cessez de trépigner d’un pied sur l’autre et boostez votre confiance

Dans une conférence TED haute en couleur, la psychologue américaine Amy Cuddy illustre la façon dont le langage du corps affecte l’image que les autres ont de vous… et celle que vous avez de vous-même. Plus vous avez l’air confiant et détendu de l’extérieur, plus vous le serez à l’intérieur. Ses recherches ont montré qu’en prenant des “poses du pouvoir” pendant seulement deux minutes - les pieds sur le bureau (bon, vous n’êtes pas obligés d’aller jusque-là) ou les mains sur les hanches à la Wonder Woman, par exemple - le corps secrète de la testostérone (l’hormone de la domination) et réduit le cortisol (l’hormone du stress). Résultat ? Vous êtes plus confiant, calme et sûr de vous. Alors avant d’aborder cette personne qui vous impressionne, enfilez votre cape et sortez la Wonder Woman ou le Superman qui est en vous. Efficacité prouvée.

5. Trouvez votre sujet « rock-star »

L’aborder, OK. Mais ensuite ? Dans son ouvrage The Big Leap, Gay Hendricks explique que chaque personne dispose d’une “zone de génie”, une compétence ou un talent sur lequel elle excelle et qui suscite l’admiration. Trouver ce sujet pour amener votre interlocuteur sur votre terrain est un bon moyen de vous sentir en confiance et de pouvoir échanger de manière sereine. Alors la prochaine fois que vous vous retrouverez coincé dans l’ascenseur avec ce manager super-cultivé du 5ème étage, mieux vaut parler avec passion d’équitation que de vous risquer sur le terrain de la littérature anglaise du XVIIème siècle.

6. … ou intéressez-vous à ses centres d’intérêt

L’être humain aime parler de lui, de ses accomplissements, de son expérience et donner son avis. Face à une personne qui vous impressionne, le plus efficace est de l’inviter à parler d’elle en posant des questions ouvertes. Pas besoin de vous y connaître en géopolitique ou en philatélie, rebondir par une nouvelle question à la fin de ses phrases est généralement suffisant pour faire durer une conversation longtemps. À la clé ? Votre interlocuteur aura passé un bon moment, vous créerez petit à petit des liens et il sera de plus en plus facile de l’aborder et de rester naturel en sa présence les prochaines fois. Et qui sait, vous passerez peut-être le reste de vos jours à simuler un intérêt pour sa collection de timbres. Parfait pour les dîners du mercredi !

Suivez Welcome to the Jungle sur Facebook pour recevoir chaque jour nos meilleurs articles dans votre timeline !

Photo by WTTJ

Marlène Moreira

  • Ajouter aux favoris
  • Partager sur Twitter
  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Linkedin

Pour aller plus loin

Les derniers articles

Suivez-nous !

Chaque semaine dans votre boite mail, un condensé de conseils et de nouvelles entreprises qui recrutent.

Vous pouvez vous désabonner à tout moment. On n'est pas susceptibles, promis. Pour en savoir plus sur notre politique de protection des données, cliquez-ici

Et sur nos réseaux sociaux :